La grossesse et l’accouchement aux Etats-Unis

La grossesse et l’accouchement aux Etats-Unis

Mots Clés :

amour, enfant, famille, grossesse
La grossesse et l’accouchement aux Etats-Unis

A quoi s’attendre quand on attend un enfant en Amérique.

Heureuse nouvelle : vous êtes enceinte ! Passées l’émotion de votre nouveau statut et la joie d’accueillir un nouveau membre dans votre famille, place aux considérations d’ordre pratique : assurance, gynécologue, frais liés à la grossesse, tests sanguins, suivi médical, accouchement, mais aussi baby shower, nationalité de l’enfant… Voici de quoi vous occuper pendant les prochains 9 mois.

La Grossesse : 3×3 = 1

Test de Grossesse

C’est sans doute ce qui vous coûtera le moins cher. Vous pouvez trouver les tests de grossesse dans toutes les pharmacies (Walgreens, CVS, Rite Aid), voire même les supermarchés, coincés entre les cotons tiges et les pastilles effervescentes pour les dentiers.

Hourra ! Le test est positif. Maintenant, il va falloir s’organiser.

Sortez couverts

Première interrogation, et pas des moindres : êtes-vous assurée ? Les frais médicaux liés à la grossesse sont chers aux Etats-Unis : il vous faudra casser la tirelire car vous pouvez payer jusqu’à 60,000$ pour toute la durée de la grossesse et les soins qui y sont liés, ainsi que l’accouchement. Rassurez-vous, avec une bonne assurance, la facture sera beaucoup moins élevée.

Déclaration de grossesse

Il n’est pas nécessaire de déclarer votre grossesse aux Etats-Unis.

2 corps sains dans un corps sain

Les vitamines prénatales sont assez populaires aux Etats-Unis, et en vente un peu partout. Il est bien entendu nécessaire de consulter votre médecin avant d’avaler toutes sortes de pilules. On vous mettra en garde contre les habituels aliments à risque : alcool, tabac, produits crus, et on vous conseillera de ne pas boire l’eau du robinet.

La Baby Shower

Sachez qu’aux Etats-Unis, la baby shower a lieu avant la naissance de l’enfant. C’est le moment de couvrir la maman et le futur bébé de peluches, joujoux, habits, mais également poussettes, couches, biberons…

L’ob-gyn

Contrairement à la France, vous ne choisissez pas l’hôpital dans lequel vous souhaitez accoucher, vous choisissez plutôt votre gynécologue obstétricien, l’ « ob-gyn ».

Il vous suivra tout au long des 9 mois de votre grossesse. Un gynécologue aux Etats-Unis est généralement rattaché à un hôpital, au sien duquel vous accoucherez donc une fois venu le Jour J.

Vous pouvez choisir ce médecin en fonction de votre assurance, les gynécologues sont généralement listés sur leurs sites. Il suffit ensuite de préférer celui qui se situe le plus près de chez vous, ou celui rattaché à l’hôpital que vous connaissez.

Hôpital / Birthing Center / Maison ?

Vous avez globalement le choix entre 3 options pour votre accouchement :

  •  L’Hôpital

Vous l’aurez compris, vous ne le choisirez pas nécessairement. Ce sera l’hôpital auprès duquel votre ob-gyn est rattaché ; il peut en y avoir plusieurs d’ailleurs.

  • Birthing Center

Un Birthing Center est un centre dans lequel sages-femmesdoulas et coaches aident les femmes à accoucher dans des conditions proches de celles que vous pourriez rencontrer chez vous.

Ici, vous êtes comme à la maison : lit double, TV écran plat, canapé et table basse, éventuellement grande baignoire pour celles qui souhaiteraient accoucher dans l’eau. Attention, on vous expédie aussi vers votre chez vous (le vrai) avant que vous puissiez profiter de tant de confort; cela peut être simplement une dizaine heures après votre accouchement.

  • Chez vous

Vous pouvez bien sûr faire appel à des sages-femmes ou des doulas qui se déplacent à domicile.

Suivi de grossesse

En principe, on compte la grossesse en semaines d’aménorrhée, c’est à dire sans avoir de règles, mais on peut aussi parler en trimestres :

  • De la première semaine à la 13ème semaine, c’est le 1er trimestre.
  • De la 14ème à 26ème semaine, c’est le 2ème.
  • De la 27ème à la 39ème, c’est le 3ème et dernier.
Généralement, vous rendez visite à votre ob-gyn toutes les 4 semaines. Au début du 3ème trimestre, vous le verrez sûrement plus régulièrement, toutes les 2 semaines, et vers la fin toutes les semaines.

Votre gynécologue effectue une échographie à chaque visite, et prend votre pression artérielle, un échantillon d’urine et vérifie votre poids.

C’est pour quand ?

Votre « due date » est avancée d’une semaine ici ; vous pouvez préparer la chambre de bébé au bout de la 40ème semaine, et non la 41ème comme en France.

L’accouchement

 Se familiariser avec la maternité

Vous pouvez visiter la maternité, découvrir les lieux et le personnel, mieux comprendre les procédures qui vont être appliquées… la plupart des maternités vous accueille dans ce qui ressemble vraiment à des portes-ouvertes.

Cours de préparation à l’accouchement

Ces « childbirth classes » sont conçues pour vous préparer à l’accouchement. Des exercices, des lectures, des discussions, ces cours prennent différentes formes.

Il existe différentes méthodes de préparation à l’accouchement, et vraiment pour tous les goûts ; notamment :

  • La méthode Lamaze, qui permet aux mamans de puiser en elles la confiance et la force nécessaires pour donner la vie et faire face à la douleur.
  • La méthode Bradley, qui soutient que la naissance doit se faire naturellement, et qu’avec la préparation adéquate, les femmes peuvent accoucher sans intervention médicale d’aucune sorte (Bradley était un homme qui n’a donc jamais eu à enfanter).
  • La méthode Mongan, qui fait appel à une profonde relaxation, une sorte d’autohypnose pendant laquelle la maman visualise le processus et peut ainsi prendre conscience de tout ce qui se passe en elle. Vous passerez le bonjour au fœtus de notre part.

Dans l’ensemble, ces classes varient, et vous renseignent sur des sujets aussi divers qu’apprendre à respirer, réduire vos peurs, les signaux indiquant que votre travail a commencé, la progression d’un accouchement sans complications, les techniques pour réduire la douleur, les bases de l’allaitement au sein… Il y a aussi des classes pour les papas (comment accompagner la future maman lors de l’accouchement), pour les situations particulières (les accouchements sans péridurale, les accouchements dans l’eau).

Ces classes ne sont généralement pas prises en charge par votre assurance, et les prix varient : certains cours sont gratuits, d’autres coûtent quelques centaines de dollars. Préférez aussi les classes certifiées par « l’International Childbirth Education Association« , qui forme ses instructeurs de façon rigoureuse.

Et après …

Combien de temps reste-t-on à l’hôpital ?

Généralement, les mamans restent 2 jours à l’hôpital, voire 3 ou 4 si elles ont subi une césarienne.

Couvrez ce sein que je ne saurais voir

Le fait d’allaiter en public reste soumis à la controverse aux Etats-Unis. Certaines personnes s’offusquent de voir des femmes allaiter leur bébé dans un espace public, aussi les états ont-ils édité différentes lois concernant l’allaitement en public.

45 Etats, dont la Californie, la Floride, la Géorgie, l’Illinois, le Massachusetts, New York, le Texas mais aussi le District of Columbia ont précisément édicté des lois autorisant les femmes à nourrir leur bébé au sein dans les espaces publics et privés.

Le congé maternité

La loi fédérale accorde un congé maternité de 12 semaines, rien qu’à la maman, non rémunéré, et sous certaines conditions (être salariée depuis au moins 12 mois, avoir travaillé plus de 1,250h pendant ces 12 mois, et dans une entreprise de 50 employés ou plus).

Les Etats ont ensuite comme d’habitude adopté de nouvelles lois ; certains ont réduit le nombre d’employés que doit contenir l’entreprise, d’autres la durée de l’absence, et notamment la Californie et Washington ont mis en place des régulations en faveur de congés de maternité payés.

Vive l’amour franco-américain

Depuis l’introduction du 14ème amendement en 1868, tout enfant qui naît sur le territoire américain se voit la nationalité américaine automatiquement attribuée .

Sachez également que votre enfant né d’au moins un parent français est également Français. Vous devrez alors effectuer son enregistrement auprès du Consulat français dans les 30 jours après l’accouchement (« acte presse » ; ou après 30 jours : « acte transcrit ».)

quotes

C'est pas nous qu'on l'a dit...

L'accouchement est douloureux. Heureusement, la femme tient la main de l'homme. Ainsi, il souffre moins.

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.