Parlez-vous le Bostonien ?

Parlez-vous le Bostonien ?

Mots Clés :

anglais, Beantown, boston, Nouvelle-Angleterre
accent-boston-dialecte-expressions

Tout comprendre du patois de la Nouvelle-Angleterre

L’habitant de Boston ne parle pas anglais. Il parle l’anglais de Boston, tout comme à Rhode Island, le Sud du Maine et même en poussant un peu, une partie du Connecticut. Le Boston English a en effet ses intonations et ses expressions bien à lui. Plus qu’un simple accent, c’est un vrai style de vie, une manière de s’intégrer facilement si on le comprend et on le maîtrise.  Vous parlez anglais ? C’est bien, mais cela ne suffit pas à Boston…

Les basiques

Il y a 2 règles essentielles pour comprendre et parler l’anglais de Boston : ne pas prononcer le R en milieu de mot, et “ouvrir” le A. Place à la pratique :

Dites RRRR

Ou plutôt ne dites rien, car le R est en effet muet quand il est en milieu du mot. Ce qui donne “chahm” pour “charm”, “pahk” pour “park”. Si vous entendez “New Hampshah”, vous devez comprendre “New Hampshire” et si une vieille dame vous demande “hahwahya” dans l’ascenseur, restez poli et répondez-lui que vous allez bien, merci.

Dites AHHHHH

Pour bien comprendre comment un Bostonien prononce le A, il vous suffit de vous entraîner à ouvrir grand la bouche en prononçant cette lettre (la même que chez le docteur qui examine vos amygdales), puis de terminer en fermant la bouche. Donc “aunt” se dit “ahnt” et le  mot “bath” se prononce “bahth”. Ahhww… vous avez saisi ?

Attention, les choses se compliquent (un peu) quand le mot se termine par la voyelle “a”. Dans ce cas, vous devez rajouter un “r” et aplatir légèrement votre “a” en le prononçant : “California” devient “ Californier” et votre bout de “pizza”, une “pizzer”.
Cela vous semble être du chinois ? Non, c’est juste du Boston English.

A Boston, et nulle part ailleurs

On rentre ici dans le vif du sujet. Pour ne pas vous faire démasquer et vous faire très vite de nouveaux amis si vous venez d’arriver en ville, voici ce qu’il faut comprendre quand un habitant du coin vous parle :

De la ville de Boston

  • le “T” : Le système de transport public souterrain, en un mot, le metro.
  • The Cape :  Le Cape Cod
  • Eastie : Toute la région à l’est de Boston
  • Southie : Région au sud de Boston, l’épicentre des bars, restaurants, clubs et événements de la ville
  • The Common (au singulier) : c’est le fameux parc Boston Common
  • Townie : un résident du quartier de Charleston

Du boire

  • Le “Frappe” : Aux Etats-Unis, on boit des milk shakes, à Boston on boit des “Frappe”
  • Tonic : Soda

Du manger

  • Hoodsie : petit pot de glace, servi avec une cuillère plate
  • Spuckies : sorte de long sandwich

En vrac

  • “Fried” : adjectif qui signifie bizarre
  • Mummy : Maman, si vous êtes dans le quartier chic de Beacon Hill
  • Reefah : Frigo
  • Saddadee : samedi
  • Wicked : Mot utilisé (à toutes les sauces) pour intensifier une phrase. Par ex : “He is wicked cool” (il est vraiment cool)
  • Pissa : bien, bon, excellent
  • Rippah : une énorme fête, soirée
  • Carriage : le chariot des courses alimentaires

Bonus pour se faire des amis de la Beantown : Justement, n’appelez jamais Boston, la “Beantown”!

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.