Une journée à Monterey

Une journée à Monterey

Mots Clés :

baleines, californie, missions, otaries, panorama, randonnées, route scénique, touriste
Une journée à Monterey

Une parenthèse enchantée dans un bijou californien.

Touristique mais authentique, chic mais naturelle, maritime et verte, la petite ville de Monterey a su séduire ses habitants autant que les milliers de touristes qui viennent y trouver une douceur de vivre loin de l’agitation de ses grandes sœurs Los Angeles et San Francisco. Maisons victoriennes, missions espagnoles, et panoramas à couper le souffle sous les embruns de la mer… Monterey la charmante a tant à offrir et vous invite à la découvrir.

Monterey, l’ambiance

pacific groveVariée ! Des belles côtes escarpées sur l’océan Pacifique, aux jardins léchés du centre ville, en passant par  les touristes du Fisherman’s Wharf et aux belles maisons victoriennes de Pacific Grove, Monterey affiche tous les visages de la charmante ville nord américaine.

 

Le Fisherman’s Wharf

Cet article vous est présenté par...
Même s’il est très touristique et donc souvent bondé, cet ancien quai des pécheurs fait partie du paysage et de l’histoire de Monterey. Bien sûr, les étals de poissons des années 60 ont été remplacés par des boutiques de bonbons, de cadeaux, et de nombreux restaurants bordent les lieux.

 

De la sardine…

Ancien pilier de l’industrie sardinière de Californie, il ne reste de cette activité jadis phare que quelques conserveries défraichies (et fermées depuis le 20ème siècle) sur Cannery Row. D’ailleurs, c’est cette atmosphère que John Steinbeck décrit dans son roman éponyme (« La rue de la Sardine »). Certains fours dans lesquels étaient cuites les sardines ont été en revanche bien conservés et peuvent être visités.

 

A l’aquarium de Monterey

AquariumC’est l’activité incontournable de Monterey : de réputation internationale, l’Aquarium de Monterey a ouvert en 1984 et accueille chaque année environ 1,8 million de visiteurs.  A l’intérieur,  35 000 plantes et animaux de 623 espèces différentes dont un Grand requin blanc femelle, et  nombreuses activités pédagogiques promettent un excellent moment ludique et de découvertes. Pour plus d’infos sur ce paradis aquatique, lisez notre article.
Notre conseil : pour réserver vos billets pour l’Aquarium de Monterey à prix réduits avec accès coupe file, cliquez ici.

 

Point Lobos State Reserve

credit photo : Fabian Kron

Cette zone côtière non loin de Monterey constitue une merveille naturelle et l’un des habitats sous-marins les plus riches au monde. C’est ainsi la maison de milliers de oiseaux de mer, et de décembre à mai, on peut y observer la migration des baleines (voir notre article à ce sujet. De petits sentiers de randonnée longent le rivage et mènent à de jolies criques cachées telles que Whalers Cove, ou encore Bird Island Trail ou Sea Lion Point, pour voir les otaries qui se dorent au soleil.

 

Balade le long du 17 Mile Drive

Cette route panoramique est située entre Pacific Grove et Carmel et traverse non seulement les quartiers résidentiels les plus riches et célèbres de la côte Ouest mais offre des paysages scéniques à couper le souffle.

La 17-Mile-Drive est une route privée et donc payante ($10 par véhicule). Il y a 5 entrées mais le mieux est d’entrer par la Highway 1 Gate et de circuler dans le sens inverse des aiguilles d’une montre (pour être sur la voie qui longe l’océan). À l’entrée, des plans détaillés et une description de chaque arrêt (en anglais seulement) sont disponibles. Prévoir environ 2 heures pour faire le tour de ces 27 km. La route est ouverte du lever au coucher du soleil (ça tombe bien, ce sont les plus beaux moments de la journée).

Parmi les 21 points de vue, quelques uns valent vraiment un arrêt : Seal Rock, d’où vous pourrez observer les otaries, Cypress Point, réputé pour sa vue imprenable et Lone Cypress, le plus connu avec son cyprès solitaire de plus de 250 ans.

 

Carmel au bout du chemin

Si vous décidez de suivre la route de 17 Mile Drive jusqu’au bout, votre point d’arrivée sera Carmel, cette petite ville au charme discret qui regorge pourtant de belles demeures, parfois historiques. D’ailleurs, Carmel attire les célébrités : Clint Eastwood en fût le maire de 1986 à 1988 et Jack London aimer y venir. Le long d’Ocean Avenue, place au shopping avant de rejoindre Carmel Beach, une plage magnifique en bas de la falaise.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.
  • Tintinmilou

    Je suis d’accord, mais a quoi bon? Plus de 20 millions de chiens se font consommer en Chine chaque année. Et ce n’est pas la seule ville qui ait ce festival. On ne peut pas imposer nos mœurs sur une autre culture. C’est comme si les pays Musulman voulaient nous interdire la consommation de l’alcool.

    • Vio

      complètement irrecevable comme argument, avec ça l’humanité n’aurait jamais évolué. On parle d’êtres sensibles et non d’un produit comme l’alcool. La dernière boucherie canine a fermé en 1946 à Paris alors oui les mentalités évoluent et ddans le bon sens, les chinois ne sont pas en reste. Ce n’est pas imposer nos mœurs que de faire cesser de telle violence barbare.