5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur Washington D.C.

5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur Washington D.C.

Mots Clés :

alimentation, bon plan, loisir, musee, restaurant, tourisme, visite, Zoo
5 choses que vous ne saviez peut-être pas sur Washington D.C.

Vous faire apprécier davantage la capitale, c’est possible.

Où petit-déjeuner devant les panthères ? Où grignoter un burger de canard ? Où apprécier l’un des événements les plus attendus de la capitale sans être perdus dans la foule ? Autant de questions que vous ne vous étiez peut-être jamais posées, mais qui ont des réponses.

De tout là-haut, c’est encore plus beau

Un Act du Congrès de 1899 a réglementé l’architecture de la ville : les bâtiments ne doivent pas être supérieurs à une certaine hauteur. Pour un aperçu de tous ces toits, rendez-vous à la National Cathedrale, dans sa belle (et peu connue) Pilgrim Observation Gallery.

La Cathédrale est l’un des édifices les plus hauts de Washington D.C., et elle offre des vues à 360 degrés sur la capitale, le tout dans le silence et la quiétude.

NationalCathedral.org

Petit déjeuner avec le soleil et une bonne compagnie

En plus d’être gratuit (oui, gratuit), le Smithsonian National Zoo est ouvert tous les jours de l’année (sauf le 25 décembre). Le zoo de la capitale ne s’arrête pas là, et ouvre ses portes dès 6 heures du matin, jusqu’à 20h (et 18h l’hiver).

Les lève-tôt peuvent donc assister en direct au petit-déjeuner des animaux, à leur réveil et leurs premières habitudes. Les attractions, quant à elles, démarrent à partir de 10h.

NationalZoo.si.edu

Profitez de la basse saison pour prendre de la hauteur

Washington D.C. est la capitale, c’est assez normal par conséquent qu’elle soit effervescente toute l’année, entre Monsieur le Président qui y réside, les sénateurs et les représentants qui y votent les lois fédérales (entre autres), et les milliers de fonctionnaires qui s’activent dans l’obscurité.

La bonne nouvelle, c’est qu’en août, le Congrès prend des petites vacances pendant minimum 30 jours, et les hôtels baissent alors leurs prix, souvent de moitié. Visiter la ville l’été, en toute tranquillité et sans se ruiner, c’est le pied.

Consulter les calendriers sur :

House.gov
Senate.gov

S’accorder une pause déjeuner hors le temps

Vous ne pensiez jamais dire ça, mais vous iriez bien tous les jours au musée. Pas n’importe quel musée, le Smithsonian National Museum of the American Indian. Au café Mitsitam, qui signifie « mangeons ! » dans la langue autochtone des premiers peuples du Delaware et du Piscataway, vous avez le choix entre des plats typiques des peuples indigènes de l’hémisphère ouest.

Entre les spécialités des Northern Woodlands (de la côte atlantique au Mississippi, et du sud du Canada au Chesapeake), de Mésoamérique et d’Amérique du Sud, celles de la Côte ouest des Etats-Unis, vous n’aurez que l’embarras de choix… Et s’il vous manque du temps pour en faire, vous pourrez revenir un autre jour.

MitsitamCafe.com

Cerise sur le gâteau, un endroit tout tranquille

Des milliers de rêveurs et de romantiques se pressent au Tidal Basin pour admirer les cerisiers en fleurs, attendrir le paysage de leurs fleurs rosées. Vers mars-avril, ce coin plus très tranquille près de la Rivière Potomac se remplit d’admirateurs de la feuille, et un festival est même organisé en leur honneur : le National Cherry Blossom Festival.

Vous voulez la rêverie et le romantisme, sans les cliquetis des appareils photos et les coudes dans vos pommettes quand vous levez les yeux vers les arbres ? Rendez-vous aux jolis jardins de Dumbarton Oaks, qui n’ont rien à envier aux bords trop connus du Tidal Basin.

DOaks.org

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

L’homme seul connaît le secret de s’enrichir en donnant.

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.