Le Lunch Box Museum à Columbus

Le Lunch Box Museum à Columbus

Mots Clés :

collection, columbus, lunch box museum, musee
Le Lunch Box Museum à Columbus

La boîte à manger des écoliers a son musée en Géorgie.

Les parents la confectionnent, les enfants la comparent et puis la vident et Allen Woodall les collectionne : la lunch box. Indissociable de l’écolier américain, la lunch box en a vu de toutes les couleurs et se décline presque à l’infini. Quoi de mieux qu’un musée pour en montrer l’importance et le symbole dans le quotidien américain ? Visite d’un lieu unique en son genre.

Entrée en matière

Même si elle ne contenait qu’un sandwich de pain de mie (sans la croûte) au beurre de cacahuètes, la lunch box a tout de suite été un accessoire indispensable de chaque écolier, au même titre que son cartable (souvent).

Cet article vous est présenté par...
Allen Woodall a débuté sa collection de lunch boxes il y a quelques années, avec 1,000 différentes boîtes métalliques, et l’a étendue à plus de 3,500 objets, dont des coolers, des thermos ou même des vieilles boîtes de tabac qui servaient également à transporter les déjeuners.

La première lunch box avec un personnage sous licence est apparue en 1935, avec Mickey étalé sur le couvercle. Ont alors été fabriqués 450 modèles différents, qu’Allen possède tous, avec autant de héros ou personnages représentés de dessus, et des milliers de copies.

Le Lunch Box Museum regroupe alors un peu l’essence même de la culture pop américaine, et présente des lunch boxes à l’effigie de Bobby Sherman, des Osmond Brothers, des super héros en collants qui collent, et des séries tv frémissantes comme Flipper le Dauphin, ou Charlie’s Angels.

La triste faim de l’histoire des lunch boxes

La lunch box servait donc d’affirmation plus ou moins courageuse des préférences de chaque enfant à l’école. Certains ont opté pour Popeye ou Strawberry Shortcake, alors que leurs voisins de cantine préféraient Superman ou King Kong. Ces différences de goûts ont donné lieu à plusieurs incidents dans les écoles, à tel point qu’une association de mamans en Floride a cru bon de réagir vers le début des années 1980. Persuadées que les lunch box en métal constituaient une sérieuse menace à la santé de leurs petits protégés, elles ont ainsi obtenu que les fameuses boîtes métalliques soient reconnues armes mortelles par une loi floridienne. La dernière lunch box (à l’effigie de Rambo) fût ainsi fabriquée en 1985.

La lunch a alors été fabriquée en plastique, matériau non seulement moins dangereux mais également plus économique. La lunch box métallique est passée d’un symbole quotidien du repas écolier au statut de relique dans un musée géorgien.

Lunch Box Museum
International Marketplace
318 10th Avenue
Columbus, GA 31901

706 653 6240
LunchBoxMuseum.com

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.