Ouvrir une franchise aux Etats-Unis

Ouvrir une franchise aux Etats-Unis

Mots Clés :

entreprise, franchise, s'expatrier
Ouvrir une franchise aux Etats-Unis

La franchise fait des petits en Amérique, alors pourquoi pas vous ?

Les Etats-Unis restent un territoire de choix pour y implanter une franchise ; environ 900,000 y sont déjà établies, rapportant plus de 850 milliards de dollars chaque année. Comment alors ouvrir une franchise aux Etats-Unis ? Vaut-il mieux justement créer votre franchise ou bien en reprendre une ? Comment bien choisir le territoire ou le type de franchise ? Où, quand, qui, on vous explique le comment du pourquoi.

Quel type de franchise choisir aux Etats-Unis ?

  • Faut-il ouvrir une franchise américaine, française, ou d’un autre pays ?

Même si la franchise franco-française a des chances de trouver son public aux Etats-Unis, une franchise de marque américaine reste une valeur sûre sur le territoire.

Le choix dépendra alors en partie de votre qualité de franchiseur ou franchisé, du contrat de franchise que vous aurez conclu, et des droits et obligations qui y sont attachés.

  • Quel genre de franchise ouvrir ?

Cet article vous est présenté par...
La distinction entre franchise de biens ou de services ne vient pas en premier lieu à l’esprit, et pourtant elle est de première importance. Si vous optez pour une franchise de biens, comprenez alors qu’ouvrir une franchise qui vend de produits difficilement disponibles ou importables aux Etats-Unis peut se révéler une tâche ardue. Pensez y également quand vous choisirez la « nationalité » de votre franchise.

De même, pour choisir quel type de biens ou de services vous souhaitez proposer, pensez alors à des spécialités peu, mal ou pas exploitées par les américains. Citons par exemple la restauration, le luxe, la boulangerie-pâtisserie ou la restauration française, qui sont non seulement gages de qualité « à la française », mais également des secteurs recherchés du public américain.

Comment ouvrir sa franchise aux Etats-Unis ?

  • Quel type de visa pour ouvrir une franchise ?

Le Visa E2 est le visa de franchise par excellence. Ce visa, dit « Visa Investisseur », et d’une durée de 5 ans renouvelables vous permettra de créer ou racheter une entreprise aux Etats-Unis. Il faut avoir « investi un montant substantiel » dans ladite entreprise, avoir au moins 50% des parts ou des actions de l’entreprise, et y occuper une fonction de direction.

  • Où implanter sa franchise aux Etats-Unis ?

De prime abord, ouvrir une franchise aux Etats-Unis peut sembler d’une difficulté insurmontable. En effet, imaginez un territoire de 9,857,000 km2, peuplé de 320 millions d’habitants qui ont déjà ouvert 28 millions d’entreprises

Entre les coûts de publicité, qui diffèrent selon les états, l’environnement plus que concurrentiel propre aux Etats-Unis qui en a déjà attiré plus d’un (« American Dream » comme ils disent), et la diversité des professionnels qui y sont implantés, et donc de leurs entreprises, on ne sait plus où donner de la tête. Il faut alors faire preuve d’originalité et d’innovation, et développer ou reprendre un concept qui saura conquérir la population américaine et bien s’adapter là où vous vous implantez.

La franchise en pratique, ça donne quoi ?

  • Etre franchiseur, quels droits, quelles obligations ?

Les franchises sont régies par les lois de la Federal Trade Commission au niveau fédéral, puis par d’autres lois dans certains états. Equivalent en soi de la Loi Doublin française, les FTC Rules ont été amendées par une loi entrée en vigueur le 1er juillet 2008, qui revient alors notamment sur la période précontractuelle du contrat de franchise.

Selon cette loi, le franchiseur doit informer son franchisé, au moins 10 jours avant la signature du contrat de franchise, de différents éléments, dans un document d’information précontractuelle appelé « FDD ». Ces informations portent notamment sur :

  • Le franchiseur, son expérience, son réseau, etc. ;
  •  L’approvisionnement du franchisé, l’état du marché, les droits d’entrée, les liens entre franchiseur et fournisseur, etc. ;
  • La zone d’exclusivité attribuée au franchisé, les franchisés déjà présents dans le réseau ;
  • Les conditions de renouvellement du contrat de franchise (un contrat de franchise ne peut pas être prolongé, un nouveau doit être conclu).
  • Etre franchisé, quels droits, quelles obligations ?

Le contrat de franchise doit être lu très attentivement et conclu en toute connaissance de cause. Le franchisé est ainsi par exemple tenu de participer dans les opérations et dans la gestion, d’un certain quota de ventes, du respect des standards du système franchisé, de l’achat parfois de certains ingrédients ou composants « secrets », nécessaires à la qualité de la marque de franchise, le choix des salariés…

 

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.