Le Babyland General à Cleveland

Dis, comment on fait les bébés ? Réponse géorgienne.

Créées dans les années 1980, les poupées Cabbage Patch Kids sont restées une référence du jouet américain. Leur créateur, Xavier Roberts, n’a pas fait les choses à moitié, et leur a consacré sa vie et une maison : Le Babyland General à Cleveland voit naître les poupées, ou leur rend première jeunesse pour ensuite leur trouver un foyer. Si vous voulez en adopter une, ou si vous vous posez des questions sur l’origine de la vie, direction ce musée-magasin hors du commun.

Les Cabbage Patch Dolls

Il était une fois un enfant qui jouait dans un bois près de chez lui. Une petite abeille est alors venue lui bourdonner dans l’oreille, et, piqué par la curiosité, il a décidé de la suivre dans les profondeurs de la forêt.

Maintes embûches et découvertes après cela, l’enfant est tombé sur une cascade qui cachait une cave enchantée, où des milliers d’autres abeilles s’affairaient ; elles saupoudraient d’une poussière magique des rangées entières de choux, desquels jaillissaient ensuite des bébés joufflus.

C’est ainsi que sont nés les bébés – du moins dans l’imagination fertile de Xavier Roberts, créateur des Cabbage Patch Kids en 1978. Ces petites poupées aux yeux grands ouverts, aux joues rondes comme des pommes et aux jambes potelées sont aussi surnommées « Little People », et sont formées d’une tête en vinyle, juchée sur un corps tout mou.

Le Babyland General

Xavier Roberts a ensuite décidé de créer un endroit où les poupées pourraient vivre en attendant l’accueil généreux d’une maison : c’est ainsi que le Babyland General a vu le jour. Car on n’achète pas les Cabbage Patch Dolls ; on les adopte. Il faut signer des papiers, présenter sa carte d’identité, et l’on reçoit alors un certificat, établissant la légitimité de sa filiation avec le mi-poupon mi-poupée.

Le Babyland General est alors non seulement un magasin où l’on peut adopter les Cabbage Patch Dolls, mais également un hôpital-maternité, où l’on peut tout savoir de la venue au monde des bébés, tous « fabriqués » à la main.

Un haut parleur vous tient au courant des dernières avancées de la dilatation de Maman Chou, et crépite « alerte verte » si elle en est à plus de 6. Un docteur tout de vert vêtu et ne reculant devant rien se précipite alors, et participe à la naissance de ce nouvel être, clame fiévreusement que « c’est un garçon » en le gratifiant de quelques gentilles claques sur la joue, avant de demander au public enthousiasmé de lui choisir un prénom.

Le Babyland General comprend également un coin spécial où l’on peut donner le bain aux nourrissons, une salle de chirurgie pour ceux à qui il manque un œil ou qui ont les cheveux calcinés. C’est un musée-hôpital complètement kitsch, mais qui ne désemplit pas, et mérite quand même le détour.

Infos pratiques

Cabbage Patch Kids Home / Babyland General
300 NOK Dr
Cleveland, GA 30528

706 865 2171

Cabbagepatchkids.com

Laisser un commentaire