5 choses que vous ne saviez pas sur le Brooklyn Bridge

5 choses que vous ne saviez pas sur le Brooklyn Bridge

Mots Clés :

brooklyn, manhattan, new york, pont, visite
Brooklyn Bridge, Manhattan, New York City, USA

Enquête sur l’un des plus anciens ponts suspendus des Etats-Unis.

100 000 voitures, 4 000 piétons et 2 600 vélos ; c’est le quotidien du Brooklyn Bridge, qui enjambe l’East River et relie Manhattan à Brooklyn. Vous le connaissez car il vous permet d’accéder au Brooklyn Bridge Park, ce parc urbain qui figure parmi les favoris de la ville. Nom, prénom, date de naissance, lieu de résidence ? On vous dit tout ce qu’on sait mais ce que vous ne saviez peut-être pas sur le Brooklyn Bridge à New York.

1 pont et tellement d’histoires

1 pont, 2 villes

Cet article vous est présenté par...
A l’époque où il a été construit, le Brooklyn Bridge reliait 2 villes différentes. Ouvert en 1883, le Brooklyn Bridge permettait la liaison entre New York et Brooklyn – et Brooklyn n’est intégrée à New York que depuis 1898 – plutôt même entre leurs 2 hôtels de ville.

Avant, il fallait utiliser le ferry pour rejoindre l’un ou l’autre ville. Avant, Brooklyn était la 4ème ville la plus peuplée du pays, derrière New York, Chicago et Philadelphie. Avant, cela coûtait 1 penny de le traverser à pied, 5 cents à cheval et 10 cents avec une calèche et un cheval (c’est aujourd’hui gratuit).

1 pont, 21 éléphants

Brooklyn BridgeLe jour de Memorial Day en 1883, une femme coince son talon dans une planche, crie et sème la panique : le public autour pensait que le pont était sur le point de s’effondrer et a commencé à se ruer dans toutes les directions : 12 personnes y trouvèrent la mort.

Comment faire pour que les gens reprennent confiance ? Un an plus tard, Jumbo traversait le pont, accompagné de 20 de ses amis ; seulement, Jumbo était un éléphant de 7 tonnes, et 21 éléphants ont rassuré tout le monde. 1 pont, 2 coups !

1 pont, 1 malédiction familiale

Tragiquement, l’une des premières personnes importantes dans la construction du pont à perdre la vie fut son architecte, John Augustus Roebling. A peine 3 jours après le début de la construction, il se blessa au pied droit, et refusa l’amputation. Il mourut quelques semaines après du tétanos. Heureusement, Washington Roebling, le fils de son père, était là pour prendre la relève.

C’est lui qui a eu l’idée d’utiliser des caissons comme base pour les énormes piliers du ponts (les caissons étaient aussi grands que 4 courts de tennis !), et c’est à cause d’eux qu’il est tombé malade – tout comme 110 ouvriers atteints, eux aussi, de la « caisson’s disease ». Contraint à se tenir éloigné du chantier, il déménage du New Jersey à Brooklyn Heights pour garder un œil sur son bébé.

1 pont, 1 coq

Belle preuve d’un féminisme timide à l’époque, c’est la femme de Washington Roebling, Emily Roebling, qui devenait ingénieur suite à l’immobilisation de son mari – qui restait, de loin, le super chef de chantier. Lors de l’inauguration du pont, le rôle d’Emily était salué et son dévouement acclamé.

Ce fut elle qui traversa le pont la première, avec à ses côtés un coq, symbole de la victoire. 24 heures plus tard, elle était suivie de 100 000 personnes.

1 pont, 1 belle intention, des millions sales

Cet article vous est présenté par...
Son surnom ? « Boss ». William M. Tweed est un célèbre politicien américain. Pourquoi ? Parce que c’était l’un des plus corrompus. Très influent auprès du parti démocrate à New York, il a volé des millions à la ville. Il aurait notamment acheté des politiciens du coin (pour au moins 65 000) avec pour objectif de les convaincre d’approuver la construction du pont.

Construction qui n’a commencé qu’après sa nominstion comme membre du conseil. Il avait pour but de se faire un bel argent de poche en falsifiant des contrats, mais a été arrêté pour avoir volé entre 25 et 200 millions de dollars au contribuable américain. Malin comme un singe, il s’est échappé de prison, mais a été rattrapé et il est mort en cellule.

 

Le Brooklyn Bridge en quelques chiffres

  • La construction a duré 14 ans, et a coûté 15 millions de dollars.Brooklyn Bridge tower at sunset
  • Il a fallu 600 ouvriers et 6 740 tonnes de matériel pour construire le Brooklyn Bridge.
  • Le pont est supporté par 4 grands câbles, de 1 090 mètres de long, 40 centimètres d’épaisseur et composés de 21 000 petits câbles.
  • Les tours s’élèvent à 84 mètres de haut et sont enterrées à 35 mètres de profondeur.
  • 100 000 voitures traversent le pont tous les jours, 4 000 piétons et 2 600 vélos

 

Bon à savoir : Le Brooklyn Bridge Park

Brooklyn Bridge Park aerial viewLe pont se termine (ou débute) à Brooklyn dans le Brooklyn Bridge Park, un des parcs les plus agréables de la ville, d’où la vue sur la skyline est à tomber par terre – réellement, c’est l’une des plus belles vues sur New York.

Il y a une belle promenade, des aires de repos, des pelouses verdoyantes, une plage l’été, des terrains de volleys, des bars… Bref, de quoi se reposer après avoir visité Brooklyn par exemple.

 

Infos pratiques

Brooklyn Bridge
New York, NY 10038


All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.