L’aventure passionnante

Créer une entreprise à l’étranger est une aventure passionnante, mais elle peut vite aussi devenir effrayante et complexe. Avec les changements politico-économiques constants du pays, la décision de s’expatrier ou non peut s’avérer être très floue pour de jeunes entrepreneurs. La bonne nouvelle est qu’avec plus de 20 ans d’expérience dans ce domaine, le cabinet d’avocats de Marjory Cajoux essaie de vous guider pas à pas dans ces procédures. Voici trois points clés à prendre en compte avant votre immigration aux États-Unis.

[French District] - Cet article a été diffusé dans la newsletter du French District.
Abonnez-vous gratuitement pour être parmi les premiers à lire nos nouveaux articles.

Quel type de société ouvrir aux Etats Unis ?

Un citoyen non-américain peut prétendre à deux types de sociétés :

  • La société à responsabilité limitée (SARL ou LLC en anglais)
  • Corporation (C-Corp)

Une LLC peut apporter trois avantages non négligeables :

  • Une protection contre la responsabilité personnelle lors de décisions et d’actions commerciales. Les biens personnels sont par conséquent en sécurité si la société contracte des dettes ou est poursuivie en justice.
  • Une exemption de la tenue stricte de registres
  • Aucune restriction ou presque sur le partage des bénéfices entre les membres de la société

Voici les avantages de la formation d’une C-Corp :

  • La C-Corp reste la solution la plus recommandée pour les étrangers car elle offre des possibilités de croissance en offrant un stock illimité, ce qui est très attractif pour les chefs d’entreprise.
  • La C-Corp vous protège de l’I.R.S. (Internal Revenue Service, une agence du gouvernement fédéral des États-Unis qui perçoit les impôts sur le revenu) contre la double imposition

A noter que cette double taxation peut vous être évitée grâce à une planification fiscale prudente et structurée.

A quel business visa postuler ?

Le type de visa dépendra de l’état actuel de votre entreprise. Si vous avez une entreprise déjà existante en dehors des États-Unis qui a exercé ses activités pendant au moins 12 mois et que vous avez au moins 4 employés, alors vous pouvez opter pour le visa L-1A. Dans le cas contraire il vous faudra pétitionner pour le E-2 visa.

A noter que le visa E-2 est aussi valable si vous n’avez pas d’entreprise aux États-Unis et que vous souhaitez vous y installer pour en créer une.

Voici les critères pour obtenir un E-2 visa :

  • Vous devez être ressortissant d’un pays avec lequel les États-Unis ont un traité de commerce et de navigation
  • Vous devez avoir un business plan détaillé
  • Vous devez évoluer à un poste de supervision ou de direction
  • Vous devez avoir investi, ou être en train d’investir un capital important dans l’entreprise américaine

Le visa E-2 est valable pour une période initiale de 2 ans. Les activités de cette entreprise seront examinées après cette période et si les conditions du visa sont continuellement remplies, le statut peut être prolongé pour 2 années supplémentaires.

Où créer sa société ?

Le meilleur État pour vous inscrire est celui dans lequel vous ferez vos affaires. Cependant, si vous faites du business dans plusieurs États, vous pouvez envisager de déclarer votre entreprise dans un État où les charges fiscales sont moins élevées tel que le Nevada et le Delaware.

A noter que le Delaware est particulièrement apprécié des entrepreneurs, grâce aux droits des sociétés qui offrent des protections importantes aux actionnaires et administrateurs. La constitution de votre entreprise dans le Delaware ne requiert également pas d’adresse physique ou de compte bancaire. Le Delaware est donc l’État le plus populaire pour les entrepreneurs étrangers.

Pour répondre à toutes vos questions, le cabinet d’avocats de Maître Cajoux offre 15 minutes de consultation gratuite à tous les chefs d’entreprise et entrepreneurs.

Situé au cœur du centre-ville de Brooklyn ainsi que de Midtown Manhattan, le cabinet d’avocats de Marjory Cajoux saura répondre à toutes vos questions en matière d’immigration. Maître Cajoux attache une importance particulière à la réussite aussi bien personnelle que professionnelle de ses clients et trouvera le moyen le plus efficace pour vous guider dans cette transition américaine.

Planifiez votre avenir et celle de votre société en toute sérénité avec le cabinet d’avocats de Maître Cajoux. Ne perdez plus une minute, soumettez-nous vos projets.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.