La musique country aux Etats-Unis

La musique country aux Etats-Unis

Mots Clés :

country, Etats-Unis, festivals, musee, musique

Les racines de l’Amérique, en musique.

Des premiers immigrants en 1734 aux radios américaines aujourd’hui, un style rythme l’évolution des mœurs, des hommes et des villes : la country. Associée aux cowboys et soirées autour d’un feu crépitant, la country est toutefois un style de musique bien plus complexe que quelques coups de banjo et des voies nasillardes. Présentation

Un début sans fausses notes

Retour aux grands débuts. 1734, les tous premiers immigrants irlandais, écossais, anglais, gallois et espagnols débarquent au Nouveau Monde, accompagnés de leurs familles, évidemment, mais aussi de leur histoire, culture et musique.

Chacun y apporte sa petite touche : l’Espagnol sa guitare, l’Irlandais son violon, l’Italien sa mandoline et l’Allemand son dulcimer. Les mélodies se succèdent, les musiciens poussent la chansonnette et racontent comment c’était avant, dans leur pays natal.

Petit à petit, tous se retrouvent pour jouer, de plus en plus régulièrement, et des groupes se forment. Tout le Middle West est sous le charme, développe la musique country à sa façon, notamment le Texas, qui devient tout particulièrement connu pour son style.

 

Un country et plus d’une country

Le Etats-Unis, un grand pays, où sont nés différents styles de country. Il en a aujourd’hui des dizaines, certains très récents, d’autres apparus aux origines de  la country, comme le Bluegrass, le Cajun, le Hillbilly Boogie, le Rockabilly ou encore le Honky Tonk.

Ces styles diffèrents selon les instruments utilisés, les États qui la développent, les endroits où la country est jouée (bars glauques ou fêtes du village), mais toutes prônent des valeurs importants aux yeux de ses nouveaux Américains : l’amour de la Patrie, l’amour de Dieu et l’amour de la Famille.

Des stars émergent ; en 1922, la première chanson country est enregistrée par Eck Robertson, Sallie Gooden, suivi de Vernon Dalhart, Jimmie Rodgers et la Carter Family, Hank Williams plus tard, puis, avec l’apparition des premiers films de cow boys, la musique est popularisée – et désormais associée aux chapeaux et bottes de cow boy, à tort. La musique continue d’hanter les radios, notamment la voix chaleureuse de Johnny Cash qui commence sa carrière en 55, pour devenir l’une des idoles de la country américaine aujourd’hui.

La country continue de se diversifier avec le temps, et on voit apparaitre de la country soul, de la country gospel, de la country rock, de la country pop, de la country rap, et même de la country punk !

 

Les temples de la country aux Etats-Unis

Grand Ole Opry

Samedi soir. C’est l’heure de votre émission de radio hebdomadaire, la plus ancienne des Etats-Unis avec une première émission en 1925, qui diffuse des sons country, bluegrass et rockabilly ; la Grand Ole Opry est retransmise sur la chaîne de télévision Great American Country Network.

 

Country Music Hall of Fame

Ce temple dédié à la musique country à Nashville contient tout ce qu’il faut savoir sur le style de musique et ses stars.

 

The Ryman Auditorium

Monument historique, qui accueillait auparavant le Grand Ole Opry, le Ryman Auditorium est un véritable monument de la country, et continue d’accueillir des concerts mais aussi organise des tours.

 

Et, ça ne serait pas une vraie tradition américaine s’il n’y avait pas de festivals ; pour savoir où et quand est le prochain festival de country près de chez vous, cliquez ici.

 

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.