Le Super Bowl, l’incontournable finale du Football américain

super-bowl-finale-football-americain-diapo

Mots Clés :

découvrir, football, sport, statistique, tradition
Le Super Bowl, l’incontournable finale du Football américain

Du grand spectacle suivi par plus de 111 millions d'Américains.

Deuxième événement de l’année où l’on mange le plus après Thanksgiving, le Super Bowl est un jour vénéré du calendrier américain. Bien plus qu’une simple finale de football américain, le Super Bowl c’est aussi les 30 secondes de publicité les plus chères de la télé, l’événement sportif le plus regardé de l’année, les conversations autour de la machine à café les plus animées le lendemain, les anatomies les plus dévoilées pendant les entractes… Bref, un immanquable de la culture américaine populaire à suivre pour être dans le coup !

Le Super Bowl – La consécration d’une année de Football américain

Joué pour la première fois en 1967, le Super Bowl célèbre la fusion entre les deux ligues de football américain : la NFL (National Football League) et l’AFL (l’American Football League). Après cette union, chaque ligue est devenue une « conference », la NFC et la AFC, comprenant chacune 4 divisions de 4 équipes, soit 16, pour un total de 32 équipes.

Le Super Bowl d’une année désigne le vainqueur de l’année sportive précédente : le Super Bowl de 1967 a défini l’équipe gagnante de la saison de 1966. Les lieux où ont lieu les finales sont choisis des années en avance, après une compétition entre les villes candidates. Les localités du Sud ont longtemps profité d’un monopole (pour une raison météorologique évidente : les matchs ont lieu en plein mois de février), mais avec la construction grandissante de stades couverts, cette tendance s’est atténuée.

L’équipe gagnante se voit décerner le Vince Lombardi Trophy, et chacun de ses joueurs une bague en or jaune et blanc, surmontée de diamants. Certaines sont parfois revendues ensuite ; en 2012, vous auriez par exemple pu acheter celle gagnée par Lawrence Taylor en 1991 pour 230,000 dollars.

Le Football américain, cousin outre-Atlantique du rugby

Sur un terrain de près de 91 mètres sur 49, deux équipes de 11 joueurs se disputent et galopent derrière un ballon ovale. Celui-ci est flanqué d’un lacet de fermeture, qui permet aux joueurs de lui donner un mouvement rotatif indispensable pour stabiliser sa trajectoire. Un match se déroule en 4 quarts temps de 15 minutes, mais chaque interruption stoppe le chronomètre, donc un match dure environ 3 à 4 heures – prévoyez donc suffisamment de bières dans le frigo…

Le sport répond à des règles très précises, les passes sont vues et revues (très peu d’improvisation), et les joueurs obéissent au doigt et à l’œil à leur quaterback (QB). Si vous ne comprenez pas un traître mot du jargon et des postures, mais que vous tenez à faire votre petit effet le Jour J, regardez en douce cette petite vidéo explicative :

Youtube.com/watch?v=rEDtVrglqrY. Les passes n’auront plus de secret pour vous et vous apprécierez d’autant plus le match.

Le Super Bowl en chiffres

  • Les Pittsburgh Steelers ont gagné 6 Super Bowls, plus que n’importe quelle autre équipe. Ils sont talonnés par les Cowboys de Dallas et les 49ers de San Francisco, avec 5 victoires chacun.
  • Le Super Bowl de 2011 est devenu le programme télévisuel le plus regardé de l’histoire de la télé, avec 111 millions paires d’yeux rivés sur les écrans, soit pratiquement l’équivalent de la population du Mexique. Olé.
  • Le concert des Rolling Stones durant l’entracte du Super Bowl XL de 2006 a eu lieu sur un plateau ayant la forme de la célèbre langue, symbole du groupe ; elle a été la plus grande scène jamais construite pour un concert de Super Bowl, avec 28 différentes pièces, assemblées par une équipe de 600 volontaires efficaces, le tout en 5 minutes.
  • Les publicités présentées pendant la finale annuelle de Football américain figurent parmi les spots le plus chers au monde. En 1998, 30 secondes coûtaient environ 1.3 millions de dollars, en 2009 et 2011, 3 millions de dollars, et en 2012, environ 3.6 millions de dollars. Vous pouvez voir une sélection des meilleures publicités de chaque année sur :
    Superbowl-ads.com. Il est de tradition que les publicitaires soient très créatifs pour satisfaire ce pic annuel d’audience.
  • Le spectacle donné pendant la mi-temps est l’un des événements les plus regardés par les Américains, avec environ 100 millions de spectateurs aux Etats-Unis. Le concert de Madonna durant le Super Bowl 2012 a été celui le plus vu de l’histoire de cette finale, avec 114 million d’auditeurs qui se sont refusés à zapper, soit environ 3 millions de plus que l’auditoire du match à proprement parlé.
  • Lorsqu’ils ont remporté la finale du Super Bowl XLV, les Packers de Green Bay ont reçu une bague composée de 92 diamants, célébrant les 92 ans d’histoire de football de cette équipe.

Le Super Bowl XLVIII

A l’occasion de la 48ème édition de la finale vénérée, le chanteur Bruno Mars s’est produit pendant l’entracte, avec d’autres invités surprises. Le match a eu lieu le 2 février 2014, au MetLife Stadium, d’East Rutherford dans le New Jersey. C’était la première fois que le Super Bowl se déroulait dans les Etats du Nord, donc dans des conditions hivernales. La finale a été diffusée sur la chaîne FOX. Le prix des places commençait environ à

1,700$. Si vous vouliez une suite bien placée avec traiteur, c’était plus de
370,000$. L’avantage dans ce cas, c’est que vous aviez le droit de venir avec 32 copains.

Votre prochain rendez-vous ? Le Super Bowl XLIX, le dimanche 1er février 2015, à l’University of Phoenix Stadium. Vos tickets en cliquant ici !

Bon à savoir

Glossaire des termes propres à ce jeu de ballon ovale :

FootballAmericain.com/Football/Glossaire .

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Le football est un sport invraisemblable. Parfois c'est tellement invraisemblable que c'est incroyable.
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.