Baseball, bières et burgers, avec une vue directe sur la pelouse.

Faites-vous partie de la Red Sox Nation ? Ces supporters inconditionnels des Red Sox, fidèles dans la joie comme dans la peine, dans la victoire comme dans la défaite ? Si oui, vous connaissez sûrement le Bleacher Bar, ce bar situé sous les gradins du Fenway Park… Non ? Vraiment ? N’attendez plus.

Chaussettes rouges et balle blanche : les Red Sox de Boston

Pionniers du baseball américain, la ligue de baseball des Red Sox de Boston a été créée en 1901 (sous le nom de Boston Americans), et doit son changement de nom en 1907 aux grandes chaussettes rouges que les joueurs portaient bien remontées sur leurs mollets. Portés par le soutien de leur public en folie, ils ont connus un franc succès dès leurs débuts, avec 4 titres mondiaux en 6 ans.

Complètement anéantis par le départ (trahison diront certains) de leur petit prodige Babe Ruth pour rejoindre les Yankees en 1919, les Red Sox ont alors été entraînés dans une spirale de défaites, pendant que leurs ennemis jurés accumulaient les titres. Ce n’est qu’en 2004 qu’ils sortent de leur torpeur et rabattent le caquet des New Yorkais, en s’imposant pour la première fois depuis… 87 ans – Mieux vaut tard que jamais.

Depuis, les Sox se font un peu timides, et ont remporté un titre en 2007 vainqueurs des Championnat des Ligues majeures), suivi d’un succès lors de la Série Mondiale, qu’ils ont remportée devant leur public au Fenway Park en 2013.

Plus qu’un stade, un symbole : le Fenway Park

Le Fenway Park est donc un symbole de la ville de Boston, au même titre que les Red Sox en sont un emblème mythique. Inauguré en 1912, le stade est le plus vieux stade de baseball encore en service, et il est inscrit au Registre des Monuments Historiques. Le stade accueille autant des matches de baseball – c’est donc la maison officielle des Red Sox – que de football américain, de foot, de hockey ou encore des concerts.

Réputé pour son originalité, le Fenway Park a par exemple encore un tableau d’affichage manuel (appelé « Green Monster »), sur lequel les résultats sont inscrits, un mystique « siège rouge », unique et isolé, et rouge, qui représente la distance maximum atteinte par un coup de circuit dans le stade (réalisé en 1946). A quelques mètres de ce siège, caché, le stade abrite sous ses gradins un bar, le Bleacher Bar, duquel regarder un match en sirotant une bière n’a jamais semblé si réel…

Un grand bol d’histoire au Fenway Park : le Bleacher Bar

Situé au niveau du champ centre, le Bleacher Bar a pignon sur pelouse : les grandes baies vitrées donnent directement sur le stade, avec de grandes tables collées aux fenêtres, et un accès direct au bar pour garder votre verre toujours plein.

Vous pouvez y aller sans même avoir de ticket pour assister au match, sachez juste que les lieux se remplissent environ 2 à 3 heures avant le coup d’envoi. Vous pouvez alors suivre le match, jeter des coups d’œil aux alentours et rugir en toute tranquillité : personne ne peut vous voir ni vous entendre de l’extérieur ; il n’y a d’ailleurs aucun accès direct au terrain depuis le bar.

Le Bleacher Bar propose autant des bières que des assiettes à grignoter, avec des snacks, des soupes, des salades, des sandwiches et des burgers, à engloutir sans perdre une seconde de jeu. Vous pouvez également le réserver et y organiser des événements, grand fan que vous êtes.

Infos pratiques

Bleacher Bar
82A Lansdowne St.
Boston, MA 02115

BleacherBarBoston.com

Credit photo : BleacherBarBoston.com

Impossible de battre la personne qui n’abandonne jamais.

Laisser un commentaire