Le cocktail est un art, et il se mérite.

Au détour d’une ruelle mal éclairée, derrière la porte de service, à gauche d’un lampadaire, sous un restaurant… se trouve peut-être un bar pas comme les autres. Un speakeasy, un de ces bars cachés dans un lieu improbable et où n’entre pas qui veut, comme il veut. Et, comme on n’a rien à cacher, on vous chuchote le nom des meilleurs d’entre eux.

Backbar – Un jour, un cocktail

Comment on rentre au Backbar?

Au bout du couloir de service, après la porte en métal, au bout de l’allée, une fois passées les boites et les palettes, vous y êtes.

À l’intérieur du Backbar

Un speakeasy au décor industriel et sombre qui rappelle la période de la Prohibition, pimenté par une ambiance agréable et relaxante, et une clientèle jeune et huppée.

On boit quoi au Backbar ?

Amoureux de cocktails en tous genres, c’est votre endroit ! Les barmen marient avec brio des ingrédients originaux pour vous concocter le cocktail du jour, le cocktail de la semaine et inventer régulièrement, un punch diaboliquement bon.

Brick and Mortar – Ni vu mais connu

meilleurs-bars-secrets-caches-boston-cocktail-brick-and-mortar

Comment on rentre au Brick and Mortar ?

D’abord cherchez… des briques et du mortier, puis la porte en bois sans aucune enseigne sur Mass Avenue. Mais ce n’est pas tout. Montez les marches très sombres, le bar est situé au-dessus de Central Kitchen Restaurant.

À l’intérieur du Brick and Mortar

Parfait si vous venez en groupe (on n’a pas dit en troupeau, car l’endroit reste assez petit), ou après le travail pour décompresser. Les grandes tables sont accueillantes et laissent la place pour déguster les différents tapas ou des burgers maison.

On boit quoi au Brick and Mortar ?

Au cœur de ce bar bien caché règnent quelques stars de la mixologie (bien cachées elles aussi). Ainsi, si le choix de bières reste limité, on goûte en revanche à des cocktails surprenants mais délicieux comme le Sentimental Gentleman, fait de Scotch et de liqueur de noix.

Wink and Nod – Buvez-en tous…

meilleurs-bars-secrets-caches-boston-cocktail-wink-nodComment on rentre au Wink and Nod ?

Situé dans le South District, entre Tremont St et Bekerley St, le bar souterrain est bien caché derrière une simple porte.

À l’intérieur du Wink and Nod

Ici, tout est dans un décor raffiné, peaufiné et léché. L’affaire est florissante et le bar en fait profiter sa clientèle en leur offrant des “libations”.

On boit quoi au Wink and Nod ?

Des cocktails, encore des cocktails et particulièrement The Aguila, cette concoction diabolique de Mezcal Montebolos et du piment Hanabero qui ira bien avec les pâtes à l’encre de seiche et à la pieuvre de la maison… et si vous avez quelques dollars de trop, 100 plus précisément, tentez un Black Card Cocktail, le Billionnaire Bijou, qui marie merveilleusement bien un Gin rare (Nolet’s reserve) et des écorces d’orange amères.

Lucky’s Lounge – La vieille école

Comment on rentre au Lucky’s Lounge ?

Entre A st et Pittsburgh St, sur Congress St, le bar a opté pour une signalisation extérieure minimale, pour ne pas dire inexistante. Le Dimanche est dédié au crooner Frank Sinatra.

À l’intérieur du Lucky’s Lounge

Du rouge, de la chaleur, de la convivialité. La cuisine proposée au menu est à l’image de l’ambiance, cool et sans tralala.

On boit quoi au Lucky’s Lounge ?

On vient ici autant pour les Burgers et les Kobe Sliders, vraiment  délicieux, que pour goûter aux cocktails.

Drink – Du sur-mesure

Comment on rentre au Drink ?

meilleurs-bars-secrets-caches-boston-cocktail-drink2 speakeasies dans la même rue ! (avec Lucky’s Lounge) et pourtant, pas un panneau, pas une signalisation qui vive… Le bar est en dessous du niveau de la rue, qui est à peine éclairée. Persistez, vous allez bientôt être recompensés…

À l’intérieur du Drink

On y est reçu comme à l’époque, avec professionnalisme et attention. La cuisine est inventive et servie dans un décor élégant, mais un espace plutôt petit (40 personnes maximum).

On boit quoi au Drink ?

Pas de menu, ici, le cocktail est à la tête du client, et, ça tombe bien, puisque le barman fait de savants mélanges, juste pour vos papilles ravies. Les Negronis, ces cocktails à base de Vermouth, de Gin et d’orange pelée sont réputés excellents.

Saloon – Bon comme du Bourbon

meilleurs-bars-secrets-caches-boston-cocktail-saloon

Comment on rentre au Saloon?

Levez le nez, non, pas là, mais plutôt sur ce lampadaire de rue, où l’inscription discrète “Saloon” sur l’ampoule sera votre seul et unique indice pour trouver le chemin. Le bar est en-dessous du niveau de la rue, juste à côté du Davis Square Theatre.

À l’intérieur du Saloon

Un décor très chaleureux fait de bois et de cuir brun. Les banquettes capitonnées et les alcôves invitent à la convivialité et au naturel, à la manière d’un club intimiste. L’arche central est d’ailleurs vieux de plus de 407 ans et vient d’une église anglaise.

On boit quoi au Saloon ?

Ici, on vient pour goûter aux grands classiques et notamment au Bourbon, spécialité du bar qui en propose 105 variétés. Le lieu offre aussi des cocktails « Bespoke », servis comme autrefois, dans des verres d’autrefois. Côté cuisine, c’est tout aussi authentique et réussi, à tel point qu’on en oublie parfois qu’on était venus pour les cocktails…

Credit photo : facebook.com/BrickandMortarBar, facebook.com/winkandnod, facebook.com/saloondavis, facebook.com/DrinkFortPoint

Laisser un commentaire