On vous croit !

Enfin, aux Etats-Unis

Lorsque j’ai voulu créer ma première entreprise en France, il y a plusieurs années, j’ai dû m’y prendre à plusieurs fois, rectifier des statuts suite aux remarques de “la greffière” qui me regardait parfois avec l’œil du soupçon, j’ai longuement patienté dans la file d’attente, au soleil (à Marseille il fait toujours beau !). Cela a pris plusieurs jours et au final, l’employée du greffe est devenue une copine. Cette expérience m’a laissé un peu confus sur le regard que pouvait porter l’administration sur ma démarche de devenir entrepreneur.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.