Lancer un produit aux Etats-Unis

Lancer un produit aux Etats-Unis

Mots Clés :

business, conseils, entreprise, immigration, produit, services, visa
Lancer un produit aux Etats-Unis

Conquérir le marché américain grâce à ses idées, ses services ou ses produits.

Les chefs d’entreprise français, sont très nombreux à vouloir développer leur entreprise sur le marché américain en commercialisant leurs produits ou leurs services. La taille du marché, l’esprit libéral, le dynamisme économique des Etats-Unis rendent ce pays attractif voire mythique. « J’ai lancé mon produit aux Etats-Unis » est une parole qui en impose dans une réunion de chefs d’entreprise français ! Bien se préparer avant de lancer son produit ou son service aux Etats-Unis est cependant une condition essentielle de réussite… Voilà quelques conseils utiles.

L’étude de marché américain

Elle est totalement indispensable. Vous devez venir aux Etats-Unis pour explorer la partie qualitative. Ne vous fiez pas seulement à une analyse quantitative, relativement facile à réaliser avec quelques recherches sur Internet et l’étude de documents souvent gratuits ou presque. La partie « quali » est en revanche plus fastidieuse et demande une vraie sincérité de votre part sur le « match » entre votre produit et le marché américain.

Les salons aux Etats-Unis, mines d’informations 

Assistez à différents salons (Trade Shows) dans votre domaine aux Etats-Unis. Vous en reviendrez avec des informations précieuses sur votre secteur, les concurrents, leurs stratégies marketing, les canaux de commercialisation et distribution et vous commencerez peut être à tisser des relations, utiles pour préparer votre lancement.

Pour trouver les salons qui peuvent vous intéresser, rendez-vous sur le site Events in America par exemple. Il y a des salons sur tout et n’importe quoi aux Etats-Unis. Vous devriez y trouver votre bonheur… surtout si le salon se déroule à Las Vegas.

Les consommateurs, ou remonter à la source

Parlez avec des futurs consommateurs, sans vous laisser envahir par les illusions des premiers feedbacks. Les Américains sont souvent accueillants, enthousiastes et tempèreront rarement votre enthousiasme. Ils sont comme ça, positifs !

depositphotos_25801501_originalAlors poussez les discussions, demandez-leur ce qu’ils achètent, consomment, pourquoi et comment. Le diable se cache probablement dans les détails. Et, surtout, n’hésitez pas à parler d’argent. Si vous envisagez de positionner vos produits ou services sur le créneau haut-de-gamme (donc cher), imaginez un budget marketing beaucoup plus élevé, et sachez que l’exigence des consommateurs américains sur ce créneau (B2C ou B2B) est très haute. Être persuadé que votre produit est le meilleur ne suffit pas, loin de là.

Quel visa pour votre projet ?

Le visa qu’il vous faut ? Renseignez-vous auprès d’un avocat d’immigration aux Etats-Unis ou directement auprès de l’ambassade américaine à Paris, notamment sur le visa B. En attendant, voilà un peu de lecture.

Pour info, le visa B est un visa non-immigrant pour les visiteurs aux Etats-Unis, qui y viennent pour affaires, tourisme, soins médicaux

Lancer un produit aux Etats-Unis, oui, mais comment ?

Quels sont les canaux de distribution pour vos produits ?


USA dollar money banknotes, pen and calculator, money concept, business workplaceQue ce soit par le e-commerce ou la grande distribution, les règles, les usages, les bonnes pratiques sont, aux Etats-Unis, complètement différents de ceux pratiqués en France. Identifier les bons canaux et les comprendre peut être un peu long, mais il y a un sacré avantage : si votre produit rencontre favorablement son public (les consommateurs), les ventes peuvent décoller en des proportions… américaines !

Votre produit peut-il entrer aux Etats-Unis et à quel coût ?

Les deux sites qui vous seront probablement les plus utiles sont, celui la FDA (U.S. Food and Drug Administration) et celui de l’U.S. Customs and Border Protection.

Cette section du site des douanes américaines vous aidera à savoir si vos produits vont subir des droits de douane et à quel taux.

Concernant les frais de transport et autres frais de douane, adressez-vous à un spécialiste du transport.

Lancer un service aux Etats-Unis

De nombreuses professions et activités nécessitent un permis ou une licence pour être exercées (heureusement). Elles s’obtiennent en fonction de conditions bien particulières et il convient de se renseigner selon les Etats.

Exemples : Floride Californie New York

Se constituer un réseau

Pour gagner du temps, et donc de l’argent, échangez avec des entrepreneurs qui sont déjà établis sur le marché américain et qui ont déjà lancé leur produit sur le marché américain. Demandez au French District d’être mis en relation avec eux !

Ecrivez à [email protected]

Les produits français sont-ils avantagés sur le marché américain ?

Les produits français ont plutôt bonne réputation, mais cette affirmation est très large et ne s’applique peut être pas à votre secteur d’activité. Certains (beaucoup) entrepreneurs français ont décidé de ne pas mettre en avant l’origine française de leurs produits ou services aux Etats-Unis. A vous de décider, et le choix n’est pas toujours évident…

Bonne chance et vive le Made in France !

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.