Terre promise pour des expatriés français

Taux de chômage faible, qualité de vie élevée, stabilité politique et vitalité économique, grands espaces et… francophonie. On ne parle pas d’une énième ville américaine qui a le vent en poupe, mais plutôt du Canada, terre d’opportunités et lieu inédit pour une aventure d’expatriation que de nombreux jeunes diplômés et familles françaises souhaitent tenter. Stimulées par des politiques d’incitation à l’immigration attrayantes, les démarches sont facilitées et les opportunités de stages et d’emplois sont nombreuses. En bref, le terreau canadien n’attend que vous pour fleurir ! Mode d’emploi.

Le Canada et la présence francophone

Expatrié français : Le Canada vous veut !

Au Canada, ce ne sont pas les emplois qui manquent mais les employés. La pénurie de personnes qualifiées et spécialisées est un vrai problème qui pèse sur les entreprises. Ce manque est d’ailleurs plus accru dans les provinces du Canada à l’Ouest non francophones comme la Colombie-Britannique, ou encore Alberta. C’est pourquoi les gouvernements successifs ont mis en place depuis quelques années, des programmes d’incitation à l’expatriation au Canada. En effet, le Canada souhaite ainsi augmenter la proportion de francophones au sein du pays et depuis le 1er janvier 2015, un nouveau système d’immigration est en vigueur : si vous êtes un candidat éligible (en dehors du Québec) vous pourrez désormais passer par une « Entrée express« . Le dernier programme en date, inauguré par le Premier Ministre Justin Trudeau compte bien tripler la population immigrante au Canada ! Les employeurs canadiens profitent largement de main-d’œuvre internationale qualifiée, dont des expatriés français au Canada

À lire aussi : 10 bonnes raisons de s’expatrier au Canada 

Où s’expatrier et vivre au Canada ?

L’Ontario est une province du Canada privilégiée où beaucoup souhaitent vivre et s’expatrier en famille au Canada. Contrairement à Montréal, la francophone, ses deux villes principales que sont Toronto et Ottawa possèdent une culture très américaine. De l’autre côté du pays, sur la côte ouest, Vancouver est aussi une destination privilégiée et l’une des villes les plus green du monde. De plus, cette ville de la Colombie-Britannique est aussi réputée pour être très ouverte. En effet, elle est composée de plus de 40 % de personnes ayant choisi de vivre et s’expatrier au Canada.

expatrier-immigrer-canada-francais (1)

Le cas du Québec

Le Québec est la seule province du Canada officiellement francophone. Dès lors, elle a la particularité de choisir la nationalité de 50% de ses immigrants. Ainsi, il est plus facile et naturel pour les Français de s’y installer que dans les autres provinces canadiennes plus anglophones. Par ailleurs, L’acquis de la langue française et les reconnaissances des diplômes français y sont privilégiés. Enfin, le taux de chômage dans la province continue sa tendance à la baisse et atteignant le taux record de 6.2% en 2019, le plus bas depuis 1976 !

immigrer-au-canada-francais (1)

Les différents programmes d’immigration au Canada

Les touristes français n’ont pas besoin de visa pour visiter le Canada. Par contre, une demande de visa doit être effectuée auprès de l’organisme gouvernemental Citoyenneté et Immigration Canada pour toute demande de résidences temporaires et permanentes.

L’expatriation temporaire

Le moyen le plus fréquent pour vivre et s’expatrier au Canada de façon temporaire est, par le biais d’un VIE (Volontariat International en Entreprises), pour un Européen ou Monégasque, d’effectuer une mission professionnelle de 6 à 24 mois, renouvelable une fois.

En outre, une autre solution est de faire un stage ou de trouver un emploi au Canada. Si vous êtes attirés par le Québec, l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse est un organisme bigouvernemental, qui encadre des jeunes de 18 à 35 ans dans leur expérience professionnelle au Québec. Toutefois, les participants doivent trouver le stage ou l’emploi par eux-mêmes.

L’expatriation permanente

Enfin, il faut savoir que les procédures pour obtenir la résidence permanente au Canada sont longues (plusieurs années en moyenne) et coûteuses (près de 2 000 $ CA pour une personne seule). Heureusement, il existe des “passerelles” pour obtenir ce Graal plus facilement. Par exemple, venir étudier ou travailler au Canada par le biais d’un programme d’Expérience internationale au Canada (EIC).

De manière générale, il existe plusieurs programmes d’immigration qui débouchent sur une résidence permanente au Canada, notamment :

  • Travailleurs qualifiés et professionnels
  • Programme fédéral des métiers spécialisés
  • Travailleurs sélectionnés par le Québec
  • Catégorie de l’expérience canadienne
  • Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes
  • Parrainage d’un membre de la famille
  • Candidats des provinces
  • Aides familiaux résidant au Canada
  • Réfugiés

Pour plus d’infos sur les différents programmes d’immigration au Canada, on vous conseille d’en lire davantage sur les critères des différents programmes d’immigration au Canada. De plus, il est conseiller de consulter un avocat spécialiste de l’immigration au Canada. 

Vous être francophone et souhaitez vous expatrier au Canada?
Contactez-nous

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire