Le meilleur de la cuisine du Peach state

Le meilleur de la cuisine du Peach state

Mots Clés :

cuisine, famille, recette, tradition
Le meilleur de la cuisine du Peach state

Quelques spécialités culinaires des tables de Georgie

Que mange le Georgien ? Telle est la question que l’on peut se poser quand il est l’heure de passer à table dans l’Etat de la Pêche. Existe-il des recettes locales et des plats typiques propres à cette région ? Enquête dans les fourneaux des habitants de Géorgie.

1/ Le plat officiel, les Grits

C’est le plat typique de la Géorgie, officiellement depuis 2002, mais qui a rempli les estomacs de nombreuses générations auparavant. Les Grits sont un porridge de maïs, initialement élaboré avec du hominy, une semoule de maïs indigène du temps des premiers Américains, puis de grains de maïs. On le cuisine sous toutes les déclinaisons possibles et à toutes les sauces.

Les autres légumes

  • Les haricots : Hérité des populations d’esclaves pendant la Guerre de Sécession , le haricot est resté une des bases de l’alimentation en Géorgie. Le Okra, cette petite cosse verte a sa place régulière dans les assiettes, fri, bouilli ou cuit avec des tomates.
  • Des pois, il y en a en veux-tu, en voilà ! Avec des pois des champs (field peas), des pois haricots (crowder peas), des pois féminins (lady peas), des pois élitistes (cream peas), et même des pois chanteurs (black-eyed peas).

2/ Les viandes

Cet article vous est présenté par...
En Géorgie, on mange de la viande, beaucoup, et cuite au barbecue. Les puristes du coin cuisent la viande très longtemps, à feux doux, pour lui donner un moelleux incomparable.

Dans les régions du Nord, on préfère le bœuf, en fines tranches, présentée avec une salade de pommes de terres et du cole slaw (appelé « Slaw« ). Au centre de la Géorgie, c’est le porc qu’on préfère, notamment en ragoût avec une sauce à la tomate (Brunswick stew). Enfin, dans le Sud, toujours du porc, mais haché menu cette fois et servi avec du riz.

Très important, ne demandez jamais à vos hôtes ce qu’il ya dans ce haché, d’abord parce que vous risquez l’incident diplomatique et ensuite parce qu’il vaut mieux ne pas savoir de quoi il est fait. C’est délicieux et c’est tout.

3/ Les poissons

Un des plats traditionnels à base de saucisse, de crevettes, de maïs et de pommes de terres est le « Low-country boil« , ou « Frogmore stew« .

Les Georgiens sont également amateurs de crevettes, qu’elles soient bouillies, frites ou grillées.

La « seafood » est traditionnellement servie avec des petits pains de maïs fris appelés « Hushpuppies« .

 

4/ Les accompagnements

Le secret est dans la sauce : la « Red-eye gravy » est une sauce traditionnelle faite de graisse de porc et de café qui accompagne de nombreux plats, notamment les grits. Elle n’est pas la meilleure amie de votre taux de cholestérol, mais elle est délicieuse.

Dans les assiettes du Georgien, on trouve aussi en vrac : des œufs mimosa (Deviled eggs), betteraves au vinaigre (pickled beets), pêches marinées (pickled peaches – commencez par un petit morceau…) et du pain et du beurre pour aller avec.

Le pain blanc est appelle « light bread » ou « loaf bread » par opposition au pain de maïs (corn bread).

5/ Côté dessert

Les fruits sont assez variés en Géorgie, on trouve des myrtilles (appelées « Rabbit eye« ), différentes variétés de raisin (Muscadines, Scuppernongs).

La fameuse patate douce connait un franc succès, surtout quand elle est caramélisée à grand renfort de beurre et du sucre brun.

Les dents sucrées de Géorgie ont un faible pour les tartes aux fruits (myrtilles et bien sûr pêches) et aux fruits secs (noix, noix de pécans). Si vous êtes curieux avec un estomac en titane, laissez vous tenter par la tarte au beurre de cacahuète…Vous n’en reviendrez pas.

6/ Et qu’est qu’on boit ?

La région bénéficie de nombreux domaines viticoles et propose une variété intéressante de vins du cru. Ne manquez pas aussi de goûter la bière locale d’Atlanta, la Sweet Water. Nettement plus alcoolisé, la « Karlsson’s Gold Vodka » avec un soupçon de poivre, est elle aussi locale. Et si vous n’aimez rien de tout ça… rien ne vaut un bon Coca Cola !

Bon appétit

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Si le potage avait été aussi chaud que le vin, le vin aussi vieux que la poularde et la poularde aussi grasse que la maîtresse de maison, cela aurait été presque convenable.
All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.