Assister à un match des Cowboys de Dallas

Assister à un match des Cowboys de Dallas

Mots Clés :

Cowboys de Dallas, football américain, Que faire ?, Que voir ?
Assister à un match des Cowboys de Dallas

Ces Cowboys qui ont troqué leurs bottes pour des crampons.

Avec 5 Super Bowls à leur actif, l’un des stades les plus chers du monde et des quaterbacks entrés dans la légende, les Cowboys de Dallas sont définitivement une équipe de la NFL à surveiller. Reste encore à savoir où ils jouent justement, et quelques infos clefs pour pouvoir les supporter en toute connaissance de cause. On vous dit tout.

Les Cowboys de Dallas, qui sont-ils ?

Fondée en 1960, la franchise des Dallas Cowboys est une équipe de football américain de la NFL (« National Football League »). L’équipe représentant l’est des Etats-Unis depuis fort longtemps, les Washington Redskins, s’est évidemment offusquée devant l’apparition de cette nouvelle équipe, et s’est longtemps opposée à sa formation.

Pour la petite anecdote, les propriétaires de Cowboys de l’époque ont alors racheté les droits de l’hymne officiel de cette équipe farouche, et son propriétaire a alors cédé devant la pression : s’ils ne permettait pas la création des Cowboys, les Redskins ne seraient plus jamais accompagnés de leur hymne pendant les matches.

Depuis lors, les 2 équipes se vouent une animosité des plus sauvages ; d’ailleurs, les Cowboys ne portent pas non plus dans leur cœur les New York Giants et les Eagles de Philadelphie.

Les Cowboys Dallas en quelques chiffres clefs

Cet article vous est présenté par...
  • 5 : Le nombre de Superbowls remportés, en 1972, en 1978, en 1993, un an après et en 1996.
  • 3 : Le nombre de finales non remportées, en 1971 contre les Colts de Baltimore, en 76 et 79 en contre les Steelers de Pittsburg.
  • 6 : Les années où l’équipe a été Championne de Conférence, et 22, celles où elle a été Championne de Division.
  • 4 : Leurs petits surnoms : America’s Team, Doomsday Defense, The Boys et Big D.
  • 2 : Leurs Âges d’Or, liés chacun à un quaterback de folie : Roger Staubach, pendant les années 70 et début 80, puis Troy Aikman pendant les années 90.
  • 2013 : Suite à un contrat signé avec le géant de la télécommunication, le stade perd son nom de « Cowboys Stadium » pour prendre celui d’ « AT&T Stadium ».

Home, Sweet Home Stadium : le AT&T Stadium d’Arlington

Inauguré en 2009 après 3 ans de travaux, l’AT&T Stadium d’Arlington accueille depuis lors les Cowboys de Dallas. Environ 80,000 fervents supporters peuvent y venir acclamer leurs joueurs de football préférés, classant le stade au rang numéro 4 des plus grands de la NFL.

Le stade se transforme et peut accueillir jusqu’à 105,000 personnes lors du Super Bowl, et devient alors le plus grand stade couvert du monde. Gros événement dans le monde du sport, son inauguration a attiré des foules, dont des anciens joueurs des Cowboys Dallas et d’autres célébrités, et le tout premier match qui y a été joué a été vu par 105,121 spectateurs, battant ainsi le record d’affluence de la National Football League.

Avec un coût total de construction de 1,15 milliard de dollars (le chiffre reste assez flou), contre les 650 millions initiaux, le stade est l’un des lieux sportifs les plus chers du monde. Il est doté du plus grand écran géant au monde, long de 49 mètres et haut de 22 mètres, acquis pour 40 millions de dollars.

Malheureusement pour vous, supporters assidus des Big D, ce stade magnifique, équipé de gadgets tout autant scintillants fait grimper le prix des places. Elle coûtent généralement le double (environ 160 contre 75$) des places d’autres équipes. Supporter les Cowboys vient donc à un prix…

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.