Une après-midi au Golden Gate Park

Une après-midi au Golden Gate Park

Mots Clés :

golden gate park, Que faire ?, Que voir ?, san francisco
Une après-midi au Golden Gate Park

Quelques heures dans le plus grand parc urbain de la ville.

Il est plus grand que Central Park à NYC, il est plus visité que le Balboa Park de San Diego et il est plus vert que le Millenium Park de Chicago : le Golden Gate Park, ce joyau vert qui s’étire de Stanyan Street à l’Océan, et renferme mille merveilles… A visiter sans se presser, mais pressez-vous de le visiter !

Petite graine deviendra grand parc

D’une superficie de 412 hectares, le Golden Gate Park peut se vanter d’être l’un des plus grands parcs publics des Etats-Unis – devant Central Park – et le 3ème plus visité – derrière Central Park cette fois, et Lincoln Park à Chicago).

Cet article vous est présenté par...
Dès 1860, les San-Franciscains ont souhaité rivaliser avec Central Park, premier grand parc construit dans une ville, qui avait été créé en 1857. Ce ne sera qu’en 1870 que le parc de San Francisco verra le jour, après de multiples contretemps.

Pour ne rien arranger, il a été décidé que le parc se situerait sur une zone très sablonneuse, à l’ouest de la ville et près de l’océan. Plus de 60,000 arbres ont été plantés en 1875 pour éviter que le sol ne se dérobe partout, et le parc devait même accueillir des logements par la suite.

Les incontournables du Golden Gate Park

Bien que sa taille le fasse arriver sur la 3ème marche du podium, le Golden Gate Park ne compte pas faire le reste des choses à moitié. Le parc renferme ainsi un superbe musée, un magnifique conservatoire des fleurs, un beau petit jardin japonais…

Le San Francisco de Young Museum

Le de Young Museum a très vite été incorporé au parc, dès 1895. Depuis, c’est LA référence Beaux-Arts de la ville, qui renferme des trésors, de l’art, des objets et des tissus, venus des Amériques, d’Océanie, d’Asie et d’Afrique. 27,000 objets sont réunis dans un bâtiment aux allures futuristes, surmonté de l’ « Observation Tower », qui offre une vue à 360° sur la ville…

Si vous souhaitez en lire plus sur ce beau musée qui ne demande qu’à être visité, cliquez ici.

Le Conservatoire des Fleurs

Ravissant bâtiment d’inspiration victorienne, le Conservatoire des Fleurs a été édifié en 1878, et c’est l’une des serres les plus grandes au monde, ainsi que l’une des plus anciennes serres en bois et en verre aux Etats-Unis. Le Conservatoire, emblème du parc, s’étale sur plus de 1,161 mètres carrés et possède plus de 2,000 espèces de plantes.

C’est notamment l’un des rares endroits au monde où l’on peut trouver des plantes tropicales d’altitude. La plupart des autres plantes, parfois très rares, abritées sous les verres de la serre proviennent des forêts tropicales d’Amérique central et du Sud, ainsi que des îles du Pacifique.

Le Jardin de Thé Japonais

Plus ancien jardin japonais des Etats-Unis, le Japanese Tea Garden est tout en délicatesse et en beauté. Véritable élaboration minutieuse, un jardin japonais n’est jamais imaginé la légère ; chaque petite plante, chaque caillou est positionné de telle sorte qu’ils sont en harmonie avec la nature et le monde.

Le Jardin de Thé Japonais de San Francisco est non seulement une œuvre d’art, mais également un lieu de méditation, où se retrouver avec la nature et avec soi-même. Errez entre les lanternes de pierre, grimpez sur le pont tambour et terminez par un thé japonais authentique.

La California Academy of Sciences

L’un des plus grands museums d’Histoire Naturelle du monde, l’Académie des Sciences de Californie regroupe tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur… tout. Les forêts tropicales, les tremblements de terre, les étoiles, notre passé, notre futur, sont ainsi étudiés de (très) très près par une équipe de blouses blanches qui ne recule devant rien.

Pour en savoir plus sur ce musée, avant d’en savoir plus sur votre origine et celles des comètes, rendez-vous ici.

Le Golden Gate Park, c’est aussi…

En plus de toutes ces merveilles, le Golden Gate Park possède de nombreux sentiers pour se promener un peu partout, découvrir ses nombreux lacs artificiels et son stade, le Kezar Stadium, qui était avant le stade officiel des 49ers et des Oakland Raiders, a vu Led Zep, Bob Dylan ou encore Joan Baez casser la voix, et continue d’accueillir des événements sportifs.

Vous pouvez également y admirer ceux que Buffalo Bill chassait et ceux qui ont été tristement décimés lors de la Conquête de l’Ouest : les bisons. Ces animaux impressionnants se baladent paisiblement dans un enclos du Golden Gate Park, en plein San Francisco….

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.