U Thant Island, une petite île à la grande histoire

U Thant Island, une petite île à la grande histoire

Mots Clés :

histoire, île, u thant island
U Thant Island, une petite île à la grande histoire

Un hommage rendu dans les eaux de Manhattan.

Deux maigres arbustes et quelques cailloux ; voici le paysage épuré de l’île la plus petite de New York City : U Thant Island. Créée artificiellement au début des années 1900 sous le nom de Belmont Island, l’île change de nom 70 ans plus tard, pour recevoir celui du 3ème secrétaire Général des Nations-Unies. Elle est aujourd’hui interdite au public et très bien protégée…

De « Belmont Island », monticule de granite…

Cet article vous est présenté par...
Ce petit bout de terre qui passerait presque inaperçu est composé de déchets de granite provenant de la construction du Steinway Tunnel (qui permet au métro de passer sous l’East River).

Arrimée sur l’East River sans réelle conviction pendant 70 ans, la petite île retrouve une utilité le jour où un groupe d’employés bouddhistes des Nations-Unies loue le bout de terrain à la ville de New York afin de s’y retrouver pour méditer en écoutant le clapotis de l’eau.

A « U Thant Island », hommage à une figure politique admirée

Solennellement, mais en secret, U Thant Island est renommée en hommage à Maha Thray Sithu U Thant, le 3ème secrétaire Général des Nations-Unies, la petite île se pare alors de fleurs, d’arbustes et de buissons (pas évident de planter sur un tel sol). Maha Thray Sithu U Thant, homme politique birman, est resté Secrétaire Général des Nations-Unies de 1961 à 1971.

On trouverait d’ailleurs sur ce petit bout de terre une « time capsule » contenant des photos et textes de discours d’U Thant. Vous ne pourrez cependant pas aller la déterrer car l’île est strictement interdite au public.

Une île aujourd’hui fermement protégée

L’îlot est aujourd’hui préservé car il est le point de rendez-vous de quelques oiseaux migrateurs, que l’on peut observer depuis la terre ou la rivière.

L’artiste déjanté Duke Riley avait cependant essayé (et échoué) en 2004 d’en faire une « nation souveraine » en y débarquant pour y planter son drapeau après avoir organisé une opération commando nocturne.
Voir la vidéo sur :

DukeRiley.info/projects/belmont-island-smeac.

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.