Fairyland à Oakland, le premier parc à thème des Etats-Unis

Fairyland à Oakland, le premier parc à thème des Etats-Unis

Mots Clés :

attraction, divertissement, enfant, Fairyland, loisir, Oakland, Parc à thème, parc d'attractions
Fairyland à Oakland, le premier parc à thème des Etats-Unis

Parce que les enfants restent des enfants.

La décennie qui a vu Marilyn Monroe briller, le rock’n’roll déchaîner les foules et le micro-ondes changer la vie des ménagères, a aussi célébré la naissance du premier parc à thème des Etats-Unis, le 2 septembre 1950. FairyLand à Oakland reprend tout ce qui plait aux enfants ; des contes de fées, des animaux et des petits manèges simples. Ils jouèrent heureux et eurent beaucoup de fantaisies…

Il était une fois…

En 1948, le paysage du loisir et du divertissement n’avait absolument rien à voir avec celui d’aujourd’hui. Pas de méga parc d’attractions, pas de consoles dans toutes les pièces de la maison et dans la voiture, pas de facilités pour partir du jour au lendemain en vacances. A l’époque, les seuls parcs se contentaient d’un manège rouillé et d’un marchand de barbe à papa trop sucrées.

Cet article vous est présenté par...
C’est en 1960 que l’homme d’affaires originaire d’Oakland Arthur Navlet a eu l’idée de créer un parc différent des autres, où les enfants pourraient s’amuser dans des décors de conte de fées grandeur nature, avec des animaux partout et des spectacles adaptés à tous. Après des petites campagnes, il a réussi à lever 50,000$ pour construire son rêve.

Les grands débuts d’un petit parc

Le parc a immédiatement été reconnu comme unique en son genre, et a attiré des foules dès don ouverture. Il fallait débourser entre 9 et 14 cents pour y accéder (selon l’âge de l’enfant), et les visiteurs étaient ensuite accueillis et guidés dans tout le parc par des animateurs déguisés qui leur présentaient tout l’univers.

Walt Disney lui-même aurait arpenté les allées du parc et s’en serait notamment inspiré pour créer ses magiques Disneyland – même si on sait que son idée est née à Griffith Park. Il a même convaincu le tout premier directeur exécutif ainsi que l’un des marionnettistes du parc de se joindre à lui dans son aventure…

Le parc aujourd’hui, une belle histoire qui ne prend pas fin

La petite particularité de ce parc demeure donc dans le fait qu’il est composé de décors de livres pour enfants, qui ont pris vie sous le crayon fantasque de l’architecte Russell Everitt. Les attractions sont à la taille des enfants et aux couleurs vives, et ont pour la plupart été remodelées plusieurs fois, sans pour autant changer quoique ce soit à l’ambiance originale du parc.

Ne peuvent y entrer des enfants accompagnés d’adultes ou des adultes accompagnés d’enfants ; ces derniers peuvent alors se faufiler dans un tunnel qui reprend des éléments d’Alice au Pays des Merveilles avant de tirer la langue d’un dragon pour qu’il leur raconte des histoires, de grimper dans la ventre de Willie The Whale ou de s’embarquer sur le bateau de pirates Jolly Roger qui transportait Monsieur Crochet.

Il y a également de nombreux manèges, d’adorables petits animaux qui vivent tranquillement dans ce beau parc, de jolis jardins où se balader. Ne manquez pas le petit théâtre de marionnettes, le plus ancien des Etats-Unis toujours en service depuis 1956, qui continue d’émerveiller les petits.

Infos pratiques

Visiteur âgé de 1 à 100 ans : 8$ (Gratuit pour les moins de 1 an).

Children’s Fairyland

699 Bellevue Ave.
Oakland, CA 94610

Fairyland.org

Crédits photos : Facebook.com/ChildrenFairyland ; OaklandLocal.com ; Fairyland.com

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

Il reste toujours quelque chose de l’enfance, toujours...

Photos

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.