L’International Spy Museum

L’International Spy Museum

Mots Clés :

animations interactives, espionnage, expositions, Washington D.C.
L’International Spy Museum

Une visite du plus grand musée américain consacré à l’espionnage.

Ne vous retournez pas… Cette fois, c’est sûr, on vous suit, et pas qu’une personne, mais plutôt une dizaine, avec des enfants d’ailleurs. Mais où allez-vous donc? Au Spy Museum, ce musée de Washington D.C entièrement consacré à l’histoire et à l’art de l’espionnage, et vous n’êtes vraisemblablement pas le seul !

Le monde de l’espionage passé au crible

Notre conseil : pour bénéficier de tarifs réduits et de billets coupe-file pour visiter le Spy Museum à Washington D.C., cliquez ici !

Cet article vous est présenté par...
Né en 2002, le Musée International de l’Espionnage explore l’histoire et les techniques d’espionnage ainsi que son rôle dans le monde. Il  dresse aussi le portrait des grands espions, et de personnalités qui ont influencé ce monde ultrasecret. Il met également en lumière quelques missions secrètes d’envergure et dévoile les techniques de renseignements utilisées dans le monde de l’espionnage.

En constante évolution, le musée est unique en son genre à Washington D.C., mais aussi aux Etats-Unis.

Votre mission sera…

Le Spy Museum redouble d’efforts et d’ingéniosité pour faire découvrir ce monde ultrasecret de l’espionnage. Des expositions variées, des courts-métrages et plus de 600 objets, permettent de découvrir le rouage des techniques à travers les années ainsi que la difficulté de la récolte d’informations dans le monde actuel.

La plupart des objets sont dévoilés au public pour la première fois de leur histoire. On y voit notamment le pistolet rouge à lèvres ou la machine Enigma mais aussi des objets spécifiques tels que de la monnaie contrefaite, des armes déguisées, des caméras miniatures, des machines capables de trouver les codes les plus secrets.

Les grandes figures de l’histoire de l’espionnage telles que John Walker ou Mata Hari ont aussi leur place dans le musée ainsi que la carcasse d’un avion espion abattu en territoire soviétique en 1960 et beaucoup de documentations et photos du KGB.

Notre conseil : pour bénéficier de tarifs réduits et de billets coupe-file pour visiter le Spy Museum à Washington D.C., cliquez ici !

Les expositions interactives sont vraiment plus vraies que réelles :

  • « Exquisitely Evil : 50 Years of Bond Villains », passe en revue les ennemis jurés de l’illustre James Bond, leurs repaires secrets, leurs méchants sbires, et montre l’évolution de leur personnage au fil du temps. Inédit.
  • Etre espion, ça s’apprend, et notamment avec le programme interactif « The school of Spies ».
  • Et au commencement fût l’espionnage, avec «  The Secret history of history » cette exposition qui retrace l’espionnage depuis ces débuts (et cela remonte à plus de 2000 ans).

Enfin, les interviews d’anciens agents du renseignement et de la surveillance rapprochée donnent une vision vraiment concrète du sujet tandis que l’exposition Sisterhood of Spies parle du rôle de femmes dans l’espionnage.

Ne partez pas sans faire un tour à la boutique… en fait, vous n’avez pas le choix, c’est un passage obligé pour accéder à la sortie !

Notre conseil : pour bénéficier de tarifs réduits et de billets coupe-file pour visiter le Spy Museum à Washington D.C., cliquez ici !

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2016 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.