Dans les coulisses de la Maison Blanche

Dans les coulisses de la Maison Blanche

Mots Clés :

Etats-Unis, famille présidentielle, Maison Blanche, president, sécurité, visite, Washington DC
vignette

Détails, anecdotes, indiscrétions… comme si vous y étiez !

Vous savez que c’est le lieu de résidence, de travail et de réception de tous les présidents des Etats-Unis depuis 1800 et vous savez aussi qu’elle trône à Washington D.C. Bon, vous ne savez pas grand-chose de la Maison Blanche, finalement. Ses petits noms par exemple, ses pièces cachées, la vie de ses employés ou encore ses cousines dans le monde… On en parle ? Voici « The house », sous toutes les coutures.

Pour la petite histoire

C’est le 1er président des Etats-Unis, George Washington, qui a choisi l’emplacement de la demeure présidentielle, la future Maison Blanche, en 1792. Et c’est un urbaniste français, Pierre Charles L’Enfant, qui en supervisa sa construction. 8 ans et 232 000 dollars (de l’époque, soit 2,5 millions de dollars actuels) plus tard naissait la Maison présidentielle, dans laquelle George Washington ne vécut d’ailleurs jamais. Son premier occupant a été John Adams, l’un des pères fondateurs de la République. Malheureusement, la bâtisse fut détruite par l’incendie des Anglais en 1814 et entièrement reconstruite.

Régulièrement ensuite, la Maison Blanche a subi de légères retouches, notamment sous l’impulsion des First Ladies, mais la dernière rénovation d’envergure date de Jackie Kennedy et de son décorateur Stéphane Boudin (français là encore). Depuis cette époque, une approbation d’un comité de préservation historique est nécessaire pour tout changement dans les quartiers officiels.

 

C’est quoi ton p’tit nom ?

La Maison Blanche ne s’est pas toujours appelée ainsi. Au tout début, on l’a connue sous les noms de Palace du Président (President’s Palace), Maison du Président (President’s House), ou encore la Demeure Exécutive (Executive Mansion). C’est Theodore Roosevelt qui a officialisé le nom actuel de « Maison Blanche » en 1901.

 

Quelques chiffres

La Maison Blanche comporte 132 pièces dont 35 toilettes et salles de bains. Si l’hiver se fait rude, la famille présidentielle pourra toujours aller se réchauffer près de l’une des 28 cheminées et  aller ensuite respirer l’air du printemps aux 147 fenêtres, ou dans le parc de plus de 7 hectares. Mais ce n’est pas tout, les heureux résidents peuvent choisir lors de leur temps libre entre une bibliothèque de 2 700 ouvrages, une salle de cinéma, une piscine, une salle de gym, un court de tennis, ou encore une piste de bowling. En cas de petit creux, même au beau milieu de la nuit, cinq cuisiniers à temps plein sont là pour satisfaire leurs envies et organiser des dîners de 150 personnes ou des soirées de 1000 invités.

 

A l’intérieur…

La Maison Blanche possède 6 étages : 2 caves, 2 étages publics et 2 destinés à la famille présidentielle.

– La partie la plus connue et la plus importante est la West Wing, car c’est le centre névralgique de l’exécutif et c’est aussi là que ce situe le Bureau ovale, que l’on voit dans de nombreux films. Dans ce Bureau, siège Le Résolu, une table en chêne de 227 kg offerte par la reine Victoria en 1880, et sous laquelle s’était un jour glissé le fils de John Kennedy pour un célèbre cliché. Tous les présidents l’ont utilisé sauf Richard Nixon, Lyndon Johnson et Gerald Ford. Pour la petite histoire, chaque nouveau président doit trouver dans un de ses tiroirs un message personnel laissé par son prédécesseur…

– La partie centrale possède plusieurs salons ovales qui sont nommés en fonction de leur couleur dominante (vermeil Room, red Room, green Room, blue Room…) ou du nom d’anciens présidents (Lincoln Room, qui sert de chambre d’amis désormais). Au sous-sol se trouve une salle ultrasecrète, la situation Room, une salle entièrement sécurisée et tapissée de boiseries amovibles qui cachent des écrans et connexions satellites. Ici, le président et ses 50 proches politiques peuvent gérer toute crise en temps réel.

– L’aile est abrite les bureaux de la Première Dame, juste au-dessus d’un bunker antiatomique relié par un couloir souterrain au cabinet de travail présidentiel.

– Les quartiers réservés à la vie de famille se limitent à plusieurs chambres au deuxième étage, une petite cuisine, une salle à manger et un salon privés.

 

On ne badine pas avec la sécurité

La Maison qui sied au 1600 Pennsylvania Avenue n’est pas tout à fait comme les autres… Des dizaines de gardes en uniforme se relaient en permanence et 2 000 agents spéciaux sont affectés à la protection générale de ses occupants. Pour désigner la résidence officielle dans leurs dispositifs de communication, les agents de protection utilisent d’ailleurs son nom de code : «la Couronne» (the Crown). Si vous avez envie d’y travailler, inutile d’éplucher les offres d’emplois des journaux locaux… Le recrutement pour un emploi à la Maison Blanche se fait uniquement de bouche à oreille, par cooptation (des générations de familles y travaillent), ou au sein d’une même famille. Bien entendu, tout sera vérifié, vos compétences, votre casier judiciaire… votre vie ?

 

La Maison Blanche en a vu de toutes les couleurs

Indiscrétions, scandales, caprices, on vous dit tout (ce qu’on sait !)

–       George Bush était extrêmement strict sur la tenue vestimentaire de ses collaborateurs et ne tolérait aucune cravate dénouée.

–       Lyndon Johnson aurait poussé son plombier à la dépression nerveuse en lui réclamant pendant cinq ans plus de pression dans sa douche. La luxueuse cabine était équipée de plusieurs jets très puissants. Tout cet attirail sanitaire n’était vraisemblablement pas du goût de son successeur, Richard Nixon, qui fit tout démonter.

–       Theodore Roosevelt a toujours eu beaucoup d’animaux  domestiques : ours, lézard, cochon, blaireau, poules, perroquet, cochons d’Inde et une multitude de chiens et chats ont tous fait un séjour à la maison blanche.

 

Une Maison Blanche en vaut deux

Depuis sa construction, la Maison Blanche a fait des petits et il en existe plusieurs répliques, plus ou moins fidèles, un peu partout dans le monde.

– Le constructeur immobilier Fred Milani a reproduit à Atlanta en Géorgie, un modèle presque à l’échelle mais avec des différences notables.

– L’homme d’affaires et magnat du tourisme, Huang Qiaoling, a, quant à lui, construit pour son usage en 1999 un modèle en béton dans la ville d’Hangzhou en Chine. Celui-ci en revanche est presque exact s’agissant des dimensions extérieures.

– Le roi Fahd d’Arabie saoudite a fait construire un petit palais, réplique parfaite de la Maison-Blanche à Marbella, en Espagne.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.