Conseils de pros

Ce sont des pros de la Californie du Nord, et ils le font savoir. Découvrez leurs conseils sur ce qu’ils savent faire le mieux : leur métier.


Cette rubrique vous est présentée par:

  • Un mariage à l’étranger, mais à quel prix ?

    Un conseil de US Forex, société spécialisée dans l’échange de devises et les transferts d’argent.

    Le jour du mariage, les futurs époux n’ont qu’une seule question à se poser, et une seule réponse à donner : « oui ». Mais les mois précédant la cérémonie, surtout celles célébrées à l’étranger, les couples et leurs familles ont bien plus d'interrogations en tête. Voici quelques conseils et infos clefs de USForex, pour vous aider à financer votre mariage dans la destination de votre choix.
  • Loi travail ? Pourquoi vous ne devez pas en avoir peur.

    Le point de vue d’un français expatrié aux États-Unis

    Aux États-Unis, pays de la liberté d’entreprise par excellence, l'équivalent de la loi travail en débat en France est déjà appliquée depuis bien longtemps. Et ça donne quoi ? Retour d'expérience d’un entrepreneur français aux États-Unis.
  • 3 conseils pour économiser lors de vos transferts d’argent de la France vers les Etats-Unis

    Un conseil de USForex, spécialiste de l’échange de devises et transfert d’argent - Membre du French District.

    En déménageant aux Etats-Unis, vous aurez sûrement à transférer des fonds et échanger des euros en dollars, ce qui peut augmenter le coût total de votre nouveau départ. Il y a alors différents éléments à prendre en compte, qui peuvent tous avoir un impact sur votre foyer. Voici quelques conseils pour vous aider à contrôler vos dépenses lorsque vous effectuez des achats et des paiements à l’international.
  • Faut-il vraiment 100 000 dollars pour obtenir un Visa E-2 ?

    Un article d'Alexandra Merz, CEO de L&F Investor Services.

    Beaucoup de sources prétendent qu’il faut investir un minimum de 100,000$ pour obtenir son visa E-2 (visa d’investisseur qui permet de vivre 4 ans (pour les Suisses) ou 5 ans (pour les Français et Belges) aux Etats-Unis. Un visa ensuite facilement renouvelable (sans limite de nombre), tant que l’entreprise continue d’exercer.
  • Comment choisir l’État d’incorporation de sa société aux États-Unis ?

    Parole d’expert - Serge Massat

    Précisons tout d’abord qu’on ne crée pas une société aux États-Unis, mais qu’on la crée dans un « État » des États-Unis. La question à présent est de savoir dans quel État la créer et cette note a pour but de vous aider à décider.
  • Les bénéfices du coaching

    Un conseil de Jannick Pitot, coach particulier - Membre du French District.

    En tant que coach de vie personnelle et professionnelle, mon métier consiste à fournir des sessions hebdomadaires à mes clients afin de les accompagner dans leur cheminement personnel pour qu'ils atteignent leurs buts personnels et professionnels.
  • Pourquoi avoir un médecin de famille aux Etats-Unis ?

    Un conseil du Docteur Valérie Gurlé, médecin de famille installée à Los Altos en Californie - Membre du French District.

    Face à la difficulté de prendre rendez-vous avec un médecin de famille qui ont souvent très peu de places dans leurs emplois du temps pour de nouveaux clients, il convient de choisir son médecin le plus rapidement possible et de programmer votre visite préventive de routine annuelle.
  • États-Unis – Vous connaissez la LLC. Connaissez-vous la L3C ?

    Parole d’expert - Serge Massat

    A mi-chemin entre l’Association à but charitable (Not for profit organization) et la LLC (Limited Liability Company), sa vocation n’est pas mercantile comme l’est en principe celle d’une LLC.
  • Gérer les risques de change lors d’échanges internationaux

    Un conseil de USForex, société spécialisée dans l’échange de devises et les transferts d’argent - Membre du French District

    Les risques de change sont l’un des pires challenges pour les PME qui font du commerce international. Les fluctuations des taux de change sont difficiles à anticiper, et si elles ne sont pas prises en compte, leurs variations peuvent absorber les profits et avoir des effets négatifs sur vos résultats nets.
  • Les trusts aux États-Unis

    Parole d’expert - Serge Massat

    Le Trust est un véhicule légal que vous créez de votre vivant et dans lequel vous placez vos biens, avoirs et actifs. Il est très utilisé aux Etats Unis dans une perspective de planification successorale
  • Comptabilité des engagements? Comptabilité de trésorerie? Ou méthode mixte ?

    Parole d’expert - Serge Massat

    Dans la réflexion qui suit, on est loin des normes USGAAP ou autres IFRS. On se situe sur le plan fiscal et ce qu’accepte l’administration fiscale américaine. Inutile d’entrer dans des détails tortueux qui ne vont rien amener à la réflexion, restons en aux généralités.
  • Comment choisir l’État d’incorporation de sa société américaine ?

    Un conseil de Serge Massat, expert-comptable aux États-unis, fondateur de Massat Consulting Group

    Précisons tout d’abord qu’on ne crée pas une société aux Etats Unis, mais qu’on la crée dans un « État » des États Unis. La question à présent est de savoir dans quel État la créer et cette note a pour but de vous aider à décider.
  • Nexus et Impôt société ou assimilé

    Parole d’expert - Serge Massat

    Préambule. Précisons à nouveau que l’on ne crée pas une société aux États-Unis, mais dans un État des États-Unis, État dans lequel elle sera, sauf exception, soumise à l’impôt. Si cette société a un établissement stable dans un autre Etat, elle devra y « ouvrir une succursale » et y payer l’impôt local également.
  • S’offrir une carte verte

    Par Géraldine Tissot-Brown et Maître Laurent Charles Vonderweidt.

    En dehors de tout lien familial avec un national américain et sans être sponsorisé par la compagnie qui vous emploie, il est possible de s’offrir une carte verte en investissant aux USA.
  • Quelles sociétés faut-il créer aux États-Unis ?

    LLC, Corp, Impôt sur les sociétés ?

    Étant précisé qu’on ne crée pas une société « aux Etats-Unis » mais « dans un État des Etats-Unis, l’investisseur étranger qui souhaite installer sa structure juridique a le choix entre 3 options.

Cette rubrique vous est présentée par: