Une journée à Plymouth

Une journée à Plymouth

Mots Clés :

boston, cape cod, Mayflower, pelerins, pilgrims, Plymouth
vignette1

24 heures sur les traces des Pilgrim Fathers.

Il y a fort longtemps, sur la côte Ouest, un navire en provenance d’Angleterre et nommé Mayflower accostait sur les rives de Plymouth, à une heure de Boston. A son bord, 102 passagers, qui fuyant les persécutions religieuses, ont décidé de s’y installer. Flashback dans l’histoire de l’Amérique avec la visite de Plymouth, la première colonie de la région.

Attention, vous ne serez pas les seuls : la ville de Plymouth est un lieu touristique très fréquenté, notamment par les Américains, qui aiment revenir sur la genèse de leur histoire.

Là où tout a commencé : Sur le Mayflower

mayflowerC’est la clé de votre visite à Plymouth : pour mieux comprendre l’importance décisive de l’arrivée des premiers pèlerins, allez visiter le bateau qui les a transportés jusqu’en Amérique. Le Mayflower possède une réplique grandeur nature (le Mayflower II), construite en 1957, et qui flotte au sud du nouveau port de la ville.

Ce superbe 3 mats accueille des centaines de milliers de touristes chaque année et s’est transformé en véritable musée flottant. La visite du navire permet de voir les minuscule cabines des passagers, (et celle beaucoup plus grande du capitaine), les stocks de nourriture conservés dans la cale, les vêtements, les meubles, les outils…

Il propose aussi une exposition intéressante sur la construction de ce navire en Angleterre et sa traversée de 55 jours, en 1957, pour atteindre les côtes américaines. Mais le Mayflower II est aussi un voilier en parfait état de marche, qui effectue des sorties régulières dans la baie de Cape Cod, comme celle de 2007 pour la célébration du 50ème anniversaire  de son arrivée en Amérique.

plymouth-rockPour votre info, (et pour épater la galerie), voici quelques personnalités et hommes politiques descendant des pères pèlerins : Marilyn Monroe, Clint Eastwood, Richard Gere, Winston Churchill et High Hefner (le fondateur du magazine Playboy, pour ceux qui l’ignoraient).

A quelques encablures de là, on peut voir une sorte de structure qui surplombe le Plymouth Rock. Cette roche, devenue mythique par son histoire, serait la première pierre « américaine » à avoir été foulée par les colons du Mayflower.

La Plimouth Plantation

plimoth_plantationCe village entièrement reconstitué donne un aperçu de la vie des premiers pèlerins comme au 17ème siècle, lors de leur arrivée. Depuis le lieu de réunion, vous aimerez la vue panoramique, sur les chaumières et les maisons a colombages des habitants d’autrefois. Bien sûr, l’animation ne s’arrête pas là, et l’on peut assister à des démonstrations de cuisine, de jardinage avec les mêmes méthodes qu’en 1627.

 

Musée de Pilgrim Hall

Il a ouvert ses portes en 1824, ce qui en fait  le plus vieux musée public américain toujours opérationnel, malgré des rénovations régulières. Il retrace l’histoire des Pères Pèlerins et de leur installation au 17ème siècle et présente une collection d’archives, de pièces artisanales et de travaux artistiques de l’époque. La pièce maitresse du musée reste le Berceau de Peregrine White, né sur le Mayflower.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.