Interview de Justin Fontenelle, directeur associé chez JustInvestNow, investissement immobilier à Détroit

Qui êtes-vous et quelle est votre activité ?

jin-investissement-immobilier-etats-unis-interview-justin

Je suis Justin Fontenelle, directeur associé chez JIN et je suis spécialisé dans le secteur de l’immobilier aux USA.

Retracez les grandes lignes de votre parcours.

J’ai toujours été baigné dans l’immobilier en Belgique, dans mon cercle familial, et en 2012, j’ai voulu voler de mes propres ailes en devenant agent immobilier au Luxembourg.

Puis j’ai souhaité découvrir de nouveaux marchés et je me suis ainsi intéressé à l’immobilier aux USA.

Détroit m’est apparu comme un choix évident. C’est la ville qui sortait du lot. J’ai alors pris le train en marche pour faire partie de la renaissance de Détroit.

Aujourd’hui mon entreprise, dont je suis fier, connaît une belle ascension et compte 19 salariés.

Pourquoi cette passion pour votre métier ?

C’est, tout d’abord, une passion que j’ai toujours eu au fond de moi, de par ma famille mais aussi de par mon attirance pour l’immobilier. De plus, c’est un métier actif et stimulant qui demande beaucoup d’énergie et qui me correspond à 200%.

Pour quelles raisons vous êtes vous expatrié ?

Suite à la découverte de cette opportunité professionnelle, j’ai rapidement pris conscience que je devais m’expatrier pour mener à bien cette aventure.

En quoi la pratique de votre métier aux États-Unis est-elle différente de celle en France ?

En tant qu’Européens, nous avons souvent tendance à nous comparer avec les Américains, mais c’est une erreur.

Aux USA, tout est différent ; la législation, le droit fiscal, le délai des procédures, les prix, la culture… De plus, ici le marché immobilier est en constante évolution et il n’y a pas de déséquilibre entre l’offre et la demande. Rien n’est réellement comparable.

Est-ce difficile de se faire une place dans votre secteur aux États-Unis ?

Comme partout, le secteur de l’immobilier est souvent très concurrentiel.

Il n’est jamais simple de se faire une place dans un pays qui n’est pas le nôtre, mais avec du sérieux, de la rigueur et en s’entourant des bonnes personnes, tout est possible.

Quelle est votre plus belle rencontre aux États-Unis à ce jour ?

En réalité, il y a eu deux belles rencontres. Ma première rencontre, en 2015, fût professionnelle, avec Richard Salem vrai Detroiter, qui est devenu mon associé. Rich m’a permis de découvrir Détroit, ses quartiers, et toute sa magie. Il est, surtout, celui qui m’a fait confiance dans ce challenge. Puis, ma deuxième rencontre fût personnelle, en 2016, avec ma fiancée Chelsie, originaire également de Détroit, qui m’a permis de retrouver un univers familial, et de découvrir la vie animée de Détroit en tant que local.

Parmi vos différentes expériences d’expatrié, quelle est celle qui vous a le plus appris et pourquoi ?

Toutes mes expériences d’expatrié m’ont appris et apporté beaucoup à différents niveaux.

J’ai eu la chance d’aller étudier en Australie et en Thaïlande ce qui m’a très vite ouvert à de nouvelles cultures, ainsi j’ai appris ce qu’était de s’intégrer et de s’adapter. Puis j’ai pu apprendre à être autonome et indépendant en travaillant pendant 2 ans au Luxembourg.

La suite vous la connaissez, je suis arrivé aux États-Unis et ce qui est certain c’est que c’est l’aventure de ma vie, car elle m’a appris à me construire professionnellement et j’apprends encore tous les jours sur moi et ce pays. Cette dernière expatriation a réellement concrétisé mon rêve de devenir chef d’entreprise.

Qu’est ce qui vous plaît le plus aux États-Unis ? Qu’est ce qui vous plaît le moins ?

Aux USA, tout va très vite, c’est très dynamique et on est porté par cette vague de dynamisme.

Ce qui me plaît c’est qu’à Détroit on peut ressentir une très bonne énergie car elle a une âme, une vraie. Elle est atypique en de nombreux points et elle est chargée d’histoire. On l’appelle plus communément la « Motor City » ou la « Motown ». C’est une grande ville mais à taille humaine avec un quartier d’affaires, et on y retrouve la culture et un style de vie très familial du Mid-West. C’est un lieu très attachant avec des habitants accueillants et nous encourageons vivement nos clients à venir nous y rencontrer.

Ce qui me plaît le moins, c’est la distance avec mes proches ainsi que certains restaurants de type fast-food, qui n’est pas la cuisine raffinée de l’Europe.

Vous êtes-vous facilement adapté aux États-Unis ? (Relations sociales, nouvelles habitudes de vie…).

Le fait de venir seul aux États-Unis, ne donne pas d’autres choix que de s’adapter rapidement. On doit se démener pour faire des rencontres et créer son réseau pour fuir la solitude et avancer. Tout ne se fait pas en un jour, il faut alors être patient dans la construction des liens humains et ne pas baisser les bras.

Racontez-nous en quelques lignes votre journée typique.

Il est important pour moi de conserver une bonne hygiène de vie, c’est pourquoi je me lève tous les matins à 5h30 pour commencer mes journées avec une séance de sport et de méditation, et pouvoir arriver au bureau vers 8h30.

Ensuite, aucune de mes journées ne se ressemblent mais toutes sont à 100 à l’heure entre les rendez-vous avec les contractors, avec mon associé, la gestion du personnel, les meetings d’équipe, le suivi des achats de nos maisons, des chantiers… Mes journées ne sont jamais assez longues !

Quels conseils donneriez-vous aux futurs francophones qui se lancent dans l’aventure aux États-Unis ?

  1.  Il ne faut pas oublier qu’ici c’est un système Américain, il faut donc se protéger au niveau légal.
  2. Avoir du culot et ne jamais abandonner.
  3. Si vous souhaitez investir dans l’immobilier, assurez vous de trouver un partenaire fiable, honnête, et ne vous laissez pas attirer par les premiers prix.

Quels sont vos projets et que pouvons-nous vous souhaiter ?

Nous avons pour principal projet de se développer dans différentes villes et ce dans différents types d’investissements.

Notre souhait, aujourd’hui, est que notre plate-forme JIN devienne numéro 1 pour tous les investissements immobiliers aux USA et surtout que la passion ne s’éteigne jamais !

Vous souhaitez investir dans l’immobilier aux USA?
Contactez JIN.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire