Une journée à West Palm Beach et Palm Beach

Une journée à West Palm Beach et Palm Beach

Mots Clés :

demeure, floride, gold coast, golf, peanut island, polo, shopping, taxiboat, Trump, wwest palm beach, zoo
worth-avenue

Bienvenue dans le petit bijou de la Gold Coast.

Des palmiers et des plages sur plus de 100 km, des rues immaculées, des boutiques haut de gamme, des quartiers pittoresques et des demeures colossales, Vous avez bien atterri à West Palm Beach, ville discrète mais (très) cossue du Sud Est de la Floride, à 2 heures de Miami. En face, sa siamoise Palm Beach, véritable l’île des millionnaires, affiche une collection d’hôtels superbes, de golfs verdoyants, de villas et bâtisses opulentes tout au long de ses côtes. On vous emmène pour 24 heures dans un coin hors de prix.

D’abord à l’ouest : West Palm Beach

La petite minute d’histoire

Une ville d’ouvriers, c’était le destin initial de West Palm Beach, ville fondée par Henry Flagler. Le plus grand promoteur immobilier de Floride de l’époque voulait en effet y loger les centaines d’ouvriers qui participaient à la construction de bâtisses et d’hôtels luxueux situés sur l’ile voisine : Palm Beach.

West Palm Beach avait bien mauvaise réputation et constituait au début du 20ème siècle, le repaire des habitués de maisons closes et de comptoirs de saloons. Ce n’est qu’en 1980, que West Palm Beach a entrepris une politique de développement urbain qui a fortement atténué les disparités de vie avec sa voisine Palm Beach.

 

Norton Art Museum

norton-art-museumUn vrai bijou (un de plus) de la ville de West Palm Beach. Plus de 7 000 œuvres d’art américaines, notamment des années 1850, mais aussi européennes et chinoise sont rassemblées dans le musée. Pour visiter le Norton Art Museum sous toutes les coutures, il vous suffit de cliquer ici.

 

 

Une virée à Peanut Island

peanut-island32 hectares de détente et de plage déserte, rien que pour vous, là, maintenant, on sait que vous ne diriez pas non. Alors, enfilez votre maillot de bain, on vous emmène à Peanut Island , au large de West Palm Beach, pour une journée de détente et de silence. On peut y aller soit avec son bateau, soit en Taxiboat, qui proposent plusieurs allers retours dans la journée, pour seulement 10 dollars. Et si les hôtels de la ville sont trop chers pour vous, vous pouvez toujours rester camper sur place.

Clematis Street

clematis-streetPetite particularité de WPB : Les rues sont disposées en ordre alphabétique. Ainsi, on trouve Banyan Street avant Clematis Street, mais après Althea Street…Ainsi l’avait voulu Henry Flagler. Clematis Street est une rue phare de la ville avec sa multitude de boutiques, de cafés, de galeries d’art et elle est animée régulièrement de spectacles en soirée (non, il n’y a pas que des couches-tôt a WPB). D’ailleurs, le Clematis Street Historic Commercial District est listé au registre des endroits historiques de West Palm Beach depuis 1998.

 

Un peu (ou beaucoup) de shopping sur Worth Avenue

worth-avenueDes enseignes de prestige et des restaurants de renom qui défilent le long de trottoirs fleuris et impeccables… Pas de doute, vous êtes sur Worth Avenue. Ici, c’est le moment de ramener un petit souvenir à votre moitié ou à votre famille et avec les galeries d’art et les splendides bijouteries qui trônent dans le coin, la seule vraie question à vous poser sera la taille de la toile ou du caillou…

 

Lion Country Safari

lion-country-safariOui on sait, en Floride, il fait très chaud. Alors on dit merci quand on peut réaliser un vrai safari et approcher de superbes animaux dans le confort de sa voiture et avec la clim. Le Lion Country Safari est donc un zoo unique en son genre, avec plus de 900 animaux qui sont en liberté autour de votre voiture. Vous pourrez ainsi approcher des flamants roses, des tortues, des chèvres et même nourrir des girafes.

 

Assister à un match de Polo

polo-matchLa Floride et particulièrement le comté de Palm Beach est friand de ce sport vieux de 2500 ans. Le polo est un sport complet, élégant et amusant qui s’est démocratisé depuis des années. De janvier à avril, environ 25 tournois de polo sont organisés à Wellington, juste à côté de West Palm Beach, et si vous voulez en savoir plus, devinez un peu où il faut cliquer

 

Puis, direction Palm Beach

Palm Beach, l’ile des millionnaires

C’est la voisine de West Palm Beach, reliée à elle par des ponts. On y circule volontiers à bicyclette mais pas la peine de prendre votre vélo cross, tout est parfaitement plat à Palm Beach. On l’a dit, ici, le luxe et le bling bling sont omniprésents, d’ailleurs le revenu moyen par habitant est de 110 000 dollars.

 

Les demeures et hôtels de Palm Beach

braekersDe la multitude d’hôtels prestigieux alignés sur la côte , les seuls 2 restés originels sont le Breakers et le Withehall. L’arrivée au Breakers est impressionnante avec ses rangées de hauts palmiers et ses parterres fleuris, un peu comme au Biltmore de Coral Gables à Miami, mais en plus long, en plus grand, et en plus haut.

Le bâtiment est de style italien, construit il y a plus de 100 ans mais en parfait état. La peinture des plafonds intérieurs a nécessité la venue de 75 peintres spécialistes. C’est dans ce palace que Flagler recevait les familles de la haute société comme les Vanderbilt, les Morgan, ou encore les Rockfeller. Entre le ballet incessant des limousines à l’entrée, tentez de vous frayer un chemin pour aller déguster un cocktail au bar, devant le coucher du soleil… Vous nous en direz des nouvelles.

L’hôtel Withehall, quant à lui, est aussi connu comme le musée Henry Flagler. Tout aussi impressionnant que le Breakers mais dans un autre style, le palace de marbre blanc est composé de 55 pièces et offre une vue plongeante sur l’océan et les villas de milliardaires, dont celle de la famille Trump.

Les demeures de Palm Beach se succèdent mais ne se ressemblent pourtant pas. Elles ont pourtant toutes un point commun : elles sont monumentales et opulentes ! Une seule d’entre elles est interdite aux passants : Mar-a-Lago. Cette demeure historique possède 126 chambres réparties sur 10 000 m2 à vivre et abrite le Mar-a-Lago Club, un club ultra-privé de 500 membres où le droit d’entrée est de 200 000$ auxquels il faut rajouter 15 000$ de cotisation par an. Si vous hésitez à vous inscrire et que vous voulez seulement y passer une nuit, pour voir, c’est possible, contre 2 000$. La famille Trump a acquis Mar-a-Lago en 1980 et en est depuis propriétaire.

 

Banniere
banniere

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.