Entreprendre

Ils sont venus, ils ont vu et ils y sont parvenus : ces chefs d’entreprise français qui ont réussi à développer leur société aux États-Unis. Ce rêve américain de l’entrepreneur est un parcours long et difficile, qui peut sembler inaccessible pour certains et pourtant, eux, l’ont réalisé. Ils ont parfois tout quitté dans leur pays pour s’implanter aux États-Unis, et leur audace a payé ; à la tête d’une entreprise à l’esprit unique, ils ont su prendre les risques et les bonnes décisions pour en assurer la pérennité. Qui sont ces entrepreneurs de talent ? Quelle est la clé de leur réussite ? Quels sont leurs conseils pour ceux qui veulent, eux aussi, se lancer ? Témoignages.


Cette rubrique vous est présentée par:

  • « Un vrai esprit d’entrepreneuriat envahit San Francisco »

    Une interview de Maxime Pouvreau, Fondateur de Petit Pot.

    Pâtissier en France et à l’étranger dans des établissements de luxe, Maxime décide de tout quitter pour suivre une jeune femme à San Francisco. Une fois en Californie il travaille au restaurant Coi puis il complète ses qualifications de pâtissier avec des études de commerce au Berkeley City College. Quatre ans après son arrivée aux Etats-Unis, il créé Petit Pot, une entreprise de desserts biologiques.
  • « Payer le juste prix pour la juste consommation »

    Une interview de David Lebée, Directeur Général de Dayuse.com.

    David Lebée a commencé sa carrière dans les groupes hôteliers internationaux ayant d'abord travaillé chez Starwood Hotels, chez AccorHotels et ensuite Millenium & Cape Town Hotel.

    A la suite de ces expériences, il a dirigé des établissements pour la famille Costes dont l’hôtel Amour. C’est au sein de cet hôtel que l’idée de Dayuse.com lui est venue à l’esprit. En effet, il y avait véritable besoin - celui de la location de chambres d'hôtel en journée pour quelques heures. C'est ainsi que David Lebée a décidé de créer une centrale de réservation dédiée à cette activité en collaboration avec des partenaires hôteliers.

  • « Aider les entrepreneurs européens dans le monde de l’innovation et de la technologie »

    Une interview de Christophe Garnier, Fondateur de Spark Labs.

    Ayant à son palmarès plusieurs titres tel que celui de "Top 5 des spécialistes dans les média sociaux" en 2011 desservi par Social Media Week ou encore celui de finaliste "Ernst & Young of the Year'' en 2012, Christophe Garnier est un entrepreneur né. En effet, après avoir créé les bureaux à San Francisco des startups Mobileway et Enpocket, puis sa première société - une agence de marketing à New York -, suivie du site de ventes privées sur le marché américain, Totsy, il lance Spark Labs, une plateforme d’expansion dédiée aux startups européennes.

  • Des solutions simples aux problèmes de gaspillage quotidiens

    Une interview de Vincent Balembois, fondateur de WASTE NOT NUT, LLC.

    J’ai fait mes études de gestion à l’Université de Paris-Dauphine avant de m’installer aux États-Unis il y a plus de 20 ans. J’ai fait ensuite un MBA à USC à Los Angeles où le programme Entreprenariat était très coté. En sortant de USC, j’ai rejoint les grands groupes américains de conseil de gestion comme PWC et IBM et ai gravi les échelons jusqu’au niveau de Partner. Avec cette très bonne formation, je me sentais prêt à créer une entreprise. C’est à ce moment-là que mon épouse, Eve Balembois, obtint un brevet pour son invention, le WASTE NOT NUT, un produit de grande consommation qui contribue à réduire le gaspillage et à préserver l’environnement. Le moment était parfait pour se lancer !
  • « La Floride est très active en terme d’e-commerce »

    Une interview de Bruno Lévêque, Fondateur et Président de PrestaShop.

    Passionné par l’informatique et l’e-commerce, j’ai co-fondé PrestaShop à 23 ans avec pour objectif de démocratiser l’e-commerce à travers le monde. Ce qui m’a tout de suite plu, c’est la formidable aventure humaine (250 000 boutiques, 125 collaborateurs et 1 million de membre dans notre communauté e-commerce) ainsi que le challenge entrepreneurial. J’ai souhaité dès les premiers jours une entreprise résolument tournée vers l’international. Dès 2010, je me suis installé à Miami afin d’ouvrir notre filiale américaine. Nous y avons aujourd’hui 15 collaborateurs et nous totalisons plus de 25 000 utilisateurs actifs sur le continent américain. J’ai depuis déménagé à San Francisco afin d’y ouvrir un second bureau.

  • « La curation de contenu » avec Scoop.it

    Une interview de Guillaume Decugis, Co-fondateur et Directeur Général de Scoop.it.

    Diplômé de l'Ecole Polytechnique, des Pont-et-Chaussées et  possédant d'un Msc de l'Université de Stanford, Guillaume Decugis a commencé sa carrière chez Sagem Mobile Division avant de monter sa première start-up Musiwave qui sera rachetée par Microsoft en 2007. C'est alors qu'il décide de se lancer, avec Marc Rougier, dans un second projet entrepreneurial,  Scoop.it.

  • « Nous sommes un fond d’investissement de 6M$ constitué par des entrepreneurs »

    Une interview de Carlos Diaz, Co-fondateur de The Refiners.

    Rien ne me prédestinait à devenir entrepreneur. J’ai fait des études de littérature à Limoges avant de devenir professeur. Cependant, en 1996, j’ai créé avec mon frère une agence digitale, Emakina – côtée depuis le 7 juillet 2006 sur Alternext Brussels – qui s’occupe des stratégies digitales pour de grandes marques. En 2006, j'ai créé blueKiwi Software avec Christophe Routhieau, startup qui nous a permis de devenir l’un des premiers éditeurs en Saas en mettant en place des réseaux sociaux d’entreprises pour favoriser la conversation au sein des grandes organisations.

    Mon projet actuel c’est The Refiners. L’idée c’est de s’inspirer des modèles israélien et indien très bien organisés afin de rassembler et créer une communauté avec des entrepreneurs internationaux et notamment des entrepreneurs américains comme Phil Libin, Reid Hoffman, Joi Ito...

  • « Pour accélérer notre implantation aux Etats-Unis, nous nous appuyons sur des Américains au sein de notre board »

    Une interview de Laetitia Gazel Anthoine, fondatrice de Connecthings.

    Laetitia Gazel Anthoine a toujours été fascinée par l'impact de la téléphonie mobile sur nos vies. Dès la  fin des années 90, elle a travaillé dans l’internet mobile avant de créer en 2007 son entreprise sur l'internet des objets pour la Smartcity.

  • Les Pépites de la French Tech

    La plateforme web qui réunit la communauté French Tech.

    Définition d’une pépite selon le Larousse : « Masse de métal natif, et principalement d'or ». Voilà ce que sont Les Pépites Tech, des chercheurs d’or, technologique et français. Aux Etats-Unis, ces pépites technologiques sont nombreuses. New-York, San Francisco, Miami, Boston… les startups françaises se créent, s’implantent, se développent et conquièrent les Etats-Unis. Voilà toutes ces pépites dont certaines vont devenir des lingots, voir des licornes !

  • Un accompagnement personnalisé pour se développer aux Etats-Unis

    Une interview de Jean-Christophe Le Feuvre, fondateur de Piana Holding.

    J’ai été diplômé à 23 ans d’une école de commerce parisienne. A partir de zéro, j’ai créé une dizaine d’entreprises, détenues à 100% par Piana Holding. Entreprises que j’ai développées avec succès. Depuis 2002 et grâce à Piana Holding j’ai multiplié, sur fonds propres, de multiples investissements : téléphonie, immobilier, Internet, ressources humaines, tourisme, cigarette électronique, etc. Je préside également Piana HR Group (www.pianahrgroup.com), qui est aujourd'hui le premier groupe Français de recrutement et de chasseurs de tête.
  • « La publicité doit être choisie et non subie »

    Une interview de Thomas Moreau, Directeur Général Etats-Unis chez Invibes advertising.

    Formé en agence de publicité chez Havas Media Paris il y a 10 ans, Thomas Moreau a consolidé son expérience dans le digital par l’exploitation et la maîtrise de la base de données de différentes startups. Ensuite, il s'est naturellement orienté vers l’expérience utilisateurs et les formats dans la publicité digitale.

    Il s'est installé il y a un an à New York pour lancer la filiale de Invibes advertising, entreprise qui développe une solution publicitaire intelligente revalorisant la présence des annonceurs dans la publicité en ligne par des formats plus adaptés.

  • 1984, lorsqu’une délégation d’entreprises françaises démarchait les américains

    Les mêmes questions, les mêmes problématiques, quelques années plus tard.

    Reportage consacré à un voyage de prospection de représentants d'entreprises françaises à New York.

Cette rubrique vous est présentée par: