Une journée gratuite au Millennium Park

Une journée gratuite au Millennium Park

Mots Clés :

Chicago, Millennium Park, Que faire ?, Que voir ?
Une journée gratuite au Millennium Park

Au cœur du poumon vert de Chicago.

Le 3ème millénaire sera grandiose, c’est la ville de Chicago qui l’a dit. La preuve, elle a fait construire en 1998, le Millennium Park, un parc urbain de presque 100,000 m2 pour célébrer l’arrivée de cette nouvelle ère. 475 millions de dollars plus tard, le résultat est détonnant : des jardins, des fontaines, des ponts, des galeries d’art, une patinoire, une piscine, un théâtre, et une foule d’activités, de festivals, de concerts et d’évènements gratuits pendant la belle saison. 24 heures ne suffiront sûrement pas…

Pour la petite histoire

Le Millennium Park est à Chicago ce que Central Park est à New York et il constitue la plus grande œuvre jamais réalisée par la ville depuis 1893, date de l’Exposition Universelle Colombienne. Le projet a démarré en 1998 pour se terminer en 2004 – avec 4 ans de retard – et a nécessité l’appel aux donateurs privés et aux contribuables pour une bonne partie du financement (environ la moitié).

Certains artistes et architectes de grande renommée, tels que Anish Kapoor ou Franck Gehry ont été engagés pour l’élaboration et la construction de ce parc, qui se voulait unique en son genre et spécifiquement dédié à l’art contemporain.

Si le résultat est superbe et les aménagements nombreux en son cœur, ce projet a connu beaucoup de détracteurs et des rumeurs de corruption ont longtemps plané au-dessus des arbres du Millennium Park…

Tout au long de l’année : les attractions stars du parc

Le Pavillon Jay Pritzer

Juché sur sa pelouse et décoré de courbes en acier, le pavillon abrite un amphithéâtre dernier cri de 4,000 places. L’œuvre est signée Franck Gehry, mais a été largement financée par les Pritzer, une riche famille d’industriels locaux.

Pourquoi vient-on au Pavillon ? Pour écouter gratuitement toutes les répétitions de spectacles de rock, d’opéra mais aussi de musique classique car le pavillon accueille le Chœur le Grant Park Festival, l’un des derniers festivals gratuits de musique classique aux Etats-Unis.

Cloud Gate

journee-gratuite-millennium-park-chicago-art-contemporain-patinoire-fontaine-g-24C’est le haricot le plus célèbre de Chicago, voire des Etats-Unis. The Bean est une sculpture monumentale de 110 tonnes d’acier inoxydable (mais on irait du mercure) qui reflète la belle skyline et la verdure des alentours. Les enfants adorent passer sous la partie la plus concave, haute de 3,70 mètres et faire des grimaces car les réverbérations du métal déforment les visages. Là encore, la ville n’a pas lésiné sur les moyens et a dépensé 23 millions de dollars et fait appel au designer plasticien renommé Anish Kapoor pour élaborer le projet.

Lurie Garden

Superbe jardin urbain de 10,000 m2 conçu pour suivre la philosophie de Chicago « une ville dans un jardin » (“Urbs in horto”), le Lurie Garden est une combinaison de constructions, de plantations et de jeux de lumières qui évoquent les deux faces de la ville : le côté sombre pour rappeler les origines marécageuses de la ville et le côté lumineux avec la beauté du paysage urbain contemporain et la promesse d’un futur prometteur. Ici aussi, cette œuvre est le résultat de dépenses assez exorbitantes et de la générosité (importante elle aussi) de donateurs privés pour en assurer l’entretien quotidien.

Au gré des saisons

McCormick Tribune Plaza and Ice Rink

Pendant l’hiver, la place se recouvre de glace pour devenir une patinoire extérieure et gratuite où vous pouvez d’ailleurs louer tout le matériel nécessaire à vous élancer sur la glace. Attention, vous ne serez pas les seuls à faire vos pirouettes, comme la patinoire accueille 100,000 visiteurs par an.

L’été en revanche le lieu est investi par le Park Grill, un restaurant agréable qui propose également des plats à emporter et des menus enfant.

Crown Fountain

Cette fontaine interactive fait défiler sur son écran un panel de 1,000 visages de résidents de Chicago et de telle manière qu’on a toujours l’impression que le jet de la fontaine jaillit de leur bouche. C’est l’une des attractions préférées des visiteurs du parc, et heureusement car elle a quand même couté la bagatelle de 17 millions de dollars à la ville.

La encore, l’attraction est gratuite, mais saisonnière, car en hiver, il n’y a pas d’eau dans la fontaine. En été en revanche, ne soyez pas surpris de voir les enfants s’asperger à cœur joie et les adultes retrousser leurs pantalons pour les rejoindre.

Crédits photos : chicagogenie.com ; www.som.com ; blog.aws.org ; www.pre-tend.com

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.