Une journée à Jersey City

Une journée à Jersey City

Mots Clés :

jersey city, Que faire ?, Que voir ?
Une journée à Jersey City

24 heures dans cette petite ville qui a tout d’une grande.

Elle fait parfois penser à une ville européenne, par sa taille raisonnable, par l’abondance de ses rues piétonnes et par son charme si typique des villes au bord de l’eau. Jersey City est pourtant la 2ème ville du New Jersey et a commencé à faire peau neuve avec des quartiers entièrement rénovés. Et ce n’est pas fini. Portrait de la voisine de rivière de New York.

Entre Jersey City et New York, une histoire de PATH

Les New Yorkais le savent déjà, rien de plus facile d’atteindre Jersey City quand on vient de la Grosse Pomme.
Le réseau de métros PATH relie New Jersey au cœur de Manhattan avec en fait deux systèmes : l’un relie le One World Trade Center à New York à Newark et à Hoboken et l’autre relie la 33rd Street à New York à Hoboken et à Journal Square à New Jersey. En plus, le prix est modique : Un trajet simple en PATH coûte 2,75 $ tandis qu’un aller-retour est à 5,50 $.

Une balade dans le quartier historique de Downtown

Les grandes rangées de maisons de villes emmènent les visiteurs de retour au 19ème siècle. Ce quartier est entouré du Van Vorst Park et du Hamilton Park, particulièrement charmants. Ne manquez pas de faire un tour vers Grove Street et la 1rst Street pour avoir un aperçu vivant de la diversité culturelle et ethnique de la ville. Vous trouverez sur place une série de magasins, boutiques et restaurants divers. La bonne nouvelle, c’est qu’à Jersey City, tout ou presque se fait à pied, ce qui en fait un lieu très apprécié des familles avec des jeunes enfants.

Un pique-nique à Liberty State Park

C’est un des joyaux de Jersey City. Ce poumon vert qui épouse le New York Harbor est l’un des parcs les plus visités des Etats-Unis et nombreux sont les habitants de Manhattan qui, blazés de la foule de Central Park, préfèrent se ressourcer au Liberty State Park le weekend.
Les visiteurs qui n’aiment pas marcher peuvent prendre le shuttle qui relie plusieurs points du parc et le PATH dispose d’un arrêt juste à coté. Sur place, vous pourrez profiter des joies de la pêche, du bateau, du vélo, du tennis ou d’un pique-nique. Vous pourrez également louer un bateau pour apprécier les beaux jours sur la Hudson River. Au niveau du 1er parking de Morris Pesin Drive, une rampe de bateau est ouverte à l’année et propose des accès à la rivière, mais aussi à l’Upper New York Bay et à l’océan Atlantique. Attention, l’accès et toutefois payant d’Avril à Octobre.
Amoureux de nature, vous trouverez votre bonheur en longeant le Freedom Way, véritable chemin de verdure. Bien entendu, vous pouvez prendre le ferry pour aller visiter la Statue de la Liberté et même Ellis Island.

Street art

L’art est partout dans la rue à Jersey City. La ville est extrêmement réputée pour accueillir des artistes de street art réputés tels que Mr Ability, Sean 0 Luog, Mr Mustart, pour de la couleur, des formes et des travaux qui bouleversent joliment le paysage urbain. Levez les yeux !

Un petit tour aux Philippines

Ou presque. Avec plus de 16,000 Philippins qui vivent à Jersey City, la ville est un endroit idéal pour découvrir ou s’imprégner de cette culture. La petite Manille, telle qu’on la surnomme, est localisée aux environs de Newark Avenue et Manila Street et rassemble une grande variété de restaurants philippins, des boulangeries, des boutiques typiques et même des docteurs. Si vous avez l’estomac dans les talons, arrêtez-vous pour casser la croûte chez Max’s of Manila pour commander son fameux poulet frit, dont la recette est quasi centenaire. C’est simple, les gens du coin disent que c’est là où le poulet frit a été inventé. Si l’expérience vous a plu, votre prochain arrêt sera, quelques mètres plus loin au Phil Am Food Market, la plus grande épicerie philippine de la cote est des Etats-Unis, puis plus loin, au Philippine Bread House, une boulangerie typique aux gâteaux colorés.

Séance shopping

A Jersey City, on est au Etats-Unis, donc les malls et les outlets ne manquent pas avec notamment Jersey Gardens Mall. Véritable ville dans la ville, le mall possède des restaurants, plus de 200 boutiques de marques mais à prix souvent cassés, telles que Levis, Converse, Rip Curl, Calvin Klein, Tomy Hilfiger… Présentez un passeport non américain, et vous obtiendrez un livret de réductions qui s’ajoutent souvent aux discounts déjà existants. Acheteurs compulsifs, vous allez trouver votre bonheur.

Un petit tour au musée

Jersey City Museum
Le musée de Jersey City rassemble plus de 20 000 objets, poteries, tableaux et arts décoratifs et industriels. Il présente des collections temporaires régulièrement, occasion pour des artistes émergents de se faire connaître du grand public.
www.jerseycitymuseum.org

Le musée de l’histoire afro-américaine (Afro-american Historical Society Museum)
Situé dans la Greenville Public Library, ce musée d’accès gratuit retrace l’histoire et l’héritage des afro-américains du New Jersey. Des pièces de valeur et des moments clés sont remis à la mémoire des visiteurs, comme des objets sauvés d’églises afro-américaines détruites ou encore des reliques de la période mouvementée des droits civiques.

Spécial familles avec petits enfants

  • La première destination quand on a des jeunes enfants, c’est le Liberty Science Center. Entièrement dédié à la science, la technologie et au jeu, les petits pour naviguer dans le Touch Tunnel, jouer avec des tas d’animations et visionner un film en IMAX. Il y a même une section spéciale pour les 2 à 5 ans, « I explore ».  Isc.org
  • Dirigez vous ensuite vers la « Barrow Mansion » pour assister à une performance en direct au Theatre pour Enfant de Jersey City. Les shows sont particulièrement adaptés aux enfants de 3 ans et plus.
  • Une balade en ferry sur la Hudson River est un grand classique, mais une valeur sûre. Vous embarquerez à Paulus Hook, direction Manhattan, ou même la côte de Jersey !

Prolongations

Casser la croûte

Nombreux sont les restaurants, brasseries et cafés à Jersey City et encore plus nombreux sont les styles et les additions. Il faut tout de même l’intérêt des restaurants espagnols et portugais dans le Irabound District, comme Château of Spain, sur Franklin Street et Vila Nova Do Sol sur Ferry Street.

Boire un verre

On s’y croirait presque… à Brooklyn. Ce bar à cocktails fait de briques, de cuivre attire les hipsters, les artistes tant l’atmosphère y est authentique et conviviale. Qu’est qu’on commande ? La Dolores, un mélange décapant de martini, d’absinthe et d’orange.
DullBoyBar.com

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.