5 anecdotes sur Atlanta

5 anecdotes sur Atlanta

Mots Clés :

anecdotes, atlanta, Histoire d'Atlanta
5 anecdotes sur Atlanta

La petite histoire à dégainer pour vous faire mousser en société.

Elle abrite le siège social de CNN, de Coca-Cola ou encore de CNN et a vu naître Martin Luther King. Ça, vous le saviez déjà. Mais saviez vous que la ville a porté 3 noms avant de s’appeler Atlanta ? Que son aéroport est le plus emprunté du monde ? Qu’un de ses restaurants drive-in peut accueillir plus de 600 voitures par jour ? Non ? Mais ce n’est pas tout…

C’est quoi ton p’tit nom ?

Avant de s’appeler Atlanta, la ville portait le nom de « Terminus » – guère encourageant – puis « Marthaville », en hommage à la fille du Gouverneur Wilson Lumpkin et ensuite le mignon « Trasherville ». Son petit nom actuel, elle lui doit à l’ingénieur de génie J. Edgar Thompson, qui a vu en « Atlanta » la version écourtée de « Atlantica-Pacifica ».

Atlanta est également la seule ville d’Amérique du Nord à avoir été détruite par un acte de guerre, lorsque le General Sherman l’a brûlée. Seuls 400 frêles bâtiments sont fièrement restés debout, et le symbole de la ville est depuis lors un phénix.

La cinquième roue de la Capitale

Au commencement, en 1776, le centre de l’Etat était situé à Savannah, la jolie ville du sud. 2 ans plus tard cependant, la ville était prise par les Anglais, et le Gouvernement s’installait à Augusta. Cette dernière était rapidement jugée « trop à l’est », et le gouvernement était rapatrié à Louisville en 1796. Quand la pauvrette était grignotée par la malaria, une toute nouvelle capitale était édifiée à Milledgeville, en 1807.

Enfin, en 1868, Atlanta était choisie comme Haut Lieu de l’Etat Géorgien, et le reste fièrement depuis. Et ce fut un excellent choix. D’une ville plutôt important pour son état, elle est passée à ville la plus peuplée de Géorgie, puis métropole internationale. C’est l’une des aires urbaines des Etats-Unis à la plus forte croissance !

Atlanta, bientôt centre du monde ?

Grande ville des Etats-Unis, Atlanta est aussi une ville internationale incontournable. Son aéroport, Hartsfield-Jackson Atlanta International Airport, est celui qui voit défiler le plus de passagers au monde, avec entre 90 et 95 millions tous les ans, et ce depuis 2000. Pour l’anecdote, son terminal est aussi grand que 45 terrains de football.

Les 2 avantages à noter, c’est que les billets d’avion au départ d’Atlanta sont généralement très abordables, et qu’Atlanta se situe à 2 ou 3 heures de 83% des plus grosses villes américaines. Alors, vous partez où pour vos prochaines vacances ?

Peachtree, vous avez dit Peachtree ?

Vous êtes perdu, votre carte de la ville semble l’être autant que vous : elle ne jure que par « Peachtree » et en place un peu partout dans la ville. Erreur d’impression ? Ivresse du Comité d’Appellation des Rues d’Atlanta, s’il existe, lorsqu’il devait décider de l’organisation de la ville ? Quoiqu’il en soit, ce sont plus de 70 rues, ruelles et autres qui portent le nom de « Peachtree ».

Et là encore, comble, il n’y aurait aucun rapport avec la célèbre pêche, emblème de l’Etat, puisque « peachtree » ne viendrait pas de l’arbre qui porte ces fruits, mais d’un ancien village d’Indiens Amérique situé là auparavant, qui s’appelait « Standing Pitch Tree », qui faisait référence aux sapins desquels de la résine (« pitch ») étaient obtenue. Tout simplement.

Envie de cassez la croûte ?

Il s’étend sur 8,000 m2 à Downtown Atlanta, et il est une institution de la ville depuis plus de 75 ans. Il peut accueillir 600 voitures, remplies de plus de 800 personnes. Tous les jours, il cuisine 3,2 km de hot dogs, 1,134 kg de pommes de terre, 1,136 L de chili et 5,000 fried pies par jour.

C’est Varsity, le plus grand drive-in au monde, incontournable de la ville. On comprend pourquoi, lorsque l’on sait que lorsque les Yellowjackets de Georgria Tech ont un match à domicile, plus de 30,000 viennent y passer commande… Ce n’est pas le moment d’oublier de demander du ketchup.

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.