Le musée du Bonzaï à Washington D.C.

Le musée du Bonzaï à Washington D.C.

Mots Clés :

Arboretum, art, asiatique, Bonzai, jardin, musee, nature
Le musée du Bonzaï à Washington D.C.

Minutie et délicatesse dans un musée tout en finesse.

Ils font rarement leur âge, restent tous petits toute leur vie et sont entretenus avec un dévouement sans pareil : les Bonzaïs, ces créations végétales gracieuses. A Washington D.C., le National Bonsai and Penjing Museum célèbre ces petits arbustes d’une grande beauté.

Bonzaï !

Non pas tant une espèce de plante qu’une façon de les présenter, le Bonzaï est un petit végétal ou un arbuste présenté avec des rochers dans un pot. Il en existe des dizaines d’espèces et de styles différents, et il seraient apparus en Chine sous la dynastie Han, âge d’or de la Chine, alors sous le nom de « penjing » (littéralement, « pot et paysage »).

Cet article vous est présenté par...
Véritable art, le penjing revenait alors à recréer des paysages en pot et en miniature. Ce n’est qu’un peu après que sont apparus les « pensai », qui ne sont en réalité qu’un arbre unique ou une forêt, et non plus tout un paysage, toujours dans un petit pot. Ces arts se pratiquent avec la même délicatesse et le goût depuis des centaines d’années, en Chine comme au Japon.

Hommage au végétal

Des Bonzaï sont arrivés symboliquement aux Etats-Unis en 1976, lorsque le Japon leur en a généreusement donné 53 arbres, pour célébrer le bicentenaire de leur nation. D’abord laissés aux bonnes mains de la Potomac Bonsai Association, avant de passer entre les mains du National Bonsai Committee, appelé quelques années plus tard le « National Bonsai Foundation ».

10 ans après le don, la National Bonsai Foundation a décidé d’édifier tout un bâtiment pour célébrer cet art délicat, et l’American Bonsai Pavilion apparaissait au Japanese Pavilion. Par la suite, dans les années 80, une belle collection de Penjing du Dr Yee sun-Wu arrivait de Hong Kong, complétant la collection du National Bonsai and Penjing Museum de créations chinoises.

Le National Bonsai and Penjing Museum et ses collections

Chaque Penjing et Bonzaï du musée est généreusement donné par un collectionneur privé, et ils sont répartis en 4 collection différentes. La Japanese Collection, la Chinese Collection, la North American Collection et la Viewing Stone Collection. Le musée possède également de superbes jardins, cours intérieurs et pavillons où déambuler.

Au départ composée des 53 Bonzaï donnés par le Japon, la Japanese Collection en compte aujourd’hui 63, exposés en plein air d’avril à octobre, et rentrés ensuite pour l’hiver dans le Dr Yee sun-Wu Pavilion. Ce docteur même qui est à l’honneur de la Chinese Collection, qui se compose de 36 petits arbres, la plupart donnés par ce collectionneur passionné de Hong Kong.

La jolie North American Collection regroupe 63 arbres, ainsi que certains autres exposés au Tropical Conservatory. Tous issus du travail de méticuleux passionnés habitant en Amérique du Nord, cette collection a été dédiée au Maître du Bonzaï, l’américain John Y. Naka. Les plus hermétiques à la beauté végétale pourront se laisser charmer par la collection de viewing stones, ces pierres prisées des Chinois qui ont naturellement une forme des plus originales.

Infos pratiques

Musée ouvert tous les jours de 10h à 16h.

Entrée gratuite.

National Bonsai & Penjing Museum

U.S. National Arboretum
3501 New York Avenue
Washington D.C., D.C. 20002

Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

Bonsai-NBF.org/Japanese-Collection

Crédits photos : bonsai-mbf.org ; Facebook.com/BonsaiFondation

Photos

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.