Se garer à New York

Se garer à New York

Mots Clés :

parking, voiture
Se garer à New York

Comment éviter les pépins et les prunes dans la Grosse Pomme.

Le premier conseil pour éviter le casse-tête du parking à New York est de ne pas conduire ; La ville de New York est parmi les mieux desservies du monde en métro, les bus arrivent (presque) à l’heure, et on ne le répétera jamais assez, marcher est bon pour la santé. Mais ceux qui en ont plein le dos du métro, plein les pieds de marcher ou plein les mollets de pédaler, n’ont pas d’autres choix que de se déplacer en voiture. Il convient alors de connaitre quelques règles de base afin d’éviter l’amende, ou la fourrière, ou les deux. Enquête de rue.

Mettre Titine au chaud

Notions de base de l’automobiliste new-yorkais

Le meilleur choix pour éviter les prunes reste de se garer bien au chaud dans un parking. Si vous sortez, vérifiez donc avant s’il y aura un valet, ou s’il y a un parking à proximité. Gardez en tête, lorsque vous confiez les clefs de votre auto à un valet, que les parkings sont souvent déjà bien remplis ; glisser un petit billet avant et/ou après avoir laissé votre voiture peut lui éviter de stationner tout au fond près des bennes à ordures, et vous êtes assurés de la retrouver aussi propre qu’à l’arrivée.

Parking surprise ?

Cet article vous est présenté par...
La loi impose que les parkings de Manhattan indiquent leurs prix à l’entrée. Assurez-vous alors que les prix affichés concernent la journée entière et pas seulement un événement à durée limitée. Pour une soirée par exemple, que vous restiez 10 minutes car l’ambiance est plombée, ou toute la nuit car vous vous amusez, le prix est généralement fixe : 30, 40 voir 60$.

Mais si le parking que vous avez choisi se trouve à proximité d’un lieu accueillant des événements (Madison Square Garden, Rockefeller Center…) soyez vigilants. Le moindre rassemblement – l’Amicale des mangeurs d’escargots par exemple – est souvent l’occasion de vous faire payer le parking à prix d’or.

Payer le prix fort

S’il n’y a pas d’événement particulier, un tarif normal est appliqué, généralement donné à l’heure. Attention alors lorsque vous lisez les prix ; le prix peut paraître attrayant, mais il s’agit souvent du prix de la première demi heure, et les tarifs des heures suivantes sont assez étonnants. Méfiez-vous également des garages qui postent du personnel agitant un drapeau devant l’entrée du leur parking. Vous pouvez croire qu’il s’agit d’une déviation alors que c’est une entrée de parking, où il est souvent difficile de faire demi-tour.

Laisser Titine faire le trottoir

Opération Pièces Grises

N’oubliez surtout pas de racler les fonds de tiroir et d’organiser votre propre opération pièces jaunes (enfin grises) pour rassasier le parcmètre. Prévoyez suffisamment pour ne pas vous précipiter dehors toutes les 20mn, ou manger froid.

parking-garage-place-voiture-payante-gratuite-manhattan-nycPour avoir une idée, la plupart des 47,000 horodateurs de New York demandent 25 cents (le fameux quarter) pour 20 mn et 75 cents par heure. Mais c’est parfois plus cher…

Sachez également que le temps de stationnement de votre auto est limité de 1 heure à 6 heures voire 12 heures dans les certaines rues New Yorkaises, mais qu’en aucun cas, une semaine entière…

Rares sont les parcmètres qui acceptent les cartes de crédit, ils privilégient souvent les « quarters ». Alors, armez vous de votre plus beau sourire avant d’aller embêter un commerçant ; il peut être réticent à vous rendre la monnaie en quarters sur un billet de 50$ pour une boite de cachous.

Les New York City Parking Cards

Cet article vous est présenté par...
De plus en plus de parcmètres acceptent les « New York City Parking Cards ». Achetées en ligne, elles vous permettent d’éviter de ratisser le fond de votre boite à gants alors que vous êtes déjà en retard.
Une fois achetée, il suffit de la recharger de 20, 50 ou 100$, et ce, en ligne. Si vous êtes étourdi et avez oublié de remettre de l’argent sur votre carte, vous pouvez toujours compléter le montant avec les quelques quarters qui traînent toujours sous votre siège.

Choisir le bon bout de trottoir

Si vous vous engagez dans une rue aux places de parking vacantes, vous êtes chanceux, mais peut-être pas… Soit il faut un permis pour se garer dans le quartier, soit ce sont les heures de nettoyage de la rue mais, dans tous les cas, repérez les panneaux qui peuvent vous renseigner au lieu d’opérer votre créneau.

Vous éviterez également la contravention en vous garant à plus de 15 ft (4m57) d’une borne à incendie ou en ne mordant pas d’une jante sur un passage piéton. Rappelez-vous bien de l’endroit où vous avez garé votre bolide, et si vous le soupçonnez d’attendre à la fourrière, composez le 311 et donnez votre plaque d’immatriculation à l’opérateur, il pourra vous renseigner.

Et une prune, et une !

parking-garage-place-voiture-payante-gratuite-manhattan-nyc

Elle gît triomphante sur le pare-brise et vous, dépité, sur le trottoir… La contravention est là et il vous faudra payer. Vous pouvez la régler soit par courrier (n’attendez pas trop, une pénalité vous est infligée si le paiement est reçu plus de 30 jours après la contravention), soit en personne dans un Finance Business Center, ou directement sur le site :

www1.NYC.Gov

Bon à savoir

Un excellent site où trouver les places où se garer, les prix et même les endroits où garer votre mini-van :

NYC.bestparking.com.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.
  • Odile

    On peut trouver en ligne des Dicount Parking coupons et vouchers moins cher parfois meme en derniere minute – bien lire les conditions d’utilisation en revanche !