Assister à un match des Orlando Magic

Assister à un match des Orlando Magic

Mots Clés :

Basketball, floride, orlando, sport
Depositphotos_40388609_original

Une équipe de basket ball pleine de surprises.

Shaquille O’Neal, Tracy McGrady, Dwight Howard… Les plus grands ont foulé le parquet de cette équipe qui a marqué les années 90 et 2000 : Orlando Magic, la franchise de NBA d’Orlando abonnée aux Playoffs et aux supporters fidèles. En êtes-vous un, un vrai ? Sûrement après avoir lu cet article très sportif.

Orlando Magic, la franchise de NBA de Orlando

Club de basket ball récent, le Orlando Magic a rejoint la NBA en 1989, avec des débuts extrêmement prometteurs : 7 victoires et 7 défaites lors de leur premier mois. L’équipe accueille des talents comme Dennis Scott, Scott Skiles ou Nick Anderson, et poursuit son histoire sans jamais vraiment briller davantage.

Mais ça, c’était avant l’arrivée de Shaquille.

 

Shaquille O’Neal et Dwight Howard

Cet article vous est présenté par...
A peine le pied posé sur le parquet que Shaquille révolutionne l’équipe – et le basketball. En 92, le Orlando Magic décolle : 41 victoires (et tout autant de défaites), et le grand Shaquille O’Neal est sélectionné pour participer au All-Star Game – c’est la première fois qu’un débutant l’est, depuis le mythique Michael (Jordan).

Jordan – alors grand joueur des Bulls de Chicago – qui leur donne du fil à retordre… Le Bulls atteignent d’ailleurs un record lors de la saison 95-96 : 72 victoires et seulement 10 défaites. L’affrontement entre les 2 monstres de l’époque lors de la Finale de la Conférence se termine par une victoire des Bulls après 4 matches.

Player throws the ball in the basket

Cela devait aussi signer la fin de Shaquille O’Neal avec les Magic, puisque l’indomptable se faisait recruter par les Lakers juste après… Après quelques années placées sous le signe de la morosité, les Magic remontent avec l’arrivée de Trady MacGrady en 2000, qui évolue aux côtés de Darrell Armstrong, Mike Miller ou Patrick Ewing.

Fidèle à son mouvement de yoyo, les Magic connaissent plusieurs années de désillusions, jusqu’à l’arrivée de leur nouveau poulain Dwight Horward, qui se révèlera avec Rashard Lewis. Depuis, le club s’est approché de réelles victoires, et continue de recruter des talents, souvent rookies, qu’il forme sous le soleil floridien.

 

Orlando Magic en quelques chiffres

– 2 fois Champion de Conférence : 2005 et 2009
– 1995 et 1996 : Champion de la Division Atlantique
– 2008, 2009 et 2010 : Champion de la Division sud-est
– 73,2% de victoires en 95-96, 72% de victoires de 2008 à 2010
– 11 435 points pour Dwight Howard, meilleur marqueur de l’équipe, mais également meilleur contreur (1 344 contres) et meilleur rebondeur (8 072) rebonds
– 3 titres de meilleur défenseur de l’année pour Dwight Howard, de 2008 à 2011
– 3 212 passes décisives pour Jameer Nelson, meilleur passeur des Magic
– 692 matches pour Nick Anderson, qui en a joué le plus, tout en détenant le record du meilleur intercepteur (1 004 interceptions)
– 4 joueurs aujourd’hui au Hall of Fame : Shaquille O’Neal, Chuck Daly, Dominique Wilkins et Patrick Ewing.

 

Amway Center en quelques chiffres

– Ouvert en 2010, l’Amway Center s’intitule ainsi grâce à 40 millions de dollars, ayant servi à racheter les droits d’Amway.
– La construction s’est élevée à 480 millions de dollars
– Il y a 18 846 sièges pour les matches de basket ball
– L’arène possède 32 Founders Suites, 20 Presidents Suites et 4 Silver Suites
– L’Amway Center Art Collection renferme 340 œuvres d’art, dont 140 peintures et 200 photos
– Il y a 18 toilettes pour hommes et 19 pour femmes.

 

Infos pratiques

Amway Center

400 W Church St
Orlando, FL 32801

NBA.com/magic

 

credit photo : wallpapercave.com

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.