Un conseil de pro de My Expat

Pour les banques, le prêt immobilier est lié à un risque. À cause de leur éloignement, les français expatriés aux États-Unis peuvent être vus comme étant des clients compliqués à gérer. Découvrez quelles sont les banques qui prêtent aux expatriés aux États-Unis.

Qui prête aux français expatriés aux États-Unis ?

De manière générale, aucune banque en ligne ne prête aux expatriés. Parmi elles, on peut citer ING Direct, Hello Bank ou encore Boursorama. Les banques suivantes ne prêtent pas non plus aux français expatriés aux États-Unis : La Société Générale, Le Crédit du Nord, BNP Paribas et La Banque Postale.

En revanche, vous pouvez vous tourner vers les banques suivantes pour obtenir un crédit immobilier : Le Crédit Lyonnais, La Caisse d’Épargne, Le Crédit Agricole ou la BRED.

Expatrié : vous souhaitez emprunter ? Découvrez le guide complet

Quels sont les taux proposés aux expatriés ?

Les banques françaises rencontrent quelques difficultés quand il s’agit d’accorder un crédit à un français expatrié aux États-Unis.

D’une part, les documents de garantie (comme les bulletins de salaire par exemple) sont plus difficiles à contrôler étant donné qu’ils ne sont pas rédigés ou organisés comme ceux qu’on peut trouver en France. De plus, ils sont même parfois trop peu détaillés pour qu’on puisse recueillir les informations.

D’autre part, la banque s’expose à plus de risque en cas de litiges étant donné que la mise en place de poursuite se fait en dehors du territoire français. Ainsi, les banques sont dans une posture plus délicate quand elles accordent un prêt à un non-résident, ce qui explique la réticence de certaines d’entre elles.

De ce fait, les banques appliquent des taux d’intérêt supérieurs de 0,3 à 0,5% pour les non-résidents. En moyenne, on peut donc trouver des taux à 1,2% (hors assurance) sur 15 ans et 1,5% (hors assurance) sur 20 ans. Il faut également savoir que les banques acceptent rarement de faire crédit sur une durée de 25 ans.

Un projet immobilier ? Contactez My expat pour investir à distance

Quelles sont les contreparties demandées par les banques ?

Par ailleurs, il n’est pas rare que les banques demandent des contreparties à leurs emprunteurs non-résidents. Voici les plus courantes :

  • Un déplacement en France,
  • L’ouverture d’un compte courant,
  • L’ouverture d’un compte épargne,
  • La souscription à l’assurance emprunteur de la banque.

Dans des cas plus rares et pour un certain type de profil, les banques peuvent demander un nantissement qui peut aller de 20 à 40% du montant du prêt accordé. Pour autant, toutes les banques ne demandent pas de contreparties et elles ne les imposent pas à tous leurs clients expatriés.

Il est également important de retenir que pour optimiser son taux d’emprunt et même son taux d’assurance emprunteur, il est parfois plus intéressant de s’adresser directement à un courtier.

Quel taux pour l’assurance emprunteur des expatriés ?

De plus, pour qu’un taux d’assurance emprunteur soit très bon, il ne doit pas dépasser les 0,15%. Un taux entre 0,15% et 0,20% reste très avantageux et entre 0,20 et 0,30%, c’est un donc taux correct. Au delà de 0,30%, le taux s’avère moyen et mérite à être négocié.

Quel est l’apport demandé par les banques ?

Enfin, pour ce qui est de l’apport personnel, les banques demandent à ce qu’il soit égal à environ 20 à 30% du prix d’achat du bien. Ainsi, la situation professionnelle et personnelle de l’emprunteur va jouer sur le degré d’exigence des banques. Par exemple, celles-ci préfèrent les contrats français en détachement ou les contrat locaux dans des multinationales reconnues. Avec ces profils, elles pourront accepter des apports plus bas.

Réalisez votre investissement locatif à distance avec My expat.

Recevez les meilleures opportunités, faîtes des offres en ligne et gérez l’intégralité de la procédure notariale à distance. Un projet ? L’inscription est gratuite et sans engagement.

Vous souhaitez investir en France depuis les États-Unis ?
Contactez My expat!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire