L’argent, ça va, ça vient, ça s’en va et ça revient

Il existe plusieurs moyens de procéder à un transfert d’argent à l’international depuis ou vers les États-Unis, mais tous n’offrent pas les mêmes garanties, les mêmes modalités, la même rapidité et n’ont pas le même coût. Ainsi, à côté du recours traditionnel aux banques pour envoyer de l’argent à l’étranger, s’est développée une myriade d’autres solutions plus ou moins performantes, notamment sur Internet. Banques en ligne, opérateurs, mandats internationaux et organismes de transferts de fonds ou d’argent, quelle est la solution la plus efficace et la moins chère ? Voici ce que vous devez savoir.

Les solutions pour envoyer de l’argent aux ou depuis les États-Unis

La banque

C’est la solution classique pour effectuer un transfert d’argent à l’international : vous pouvez, soit aller au guichet (soigner les relations avec son banquier, c’est toujours bien…), soit opérer le transfert d’argent par le biais de votre compte en ligne. Dans ce cas, vous devrez connaître les informations bancaires de votre bénéficiaire.

Les plus :

  • Votre banque vous connait et connait vos informations bancaires, ce qui est très pratique si vous faites des virements réguliers
  • La sécurité des opérations

Les moins :

  • Le transfert d’argent est possible de banque à banque uniquement
  • Les taux et tarifications ne sont pas toujours clairs

Lire aussi : Le Credit Score aux Etats-Unis

Un opérateur de transferts internationaux

Ce sont des sociétés qui proposent d’envoyer de l’argent vers un compte bancaire étranger, un point de vente physique, ou encore un porte-monnaie électronique. Les plus connues sont Western Union ou Moneygram.

Les plus :

  • Le destinataire peut se faire livrer l’argent en personne, et en espèces
  • La variété des supports de réception des fonds

Les moins :

  • Taux de change souvent majorés
  • Frais assez élevés

Le mandat international

Cette option est réservée aux envois d’argent aux États-Unis depuis la France et elle est proposée par la Banque Postale.

Les plus :

  • L’argent arrive jusqu’à votre domicile, donc pas besoin de donner vos coordonnées bancaires, il vous faudra seulement une pièce d’identité
  • Le transfert peut s’effectuer en ligne

Les moins :

  • La somme maximale que l’on peut transférer est de 3 500€
  • Le service est parfois lent (entre 4 à 10 jours ouvrés)

Les nouveaux organismes de transferts

Ces derniers nés dans le monde du transfert d’argent international ont tout pour plaire. Ces plateformes de paiement fonctionnent comme des institutions financières “allégées” car elles ont une tarification très simple. En effet, dans la grande majorité des cas, ces organismes se contentent de prendre un pourcentage sur le montant du transfert et ne facturent rien sur le taux de change.

Dans de rares cas, il existe en plus des frais fixes, mais qui sont clairement affichés, donc pas de mauvaise surprise à la fin. Rapidité de la transaction, simplicité des démarches, transparence dans les frais… Les inconvénients ? On cherche encore.

Le transfert d’argent international, comment ça marche ?

La solution la moins chère n’est pas forcément la meilleure.

Pour choisir quelle méthode vous convient le mieux, vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Vous êtes pressé : De manière générale, les transferts d’argent à destination des États-Unis sur un compte bancaire peuvent prendre un ou plusieurs jours. Les délais dans ce cas varient en fonction de la banque de l’émetteur et celle du destinataire.
  • Vous souhaitez effectuer des virements internationaux réguliers, voire permanents
  • Vous voulez envoyer des espèces ?
  • Vous souhaitez payer le moins de frais possibles : Selon la Banque Mondiale, un transfert aux États-Unis coûte entre 0.50% et 10% en plus de la somme envoyée. Dans ce cas, l’option des nouveaux organismes de transferts d’argent est la plus intéressante car ils offrent des frais très réduits et peu ou pas de majoration sur le taux de change.

Laisser un commentaire