Louer un bateau à Miami

Louer un bateau à Miami

Mots Clés :

bateau, location, miami, permis
Louer un bateau à Miami

Sur les eaux de Floride, un peu, beaucoup, à la carte !

Le ronron du moteur, le clapotis des vagues, la brise tiède, la caresse du soleil et les cheveux en broussaille… c’est vous. La paperasse, les factures, l’entretien, le lavage en plein cagnard pendant que tous les autres vous attendent bien au frais, c’est encore vous. Avoir un bateau en Floride est un luxe bien appréciable mais contraignant et qui peut coûter (très) cher. Alors, comment profiter d’un bateau sans les tracas qui vont avec ? En louant ! Comment faire ? Que peut-on louer en Floride ? Quels papiers fournir ? Combien ça coûte ? Voici quelques réponses mon Capitaine.

Avant l’âge, c’est pas l’âge

Piloter un bateau

Avant de piloter un engin de plus de 10 chevaux, les personnes nées après le 1er janvier 1988 doivent présenter une preuve qu’ils sont suivis des cours approuvés par l’organisme NASBLA, autrement dit « National Association of State Boating Law Administrators ».

Cet article vous est présenté par...
Ces jeunes pilotes doivent alors présenter une « Boating Safety Education I.D. Card », délivrée par la Florida Fish & Wildlife Conservation Commission (
Obtenir cette ID Card). Il existe quelques exceptions, notamment si l’enfant est accompagné d’une personne en possession d’un I.D., ou s’il possède un équivalent d’un autre Etat.

Les enfants de moins de 14 ans ne peuvent pas piloter de bateau, dit « PWC » (« Personal Water Craft »), même s’ils possèdent leur Boating Safety Education I.D. Card.

Sachez que vous pouvez tout à fait suivre ses cours et obtenir votre I.D. quel que soit votre âge, ce qui vous fait notamment réaliser des économies sur votre assurance. Cette I.D. ne comporte pas de date de péremption et n’a pas besoin d’être renouvelée – c’est d’ailleurs pourquoi elle ne porte pas le nom de « Florida Boating License ».

Louer un bateau

Les enfants de moins de 18 ans, avec ou sans I.D. Card, ne peuvent pas louer de PWC.

Avant toute chose

Papiers s’vouplaît

C’est très simple ; il vous faut en poche votre permis de conduire américain et votre carte bancaire.

Les Floridiens et les autres

Cet article vous est présenté par...
Les habitants d’un autre Etat que la Floride peuvent aussi louer un bateau, à condition qu’ils aient plus de 18 ans encore une fois, et qu’ils prouvent qu’ils ont suivi un cours de sécurité maritime qui remplit les exigences floridiennes – il s’agit souvent d’un certificat ou d’une I.D. maritime d’un autre Etat. Il n’est alors pas nécessaire de présenter de Florida Boating Safety Education I.D. Card.

Si vous n’avez pas d’I.D. maritime de Floride ou de n’importe quel autre Etat, vous devez obtenir un certificat temporaire afin de louer un bateau, qui est valide un an. Ci-dessous la liste où vous pouvez vous en procurer un :

Liste

Quelques règles de base

  • Chaque bateau doit être équipé pour assurer la sécurité de ses passagers – (au moins un gilet de sauvetage par personne…)
  • Vous devez tout de même recevoir un mini-cours avant d’embarquer, sur les basiques de la conduite en mer, histoire de savoir démarrer la bête, de ne pas confondre les bouées et de ne pas heurter les fonds marins.
  • Avant tout départ vers les grandes eaux, l’agence de location de bateau doit vous faire une démo et surtout voir comment vous vous débrouillez une fois aux commandes.

->> Découvrez notre reportage photos Miami en bateau… en images

Une fois sur l’eau, sachez que :

  • louer-bateau-miami-location-192Les manatees sont des espèces protégées par les lois de Floride et fédérales. Il est interdit de les suivre, les pourchasser, les capturer, les déranger et encore moins de les tuer, sous peine d’une amende pouvant aller jusqu’à 50,000 $ et/ou 1 an d’emprisonnement. Cette interdiction s’applique d’ailleurs à tout mammifère marin.
  • Il faut également ménager les algues et les fonds marins, et tout capitaine se doit de vérifier les environs avant de jeter l’encre. Selon les lieux, endommager les fonds marins est une violation de la loi.
  • « The Intercoastal Waterway » n’est pas aussi clair que les eaux floridiennes, aussi ouvrez bien vos mirettes et guettez les panneaux, car entre les « boating safety zones », les « manatees zones » et les entrées en marina, on peut faire des bêtises. Sachez aussi qu’il est interdit d’accélérer sous un pont, à proximité de plongeurs ou d’une rampe de mise à l’eau.
  • Veillez bien à surveiller le radar de votre bateau, et écoutez bien les instructions avant de piloter où le vent vous porte ; les haut-fonds floridiens sont nombreux. Même si vous aimez la mer, il serait dommage de rester coincés sur un banc de sable en attendant la prochaine marée…
  • Toutes les 2 heures et demie, quelqu’un est blessé ou tué dans un accident de bateau aux Etats-Unis. Vous avez 1 chance sur 11 de vous noyer si vous tombez à l’eau sans gilet de sauvetage, et 1 sur 66 si vous en portez un – tant pis pour les marques, mieux vaut un bronzage zébré mais être vivant.

Les prix varient selon la taille du bateau bien sur, la durée de la location, de la compagnie de location, dont vous pouvez faire partie ou non d’ailleurs et ce qui réduit les coûts, et enfin si vous pilotez vous même ou faîtes appel à un pilote.

Pour avoir un ordre d’idée :

  • Entre 120$ et 180$ de l’heure,
  • Entre 295$ et 600$ la demi-journée (souvent 4h)
  • Entre 450$ et 900$ ou plus la journée (8h).

Vous pouvez ensuite faire le plein vous-même, ou bien confier la tâche à la société une fois que vous rendez le bateau, et payer en avance, ou une fois le plein effectué.

Il faut généralement compter une caution, comprise entre 1,000 et 3,000 $.

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n’achetez pas un bateau : achetez une île.
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.