Le No pants Subway Ride

Le No pants Subway Ride

Mots Clés :

Chicago, événements, hiver, insolite, metro
Le No pants Subway Ride

Quand la neige tombe à gros flocons, enlève ton pantalon !

Comment mettre un peu de gaieté et de chaleur dans les journées glaciales du Midwest, quand la bise du Nord souffle dans les rues et que les trottoirs sont recouverts de blanc ? En faisant de la luge ? Bof. En superposant les polaires ? Pas vraiment drôle. En vous baladant sans pantalon dans le métro de Chicago peut-être ? Mais oui, quelle bonne idée, vous aurez sûrement encore un peu froid mais vous aurez bien ri !

Le No Pants Subway ride… le pourquoi

Tout est parti d’une blague collective de 7 adolescents New Yorkais : Rentrer dans une rame de métro en plein hiver, avec pulls, écharpes et moufles, mais sans pantalon. Et faire comme si de rien n’était. Fin de l’histoire ? La plupart des farceurs ont fini au poste de police pour outrage aux mœurs (pour ensuite être tous relâchés), mais qu’importe, la mode du « 24 heures sans pantalon » était lancée…

Le No Pants Subway Ride… du comment

Quelques années plus tard, en 2006, le No pants Subway Ride rassemblait 150 personnes à New York City, dont une dizaine a encore fini au poste. En 2013, plus de 60 villes des Etats-Unis et du monde entier (Canada, Espagne, Portugal, Australie…) coordonnaient l’opération.

Cet article vous est présenté par...
Aujourd’hui, l’évènement rassemble des milliers de sans-pantalon autour du globe pour quelques heures de rire, au nez de la police (notamment). A Chicago, le départ se fait à Loyola pour s’arrêter à Roosevelt Road et retourner à Loyola. A Moscou, la plaisanterie a d’ailleurs mal tourné en 2016, première année du No Pants Subway Ride moscovite, et les participants ont été accusés de « trouble de manière organisée à l’ordre public ».

Fort de son succès, le No Pants Subway Ride connaît des variantes américaines, comme le No Pants Day au Texas (même principe) et présent lui aussi dans la plupart des pays du monde, et le World Naked Bike Ride, encore plus osé, car le vêtement est optionnel (et pas seulement le bas). Si certains revendiquent l’antériorité de No Pants Day, créé en 2000, d’autres soutiennent que le vélo tout nu existait depuis bien avant, sous des formes informelles. Dans tous les cas, les participants ont vraiment l’air de s’amuser… et même pas froid ! On vous inscrit ?

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2016 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.