Un accompagnement personnalisé pour se développer aux Etats-Unis

Mots Clés :

PianaHRGroup
jc-nb-couv-alaune

Une interview de Jean-Christophe Le Feuvre, fondateur de Piana Holding.

J’ai été diplômé à 23 ans d’une école de commerce parisienne. A partir de zéro, j’ai créé une dizaine d’entreprises, détenues à 100% par Piana Holding. Entreprises que j’ai développées avec succès. Depuis 2002 et grâce à Piana Holding j’ai multiplié, sur fonds propres, de multiples investissements : téléphonie, immobilier, Internet, ressources humaines, tourisme, cigarette électronique, etc. Je préside également Piana HR Group (www.pianahrgroup.com), qui est aujourd’hui le premier groupe Français de recrutement et de chasseurs de tête.

En 2014, j’ai décidé de m’installer à Los Angeles afin d’y développer mes activités et de proposer mon savoir-faire au marché Américain. Je suis d’ailleurs un des membres fondateurs de la French-American Chamber of Commerce of Los Angeles. Parmi mes derniers challenges aux USA, Piana Accelerator a pour objectif d’aider, en même temps, investisseurs et entrepreneurs, en mettant gracieusement à leurs dispositions une expérience de plus de vingt ans en collecte de fonds et un flair certain pour trouver les meilleures opportunités d’investissements.

Vous et votre société…

Quels services, quels produits, quelle activité ?

Piana Holding et Piana Accelerator proposent un accompagnement personnalisé aux sociétés souhaitant se développer Etats-Unis, marché compliqué où il est difficile de s’implanter.

Cet article vous est présenté par...
En investissant ou co-investissant dans des projets entrepreneuriaux auxquels elles croient, elles sont en mesure de soutenir les investisseurs Français et/ou européens en mettant à leurs dispositions des moyens humains et financiers. En tant que partenaires locaux de confiance, elles peuvent assurer des levées de fonds et être des vecteurs réels d’implantations et de développements.

Piana HR Group, axé sur le sujet majeur de la gestion des talents, renforce encore les capacités de réussite du groupe dans ses missions. Le marché américain répond, en effet, à des règles précises, en trouvant “the right man at the right place”. Les investisseurs ont une garantie supplémentaire de ne pas se tromper.

Notre seule volonté aujourd’hui est d’attirer, soutenir et accompagner les vrais entrepreneurs qui veulent conquérir l’Amérique.

Quels marché(s), quelle(s) cible(s) ?

Toute société capable de lever 5 millions de dollars et souhaitant s’implanter en Californie, prioritairement dans les secteurs de l’Entertainment et du web.

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui souhaitent s’installer en Californie ?

Se donner les moyens pour vivre le « rêve américain », conditionné par son âge et sa condition sociale.

Quel est l’esprit, la culture de votre entreprise ?

Jeune, dynamique, ADN international, entrepreneuriat, business development, diversité, proximité, communication, esprit d’équipe, …

Pourquoi avez-vous décidé de vous implanter aux Etats-Unis ?

J’ai choisi la ville de Los Angeles car elle apporte deux avantages principaux. Le premier est que les entreprises françaises, à un certain niveau, qui ont eu par réflexe sur les 20 dernières années l’idée de s’implanter à New York, ont changées leur vision des choses. Pour des raisons de communication et de business, Los Angeles, une destination qui a été sous exploitée pendant un certain nombre d’années, est aujourd’hui devenue plus facile pour y attirer des talents (au soleil). Désormais, pour une entreprise française, cela a du sens de s’installer en Californie. Pour des dirigeants ou exécutifs qui vont passer beaucoup de temps dans leurs avions à faire le tour des USA, savoir que leurs familles jouissent d’un épanouissement personnel et professionnel est très important voire vital.

La deuxième raison fondamentale est que l’économie de la Côte Ouest de la Californie subit une grosse croissance. Être dans un contexte dynamique tel que celui-ci est très important dans le business et il constitue un avantage clair et sérieux. L’idée reçue que la Côte Ouest est une destination pour “l’Entertainment” uniquement n’est pas du tout vraie. Il y a beaucoup d’industriels et de sociétés en plein développement, donc être implanté à Los Angeles aujourd’hui est crédible.

Quel conseil donneriez-vous à ceux qui souhaitent s’installer aux Etats-Unis ?

Le premier conseil en terme de business, car nous sommes très axés sur cette partie là, est destiné à ceux qui sont dans le cas d’une carrière internationale, et qui travaillent dans des groupes internationaux. Ils ont en effet tendance à minimiser la barrière culturelle. Je tiens à insister là dessus, il est important d’être entouré, c’est un projet de vie avant tout. Il faut donc bien intégrer le fait qu’il y aura un choc culturel très fort, un vrai déracinement, quelque soit l’engouement. Il faut bien y réfléchir. Les Etats-Unis sont une conquête du monde entier, quand on raisonne marché américain, il faut avoir en tête tous les pays conquérants du monde, y compris les pays émergents qui viennent aux USA.

Personnellement, je dois dire qu’au niveau de mes équipes je n’ai pas eu peur de partir de zéro et d’avoir une certaine humilité. C’est pourquoi, j’encourage vivement les gens à déménager, surtout les patrons ayant de belles et florissantes entreprises en France et de tailles importantes. Lorsqu’une entreprise souhaite s’implanter aux Etats-Unis mais ne dispose pas de contacts concrets, le meilleur conseil que je peux lui donner est de venir elle-même aux Etats-Unis. Il faut partir  du principe que rien n’est impossible, bien au contraire. Développer son activité aux Etats-Unis est pour moi le premier marché mondial qui constitue une priorité absolue. Pour tout vous dire, nous avons nous même fait une première tentative en 2008 avec le lancement de l’activité, qui s’est terminé vers 2011-2012. J’ai décidé de venir en 2014 pour m’y installer et je me suis donc appliqué personnellement la règle, que je propose à tous ces patrons.

Les Etats-Unis et vous…

Qu’est-ce qui vous plaît aux Etats-Unis ?

Ce qui me plaît, c’est cette énergie dans le business, cette envie qui fait que tout est possible, l’entrepreneur est aidé, il est valorisé, il est aimé, c’est une vérité. Les gens sont respectueux de l’entreprenariat, de l’investissement. J’adore leur optimisme et leur état d’esprit et je pense que nous avons énormément à apprendre des américains. Croyez-moi il ne s’agit pas d’une idée reçue, cela fait deux ans que je vis ici, je ne suis entouré que d’optimisme. Pour ceux qui souhaitent développer un business ici, l’endroit est juste extraordinaire. Je favorise ainsi toute initiative dans le but de développer, des actions de business entre dirigeants à haut niveau entre la France et les Etats-Unis.

Quelle est votre ville préférée aux Etats-Unis ?

Ma ville préférée reste New York, cette ville assise sur du granit est une ville avec une énergie sans fin. J’ai un faible pour elle, et encore plus pour Manhattan. Maintenant, mon endroit préféré pour y vivre aujourd’hui reste Marina Del Rey, là où sont implantés nos bureaux. Tous les matins, j’ai la chance immense d’être face à la plage, les dauphins me disent bonjour, je ne peux pas rêver mieux. C’était mon rêve d’enfant de vivre sur une plage et aujourd’hui, j’arrive à concilier les deux; faire du business et avoir une vie personnelle exceptionnelle. Je ne peux que me battre pour essayer de continuer à avoir cette vie, rien ne me rend malheureux, c’est mon quotidien.

SI vous rencontriez le Président des Etats-Unis, que lui diriez-vous ?

Je lui dirai qu’ObamaCare n’était pas ce qu’il fallait faire. Je pense qu’il ne l’a pas fait dans le bon sens. J’espère que le prochain président fera cela un peu mieux. Les Etats-Unis ne sont pas la France et je pense qu’il y a un moyen d’éviter aux gens de plus en plus de difficulté. L’analyse de la situation était bonne mais pas la réponse qu’il y a apporté. Concernant la partie sociale, celle que je connais bien, je lui demanderais de m’expliquer pourquoi il a mis en place ObamaCare de cette manière là. Sur le reste je le trouve très sympathique, il a une image détendue sur laquelle il sait parfaitement travailler. On peut être exigeant à très haut niveau sans pour autant ne pas être sympa.

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2016 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.