Une journée à Berkeley

Une journée à Berkeley

Mots Clés :

berkeley, escapade, marina, pier, plages, université
Une journée à Berkeley

24 heures dans la petite ville à la grande réputation.

Située en face de San Francisco, Berkeley est connue mondialement pour son université, mais ses atouts ne se limitent pas à cela. Son ambiance décontractée, ses délicieux restaurants où est née la « California Cuisine », ses petites rues aux boutiques originales… Tout séduit et donne envie, à vous aussi ?

Berkeley, de l’autre côté de la Baie

De l’autre côté du San Francisco-Oakland Bay Bridge, Berkeley s’oppose assez à San Francisco, mais aussi à sa voisine, Oakland. Ville jeune et vivante, non pas que les 2 autres ne le soient pas, Berkeley est avant tout une ville étudiante, grâce à son université légendaire éponyme. L’ambiance y est donc détendue et agréable dans ses rues, les bars nombreux et les petites boutiques tout autant.

Visite de l’Université de Berkeley

Berkeley UniversityL’une des universités les plus prestigieuses des Etats-Unis, l’Université de Californie à Berkeley a engendré 72 prix Nobel, 45 prix MacArthur, 20 prix Turing, 10 Oscars, 11 prix Pulitzer et 8 médailles Fields, mais aussi 103 médailles d’Or olympiques, 47 d’Argent et 33 de Bronze. Elite, vous avez dit élite ?

Fondée en 1868, The University of California est le plus vieux campus du système californien. Le campus naît au milieu du 20ème siècle, notamment en physique, chimie et biologie, et il est même surnommé « l’Athènes de l’Ouest ». L’Université connaît un succès mondial lorsque ses étudiants se positionnent contre la Guerre du Vietnam, dans la lignée du « Free Speech Movement » qui a débuté sur le campus en 1964-1965.

Les 499 hectares du campus sont investis par plus de 30,000 étudiants, auxquels se mêlent également quelques visiteurs, qui peuvent alors visiter ses bâtiments historiques, notamment le South Hall, qui est le plus ancien bâtiment de Californie, édifié en 1873. Ses espaces verts valent également le détour, avec des arbres datant même des tous débuts du campus, dans les années 1870. Vous aurez peut-être une chance de croiser Oski the Bear, la mascotte officielle de la fac, dans les rues de cette mini-ville !

Une virée shopping dans les rues de Berkeley

Telegraph Avenue

Cette grande rue relie Oakland à Berkeley, puis particulièrement sur le campus de l’Université. Si vous ne souhaitez pas parcourir ses 7 kilomètres, vous pouvez privilégier un petit carré de Bancroft à Dwight Way, où vous trouverez de nombreuses boutiques, des restaurants, des librairies, des bars et autres, véritable centre vivant du quartier.

Shattuck Avenue

Shattuck Avenue croise Telegraph Ave. mais reste la rue principale de Berkeley, et connecte une fois encore les 2 « downtowns » de Berkeley et Oakland. La rue est très fréquentée par les étudiants et les professionnels de Downtown mais possède aussi son lot de boutiques idéales où flâner.

Berkeley, berceau de la cuisine californienne

C’est d’ailleurs sur Shattuck Avenue que se trouve le « Gourmet Ghetto », connu pour certains comme le lieu de naissance de la cuisine Californienne. Influencée par les cuisines italienne, française, mexicaine, japonaise et chinoise, la cuisine californienne utilise principalement des ingrédients locaux.

C’est justement dans le restaurant Chez Panisse, du nom du personnage de Marcel Pagnol, que la cuisine californienne serait née, en 1971 ; les recettes sont davantage centrées sur les ingrédients que sur la technique, ingrédients qui arrivent tous les jours des marchés, agriculteurs et ranches du coin. La révolution gourmet qui a depuis envahi la Californie et tous les Etats-Unis a donc débuté dans les petites rues de Berkeley.

Une petite balade au vert

Tilden Regional Park

Adossé à la ville, le Tilden Regional Park  est un très bel espace vert, l’un des plus anciens du district. Par beaucoup considéré comme le plus plaisant de la ville, Tilden Park offre de nombreuses occasions de divertissement pour tous ; sentiers de randonnée, de vélo et même d’équitation, golf miniature, petits endroits bucoliques où pique-niquer, de jolis lacs reposants, des spots idéaux pour observer la faune locale… Tout y est pour passer un moment loin de tout.

Berkeley Rose Garden

Berkeley-Municipal-Rose-GardenLe Berkeley’s Historic Rose Garden  possède plus de 1,500 buissons de fleurs, composés de 250 variétés de roses, et qui offre en plus des vues sublimes sur la Baie de San Francisco et le Golden Gate Bridge.

César Chavez Park

cesar chavez parkSitué au bout du bout de la péninsule au nord de la Marina de Berkeley, le César Chavez Park est connu des locaux pour ses grandes plaines et le vent marin qui font la joie des amateurs de cerfs-volants ou de frisbee. Les autres peuvent profiter de ses grilles de bbq publiques ou de son parc à chiens où vous pouvez les laisser gambader librement, et tous des vues magnifiques sur Alcatraz, Angel Island et les ponts de la baie. Attention, si vous veniez avec votre bikini, sachez que le parc n’a pas d’accès à l’eau, ni plage.

Plus près des flots à la Marina de Berkeley

Il n’y a pas de plages paradisiaques à proprement parler à Berkeley, mais si vous aimez le bleu, vous pouvez toujours vous promener vers la Marina de Berkeley, qui se situe au pied de University Avenue.

Berkeley PierLa marina, très plaisante, possède restaurants et bars avec vue sur les flots, et le Berkeley Pier qui s’avance sur l’eau – inaccessible malheureusement – se prête volontiers aux photos lors du coucher du soleil.

Ville de berkeley

 

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.