L’héritage de MLK à Atlanta

L’héritage de MLK à Atlanta

Mots Clés :

atlanta, histoire, Martin Luther King
L’héritage de MLK à Atlanta

Martin Luther King, emblème pacifiste d’Atlanta.

Il a parcouru plus de 9,6 millions de kilomètres pour faire valoir ses droits et les droits de tous, il a pris la parole plus de 2,500 fois à cet égard, et a aussi été arrêté plus de 20 fois par la Police pour cette même raison : Martin Luther King. Le pasteur et militant des Droits de l’Homme a beau avoir traversé les Etats-Unis et ses idées envahi la terre entière, tout à commencé à… Atlanta. Suivez ses pas dans cette ville qui a accueilli les petits débuts d’un grand homme.

Martin Luther King Jr, le seul, l’unique

Né à Atlanta le 15 janvier 1929, Martin Luther King issu d’une famille assez pieuse : son père était pasteur baptiste, et sa mère organiste d’Eglise. Son enfance est rythmée par les démonstrations ségrégationnistes, intègre une université réservée aux étudiants noirs, et en ressort avec un Bachelor of Arts, avant d’obtenir un Doctorat en Théologie.

Martin Luther King en quelques dates et actions clefs

  • 1953 : MLK devient pasteur à Montgomery, en Alabama, la même année qu’il épouse Coretta Scott King. Ce sont des années difficiles dans le sud, avec plusieurs meurtres racistes.
Cet article vous est présenté par...
  • 1955 : Rosa Parks est arrêtée pour avoir refusé de laisser sa place à un passager blanc dans le bus, et Martin Luther King entame un boycott des bus de sa ville. Il est arrêté et sa maison est attaquée à la bombe début 56 par des ségrégationnistes blancs. Ces mois difficiles se terminent pas une décision de la Cour Suprême qui déclare enfin illégale la ségrégation dans les lieux publics (bus, écoles, restaurants, etc.).
  • 1964 et 1965 : Les marches et actions organisées par MLK en faveur du droit de vote des Afro-américains et de la reconnaissance de leurs droits fondamentaux sont saluées avec l’adoption du Civil Rights Act de 1964, et le Voting Rights Acts de l’année suivante.
  • 1958 : Il frôle la mort lorsqu’une femme noire le poignarde avec un coupe-papier, l’accusant d’être un chef communiste. Il lui pardonne mais dénonce la violence de la société américaine.
  • 1961 et 1962 : Les mouvements s’accélèrent, les actions se multiplient et dégénèrent parfois ; MLK est condamné 2 fois et effectue autant de séjours en prison. Le mouvement s’essouffle, et devant l’agressivité de ses camarades, MLK demande une suspension des manifestations.
  • 1963 : MLK rédige sa fameuse « Lettre de la prison de Birmingham », où il était détenu suite à des manifestations dans cette ville très ségrégationniste. Sa lettre est lue et soutenue par le Président Kennedy et de sa femme Jackie. Cette lutte se solde par la démission du maire de Birmingham, alors que la ville était presque à feu et à sang.
  • 28 août 1963 : Suite à la Marche sur Washington, MLK prononce son discours « I have a dream » devant plus de 250,000 personnes, et rêve d’une Amérique où Liberté rime avec Fraternité et Egalité.
  • Dimanche 7 mars 1965 : Des défenseurs des droits civiques entament une marche depuis Selma jusqu’à Montgomery, et sont arrêtés au bout de quelques kilomètres par la police et des blancs ségrégationnistes, qui leur assènent des coups de matraques et les gazent ; ce jour, connu sous le nom de « Bloody Sunday », marque un véritable tournant dans la lutte.
  • 1966 : MLK décide de marcher vers Chicago, où la ségrégation est flagrante alors dans le domaine de l’immobilier. Ses marches pacifiques sont accueillies de façon, avec encore plus de violence que dans le sud.
  • 1967 : Martin Luther King organise la Campagne des Pauvres, qui vise toutes les personnes dans le besoin aux Etats-Unis, peu importe leur couleur de peau.
  • 3 avril 1968 : MLK tient son poignant discours « I’ve been to the Mountaintop », où il déclare vouloir accomplir la volonté de Dieu et trouver la terre promise.
  • 4 avril 1968 : Alors qu’il se tient sur le balcon du Lorrain Motel à Memphis, Tennessee, MLK est assassiné, abattu une balle dans la gorge.

L’homme aux multiples distinctions

Tout au long de ses 13 ans de lutte pour les droits civiques de tous, Martin Luther King aura parcouru plus de 9,6 millions de kilomètres, donné plus de 2,500 discours et arrêté plus de 20 fois par la Police.

Martin Luther King reçoit le prix Nobel de la paix en 1964, devenant alors le plus lauréat à se le voir accorder, qui récompense sa lutte non-violente en faveur de la paix et de la fin de la ségrégation raciale.

A titre posthume, MLK continue d’être récompensé, puisqu’il reçoit la médaille présidentielle de la Liberté des mains de Jimmy Carter en 1977, année de son assassinat, le prix des droits de l’homme des Nations Unies une année après, la médaille d’or du Congrès en 2004, et le jour de son anniversaire est un jour férié aux Etats-Unis.

Le Martin Luther King, Jr. National Historic Site à Atlanta

Ce site historique regroupe différents bâtiments liés à l’histoire et aux actions de Martin Luther King, leader du mouvement des Droits Civiques.

Maison d’enfance de MLK
Située dans le Sweet Auburn historic district, la maison a vu naître MLK en 1929, et c’est là qu’il a vécu jusqu’en 1941.

Ebenezer Baptist Church
C’est dans cette église de quartier que MLK et son père ont été pasteurs, et MLK baptisé. Aujourd’hui, vous pouvez y entendre les principaux discours de MLK

King Center for Nonviolent Social Change
Initialement créé par la femme de King dans la cave de leur logement avant qu’il ne se fasse assassiner, le King Center est aujourd’hui situé à quelques mètres de la maison d’enfance de MLK. Les restes de MLK ainsi que ceux de sa femme sont tous 2 placés dans une tombe, située entre le Centre et l’Eglise.

World Peace Rose Garden
Les International World Rose Peace Gardens sont une belle initiative fleurie, qui vise à faire valoir la Paix auprès des jeunes générations. Il se compose de 185 roses de couleurs et flagrances différentes.

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.
  • BLM

    Rappelons que la brillante idée des illuminations, en particulier des bâtiments.est française (Versailles. Lyon,…)