Frédéric Lelebvre, candidat pour les législatives 2017 en Amérique du Nord : mon programme

frederic-lelebvre-candidat-legislatives-2017-amerique-nord-programme

Au cours de ce mandat, nous avons obtenu de réelles avancées sur des sujets qui impactent votre quotidien.

En homme de droite, ouvert, je suis votre député depuis maintenant 4 ans. La moitié de mon temps je sillonne à votre rencontre, notre immense circonscription Etats-Unis / Canada qui fait 40 fois notre territoire.

Pour certains nous devons encore continuer à nous battre, ensemble. Le nouveau Gouvernement va aller vite.il n’y a pas de place pour l’amateurisme. Sur la CSG ou l’éducation, je suis immédiatement opérationnel pour vous défendre. J’ai mesuré pendant ces 4 ans combien mon expérience et mes contacts étaient indispensables pour vous faire entendre alors que vous êtes injustement montrés du doigt en France où l’on vous accuse d’être partis pour payer moins d’impôts !

Une expérience solide et une proximité avec les décideurs Français, Canadiens et Américains

Mes excellentes relations avec notre nouveau Président, Emmanuel Macron, avec qui j’échange très régulièrement, sont un atout. Nous nous faisons confiance. Il sait mieux que quiconque que je vote ce qui est bon pour la France et bon pour vous. Il salue d’ailleurs mon pragmatisme. Je suis le seul élu Républicain à avoir voté la loi Macron. J’y ai d’ailleurs fait adopter une mesure pour vous défendre sur FATCA qui frappe les Français vivant aux Etats-Unis.
Je veux aujourd’hui l’aider à faire réussir la France.
J’ai longtemps, vous le savez, travaillé pour vous avec le Président Obama et j’ai pu échanger avec le Président Trump, de même avec le premier Ministre Trudeau que j’apprécie ou le premier Ministre Couillard que je connais depuis longtemps, sur l’avenir des Français, ici. Cette proximité me permet d’agir très concrètement avec les administrations de vos pays de résidence pour répondre aux problématiques concrètes, visas, permis de travail par exemple, auxquelles vous faites face.
Je veux être efficace. C’est pourquoi je rends des comptes régulièrement au travers de bilans d’action et avec French District dans des permanences numériques qui s’ajoutent aux 62 permanences depuis 4 ans dans toutes les circonscriptions consulaires.

La France doit investir dans son avenir ici

L’éducation reste une priorité pour moi. Lors de la précédente mandature, je me suis notamment battu contre la suppression de la prise en charge des frais de lycées et de la baisse des bourses pour nos compatriotes qui scolarisent leurs enfants dans les lycées Français contrairement aux engagements qui avaient été pris. Mais aussi contre les dés-homologations d’écoles.

J’ai trois priorités.

1/ Soutenir financièrement les parents qui scolarisent leurs enfants dans le système Français est un devoir.
J’ai obtenu lors des débats à l’Assemblée Nationale le principe d’une remise à plat du système à l’automne. Il faudra également augmenter les aides. Les remettre à niveau.

2/ Maintenir les homologations pour les écoles bilingues dans les zones où le système éducatif Français n’est pas présent.
C’est le combat que nous menons avec les parents d’élèves à Miami depuis 2015. Et développer des programmes Francais dans les écoles publiques.

3/ Développer les programmes FLAM et l’école du samedi, en favorisant la mutualisation de manuels comme nous l’avons fait grâce à l’initiative de San Francisco ou en offrant des enseignements à distance tel que celui d’histoire géographie que j’ai initié à Toronto.  Il faut définir un cadre et assurer des aides conséquentes et durables à ces programmes accessibles à tous.

75% des PLUS de 500 000 euros de ma réserve parlementaire vont sur l’éducation et la culture Française. La France doit investir dans l’éducation de ses enfants, ici.

Fiscalité, un enjeux majeur pour nos compatriotes de l’étranger

La fiscalité est un sujet majeur sur lequel j’ai obtenu beaucoup d’avancées. Par exemple l’alignement sur les plus values que j’ai ramenées de 33 à 19% ou l’adaptation du prélèvement à la source pour que les Français de l’étranger ne soient pas les seuls à être exclus de l’année blanche.

Je continuerai à me battre fermement contre la CSG, appliquée injustement ici alors que vous êtes sous protection sociale du pays qui vous accueille. J’ai obtenu la déductibilité au Canada. Pas encore aux Etats-Unis.

Face aux injustices dont sont victimes nos compatriotes de l’étranger je suis notamment intervenu pour obtenir la garantie du non cumul de la taxe sur les logement vacants et la taxe d’habitation. Je défends inlassablement le maintien du statut de résidence principale pour le logement initial en France ou le droit de déduire les charges des impôts Francais.

J’ai combattu la mise en oeuvre d’un impôt sur la nationalité et obtenu un engagement du précédent gouvernement. Je veux que l’on arrête de pénaliser les Francais qui partent à l’étranger. J’ai bâti pour vous une voie de recours privilégiée, je vous envoie des formulaires types pour faire valoir vos droits et j’ai aidé directement plus de 1000 d’entre vous à vous sortir de situations complexes.

J’espère que les ministres de l’économie et des comptes publics, que je connais bien seront attentifs à mes demandes.
Pour avoir pu échanger avec eux j’ai bon espoir.

Santé et carte vitale

Les problématiques sont différentes au Canada et aux Etats-Unis. Attente dans un cas et coût dans l’autre. Obamacare a nécessité des initiatives. Les dernières évolutions vont nous conduire à nous adapter.

L’une de mes fiertés est d’avoir obtenu que nos compatriotes retraités qui bénéficient d’une retraite du régime général Français puissent bénéficier de la carte vitale. Cette carte vitale vous permet une prise en charge des soins lors de vos séjours plus ou moins longs en France.

Mon combat demain sera d’étendre ce droit à la carte vitale à tous les régimes (Fonctionnaires, artisans, professions libérales, commerçants,…).

De même, je défends une proposition de loi pour supprimer le délai de carence de 3 mois pour les Français de l’étranger qui contrairement aux étrangers ne sont pas pris en charge tout de suite. C’est une injustice.

Enfin, je suis également en première ligne pour accompagner la signature de conventions par la France avec les Etats Unis et le Canada sur le sujet de la santé.

L’exercice du vote et de sa citoyenneté

Vous savez que je me bats pour le droit de vote par internet.
Je tiens ici à rappeler mon indignation comme celle de la plupart des Francais de notre circonscription concernant la suppression du vote par internet pour les élections législatives. J’ai proposé au Président de la République des solutions sécurisées appliquées en Estonie.
Emmanuel Macron m’a confirmé qu’il y est favorable.

Je souhaite également que la France mette les moyens nécessaires pour permettre à nos compatriotes de voter dans des conditions acceptables. Ce qui s’est passé lors du scrutin présidentiel à Montréal et dans d’autres bureaux de vote de la circonscription est choquant.

Vous le savez, j’ai saisi directement le Président de la République qui a imposé des améliorations dès le second tour de l’élection présidentielle.
L’envoi des documents deux jours après le vote a également choqué.

Je suis  tout aussi vigilant sur les conditions du scrutin législatif et je viens de saisir le président et le premier Ministre sur les problèmes matériels que vous rencontrez pour le vote par correspondance.  

Retour en France

Afin d’accompagner nos compatriotes qui font le choix de rentrer en France j’ai construit avec le conseil régional d’Ile de France dont j’ai été l’élu et l’UFE d’Ile de France, pour cet automne, un guichet unique pour accompagner nos concitoyens dans leurs démarches de départ et de retour en France. Pour l’éducation, l’emploi, le logement, l’entreprenariat ou la paperasse fiscale et sociale.

Cette mesure s’étendra, je m’y emploie,  aux autres régions de France à partir de 2018. J’ai engagé des démarches pour cela avec les autres présidents de région. Il est primordial que la France accompagne les Français qui rentrent en France et je continuerai à me battre pour faciliter leurs démarches.

Elections des 3 et 17 juin

Mes chers compatriotes, la France vit une période décisive de son Histoire. Les Français ont exprimé le 23 avril dernier un profond désir de renouvellement des pratiques. C’est le souhait que je formulais lorsque vous m’avez fais confiance en 2013 et c’est de façon constructive et loin des logiques partisanes que nous avons mené notre action. Je continuerai ainsi avec le nouveau Président que je veux aider à faire réussir la France. Il le sait, nous avons beaucoup échangé depuis son élection, il peut compter sur moi.

Aujourd’hui je suis fier du travail que nous avons accompli ensemble même si il reste tant à faire. Je me battrai toujours avec discernement et pragmatisme pour vous. Les 3 et 17 juin votez pour un homme d’expérience et qui saura défendre vos intérêts à l’Assemblée Nationale, là où votre avenir se joue !

Bio :

En homme de droite, ouvert, je suis votre député depuis maintenant 4 ans. La moitié de mon temps je sillonne à votre rencontre, notre immense circonscription Etats-Unis / Canada qui fait 40 fois notre territoire. Le reste du temps je siège à l’Assemblée nationale où je suis l’un des députés les plus actifs. Avocat, ancien chef d’entreprise je met mon expérience et mon énergie à votre service et vous rends des comptes sur mon action. Ensemble Continuons. Ensemble Avançons. Ensemble Agissons.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.