Roland Lescure, candidat pour les législatives 2017 en Amérique du Nord : Mon programme

Roland Lescure, candidat pour les législatives 2017 en Amérique du Nord : Mon programme
Roland Lescure, candidat pour les législatives 2017 en Amérique du Nord : Mon programme

Interview du candidat La République En Marche !, pour la 1ère circonscription États-unis, Canada

Les résultats des élections présidentielles françaises en Amérique du Nord ont montré combien Emmanuel Macron état en phase avec les Français qui y résident.

Roland Lescure, candidat aux législatives 2017 pour l’Amérique du Nord : Je tiens à remercier les français des États-unis et du Canada au nom d’Emmanuel Macron, pour les plus de 45% qu’ils lui ont donné au premier tour, et pour les plus de 90% du second.

Parlons de mon programme, car je souhaite devenir le député des français de l’étranger pour les français d’Amérique du Nord, Canada et Etats-Unis.

Faire continuellement remonter les meilleures pratiques

Roland Lescure : Les Français qui vivent en Amérique du Nord ont une perspective unique sur la France. Qu’ils soient partis pour étudier, pour travailler, pour lancer une entreprise ou tout simplement par goût de l’aventure, ils gardent tous leur pays à cœur. Même ceux qui sont nés à l’étranger se rendent pour la plupart régulièrement en France, pour travailler ou y passer leurs vacances. Je suis convaincu qu’ils peuvent nous aider à transformer la France par leur expérience unique. Je resterai donc à leur contact après l’élection afin de faire continuellement remonter les meilleures pratiques et les expériences de terrain.

L’apprentissage du français est un élément essentiel de la vie à l’étranger

Lire : Roland Lescure : Pourquoi je suis candidat aux législatives dans la circonscription Amérique du nord ?

programme-roland-lescure-candidat-legislatives-elections-amerique-nord-2017Économie

Roland Lescure : L’Économie du XXIème siècle n’aura pas grand-chose à voir avec celle du XXème. Des emplois vont disparaître, d’autres seront créés. Les nouvelles infrastructures, les nouvelles mobilités et les données seront au cœur de cette économie transformée, ainsi que les services à la personne, essentiels du fait du vieillissement de la population. Dans ce monde nouveau, l’éducation et la formation professionnelle doivent être refondées afin qu’elles soient mieux adaptées aux défis modernes.

Éducation pour les français aux États-unis et au Canada

Roland Lescure : Cela concerne évidemment les Français d’Amérique du Nord, pour qui l’éducation de leurs enfants dans le système français ou dans des écoles locales permettant l’apprentissage du français est un élément essentiel de la vie à l’étranger. Le système d’éducation permet à la France de rayonner à l’étranger et de conserver le rattachement des expatriés à leur pays. Ma suppléante et moi connaissons bien ces sujets : j’ai siégé au conseil d’administration du collège Stanislas, à Montréal, et Pascale Richard travaille au Lycée français de New-York depuis de nombreuses années. De ce point de vue, le programme de la République En Marche ! souhaite accroître l’autonomie des établissements en leur laissant adapter le programme aux particularités locales et en leur permettant d’émettre de la dette garantie par l’État, ce qui solidifiera leur financement. La revue du système de bourses permettra également de favoriser l’accès des moins aisés au système.

programme-roland-lescure-candidat-legislatives-elections-amerique-nord-2017-2

Fiscalité, CFE, CSG/CRDS pour les français de l’étranger

La fiscalité préoccupe les Français d’Amérique du Nord, et on les comprend. Selon moi l’enjeu est même plus large que celui de la fiscalité : qu’ils vivent aux États-Unis ou au Canada, qu’ils payent leurs impôts en France ou à l’étranger, ils font face à des États endettés, fragilisés par la crise financière dont ils ne se sont pas totalement remis. Les Français d’Amérique du Nord veulent pouvoir “en avoir pour leur argent”, c’est-à-dire bénéficier de services à la hauteur de ce qu’ils payent.

Aux États-Unis, où les règles concernant l’assurance santé sont en débat, de nombreux français s’inquiètent du coût futur d’une protection sociale de qualité. Ceux qui contribuent à la Caisse des Français de l’Étranger (CFE) ne perçoivent pas toujours clairement quels droits cela leur donne, que ce soit du point de vue de la retraite ou de la santé.

Enfin, les Français qui doivent payer la CSG/CRDS sur leur propriété en France se demandent souvent pourquoi payer pour un système de protection sociale dont ils ne bénéficient pas. De prime abord, il peut sembler attirant de prendre ces enjeux un-à-un, en supprimant tel impôt ou en augmentant telle prestation. Mais comme souvent, les solutions simples aux problèmes complexes font plaisir à dire mais elles sont rarement crédibles et ne résolvent pas grand-chose. Nous souhaitons remettre tout cela à plat et étudier une fois pour toutes l’ensemble du système afin de le rationaliser, de le simplifier et de le rendre plus efficace. La majorité présidentielle lancera donc une analyse globale de ces enjeux et proposera dans la foulée des changements efficaces et équitables.

Administration française et les Français d’Amérique du Nord

L’accès simplifié à l’administration, avec une dématérialisation des contacts et des procédures, rendra plus efficace les relations des français avec leur administration. Ce sujet me tient particulièrement à cœur et est très important pour les Français d’Amérique du Nord, notamment ceux qui vivent hors des villes, et il y en beaucoup. On l’a vu à cette élection, les Français s’intéressent à la politique dans leur pays mais l’impossibilité de voter électroniquement transforme l’exercice des droits civiques en course d’obstacles. On a le choix bien peu séduisant entre de longues files d’attente les jours de vote, le vote par correspondance qui est très hasardeux et le vote par procuration.

Voter les 3 et 17 juin

J’en profite pour faire un appel solennel aux Français qui vivent aux États-Unis et au Canada : allez voter les 3 et 17 juin, de préférence en personne ou par procuration. En 2012 et a fortiori dans l’élection partielle de 2013, la participation avait été très faible. Quel que ce soit votre choix de candidat, allez voter pour que le ou la député(e) que vous élirez ait un poids important et puisse assurer la prise en compte de vos enjeux à l’Assemblée Nationale. L’élection présidentielle, avec ses images de longues files d’attente d’électeurs heureux d’aller voter et des résultats impressionnants, a mis les Français de l’étranger sur le devant de la scène. Faisons tout pour les y laisser. Allez voter !

Fin de l’interview de Roland Lescure, candidat La République En Marche !, pour la 1ère circonscription États-unis, Canada, 2017.

 

Plus d’infos pour voter aux législatives 2017 en Amérique du nord :

 

Bio de Roland Lescure

En marche depuis avril 2016, j’ai participé à la création du mouvement au Canada. Marié et père de trois enfants, j’ai grandi dans un HLM à Montreuil. Diplômé de Polytechnique, de l’ENSAE et de la LSE, j’ai débuté ma carrière au Ministère des finances. J’ai ensuite passé une vingtaine d’années dans le secteur de la gestion d’actifs. Depuis 2009, je vis à Montréal où j’étais en charge jusqu’à récemment des investissements à la Caisse de dépôt et placement du Québec. Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’être le candidat de La République En Marche! pour l’Amérique du Nord. Je suis convaincu que les Français qui y résident ont une perspective unique sur la France et peuvent activement contribuer à sa transformation.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.