10 bonnes raisons de vivre en Californie du Sud

10 bonnes raisons de vivre en Californie du Sud

Mots Clés :

culture, école, expatriation, famille, météo, voyage
10 bonnes raisons de vivre en Californie du Sud

Los Angeles, San Diego, Long Beach, Bakersfield, Santa Ana, Chula Vista… Vive la Californie du Sud.

L’Etat doré porte bien son nom : les paillettes des robes de stars qui scintillent, le sable blond qui vous caresse les pieds et le teint hâlé des habitants, tout cela est doré en Californie. La Californie, c’est aussi un état où le style de vie est sain, où l’on peut voyager de la mer au désert et des montagnes aux plaines en moins de 2h, où toutes les nationalités sont représentées, et où la météo fait des jaloux. Voici, en 10 points, les meilleures raisons de pendre sa crémaillère en Californie du Sud.

1/ On y respecte tout

Les piétons ne passent qu’au bonhomme vert, les voitures s’arrêtent au orange, les cafés font le tri sélectif, et personne ne mange dans le métro. Los Angeles a beau être l’une des plus grandes villes des Etats-Unis, elle n’en reste pas moins un exemple de civilité. En plus d’être beau, le Californien est donc bien élevé.

Il sait aussi que ne pas être bon élève peut lui coûter cher : jeter quelque chose par la fenêtre de son véhicule coûte entre 100 et 1,000$, se garer sans être parallèle de 18 pouces au trottoir peut vous valoir une amende (il faut avoir le compas dans l’œil) et si vous osez traverser en dehors de clous ou lorsque le bonhomme est rouge, attendez-vous à vous voir admonester par un petit homme en képi.

2/ La culture est omniprésente

Cet article vous est présenté par...
Le Californien cultive sa culture et voue un culte aux activités culturelles. Des musées et des galeries partout, des concerts et des sessions musique en live, des représentations théâtrales et des spectacles de danse, des chefs d’œuvres architecturaux et des jardins luxuriants, des peintures murales et des expositions dans la rue, sans oublier que Los Angeles reste la capitale du film et de la télévision, et qu’elle ne se débrouille pas trop mal côté mode et littérature.

 

La métropole attire également des touristes du monde entier et la ville s’est adaptée aux étrangers : Chinatown, Little Armenia, Thai Town, Little Tokyo, Koreatown… Venus du monde entier, ils ont maintenant leurs propres quartiers. Rassurez-vous, les francophones ont le leur également : le French District.

Suggestions Lecture

Le LACMA, le méga-musée de Los Angeles

Art Walk à Downtown Los Angeles

Mardi, le jour de la culture gratuite au Balboa Park

3/ C’est une grande ville mais à échelle humaine

La Californie a beau être le 2ème Etat le plus peuplé des Etats-Unis – Los Angeles compte environ 3,8 millions d’habitants, ça complique les recherches pour retrouver le beau brun qui était devant vous à la caisse du supermarché – son organisation en petites communautés a quelque chose de rassurant. Une vraie vie de quartier se développe ainsi dans les différentes zones de Los Angeles et autour, comme à West Hollywood, Silver Lake, Venice ou Beverly Hills.

Les habitants restent attachés à leur quartier et sortent souvent aux mêmes endroits. Les Angelins passent déjà des heures dans leur voiture pour aller travailler, donc ils y pensent à 2 fois avant de grimper dans Titine pour aller acheter leur lait d’amande ou leur lotion pour le corps à la papaye douce.

4/ La communauté française est soudée

Les Européens se laissent souvent tenter par la Californie ; du soleil, la mer, des montagnes autour et des autochtones accueillants suffisent à séduire les habitants du Vieux Continent, et notamment les Français. Ces derniers apprécient bien entendu le climat clément, la bonne humeur des Californiens et les paysages aussi variés que dans l’hexagone.

Cet article vous est présenté par...
Nombreux sont ceux qui ont élu domicile dans l’Etat Doré, et c’est tant mieux si jamais vous avez une faim de ratatouille, une soif de Perrier ou une envie de rompre le pain avec des compatriotes. Abonnez-vous à la Newsletter du French District et restez en contact avec la communauté francophone de Californie du Sud. C’est toujours mieux de se faire couper les pointes avec l’accent de Jacques Dessange, de se faire exposer dans la langue de Degas, ou de partir en vacances avec le verbe de La Pérouse.

5/ La vie est saine

Ici, le légume venant de contrées lointaines est roi, on boit de l’eau ionisée, et entre 2 pauses thé au bambou ou smoothie au lait de soja, le Californien aime faire du yoga sur la plage ou des Pilates au bureau. En Californie, le mode de vie est sain, la nourriture est bio et équilibrée, les supermarchés regorgent de graines de toutes les couleurs, de rayons entiers de produits sans gluten et de boissons aux fruits imprononçables.

Le Californien a également le teint hâlé mais n’abuse jamais du soleil, ses mollets sont bien galbés car il fait beaucoup de sport et sa peau est éclatante. En Californie, on prend soin de soi et on ne lésine pas sur les moyens pour ce faire…

Suggestion Lecture

Les labels alimentaires aux Etats-Unis

Un week-end de luxe à Los Angeles

6/ Les paysages sont diversifiés

Partir en randonnée dans la Vallée la Mort, tâter la poudreuse sur les sommets enneigés, sortir la planche sur la grande bleue ou partir en sac à dos dans la campagne, habiter en Californie vous permet de profiter de tous les paysages sans dépenser des fortunes en billet d’avion. Cela facilite la vie des sportifs et des explorateurs, et réjouit les photographes en herbe.

La faune et la flore sont également bien représentées, avec des créatures que l’on croyait fossilisées depuis longtemps qui rampent aux côtés d’oiseaux aux plumes colorées. Si vous avez la main verte, il vous faudra apprendre à ne pas confondre les techniques de coupes et les modes d’arrosage entre les plantes grasses et les cactus qui se retrouvent souvent voisins de pot.

Suggestion Lecture

Un week-end dans la Death Valley

Les 5 plus belles plages dans la région de Los Angeles

Le ski en Californie du Sud

7/ Son voisin est souvent une star

Cet article vous est présenté par...
« J’habite à Los Angeles » ; une fois prononcée, cette phrase agace souvent les jaloux. Pour les autres, elle rime avec Stars, trottoir étoilé et premières de cinéma. Vous ferez donc partie du rêve américain, des paillettes et du glamour à la hollywoodienne, et pourrez assister à des enregistrements télévisés.

Cela implique également que vous vous habilliez toujours correctement pour aller à la pharmacie – on ne sait jamais sur qui on peut tomber – et que vous écumiez nonchalamment les endroits branchés avec votre carnet à autographes dans le sac.

A défaut de passer à l’écran, vous pouvez rendre votre intérieur célèbre : de nombreux films sont tournés chez des particuliers – moyennant rémunération. Cela reste l’occasion idéale de faire vos débuts en exposant votre meilleur profil au caméraman, ou au moins d’informer toute la salle de cinéma que c’est la commode d’Oncle Prospère qui passe à la télé. On vous avait bien dit qu’au French District, la Star, c’était vous.

Suggestion Lecture

Assister à un enregistrement télévisé à Hollywood

8/ Les écoles françaises ont la cote

Avec les 5 campus du Lycée International de Los Angeles et les 6 campus du Lycée Français, difficile de ne pas trouver banc francophone où asseoir le popotin de son enfant. Les programmes de ces 2 écoles françaises homologuées par l’Education Nationale de Los Angeles sont très complets et conformes aux programmes de l’Education Nationale.

En plus de ces 2 établissements, de nombreuses écoles américaines proposent des programmes d’immersion en français ; notamment St Sebastian School, Franklin Magnet School, Ecole Clairefontaine ou The City School West Adams à la rentrée 2013.

Suggestion Lecture 

Les écoles qui enseignent le français à Los Angeles et aux alentours

9/ La météo est proche de la perfection

Alors que Miami frise sous l’humidité en été, San Francisco disparaît sous le brouillard en automne, New York se paralyse sous la neige en hiver et Atlanta éternue au printemps avec le pollen, la Californie du sud se garde bien de tout cela et affiche des conditions météorologiques optimales toute l’année.

Les 4 saisons s’enchaînent, mais tout en douceur, l’hiver n’est pas trop froid et reste ensoleillé, l’été juste bien chaud et sec. On compte entre 9 l’hiver et 18 degrés l’été pour la moyenne des températures les plus fraîches, et 20 l’hiver et 28 l’été pour la moyenne la plus chaude.

10/ Toute votre famille vous rendra visite

Evidemment, s’installer dans le Montana ou en Pennsylvanie vous évitera de recevoir le cousin Roger qui s’obstine à faire des tours de magie à Noël, et Tonton Patrick qui fait tourner les serviettes à chaque mariage.

Mais pour le reste de la famille (celle de votre côté donc) et vos amis, il est toujours plus facile de les convaincre de vous rendre visite si vous êtes installé dans l’Etat Doré. Vous n’avez qu’à leur citer au moins une des raisons exposées ici et de leur envoyer quelques photos, et à préparer la chambre d’amis.

Carte

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.
  • guillaume Prat

    Desole mais les Californiens ne sont pas plus beaux qu’ailleurs. Ils aimeraient pourtant. Les francais n’ont rien a leur envier question beaute. Puis, les stars vivent a l’ecart dans des proprietes entourees de murs, presque en prison. Rien a voir avec la description que vous donnez de la Californie.
    De maniere generale, en quelques mots, on pourrait dire que les Californiens sont tres superficiels.

    Sur la cote il fait bon meme en hiver, mais le centre de l’Etat il fait 40 degrees tous les jours pendant 4 mois. C’est epouvantable.

    A Los Angeles, les gens sont pratiquement tous dopes a la cocaine. Ils vivent avec des colocataires tellement les loyers sont chers, etc. Los Angeles c’est pas seulement Beverly Hills. Loin de la.

    Bakersfield, est la ville la plus polluee des Etats-Unis. C’est aussi une ville ou si tu ne te drogue pas, tu n’es pas normal. Bakersfield est aussi au top pour les MST et les meres adolescentes. Un conseil, ne couche jamais avec quelqu’un a Bakersfield. Et enfin, c’est une ville ou il ne fait pas bon trainer le soir a cause des gangs, etc.

    La baie de San Francisco parcontre, c’est autre chose. C’est une ville plus « Europeenne ». Mais tres chere! Encore une fois, dans cette ville les gens vivent en collocation car les loyers sont eleves!

    En fait, beaucoup de Californiens habitent en Californie temporairement le temps de se faire du fric et puis ensuite ils demanagent dans d’autres Etats ou la vie est moins chere. En Oregon par exemple.

    • fLYSERIZZ

      De la connerie ! Je vis à Los Angeles depuis 2 ans… on y est tellement mieux qu’en France. Vient côtoyer la Morosité, les profiteurs du système, les impôts devenus étouffants et la froideur permanente des français, tu te rendra vite compte que Los Angeles est une ville de rêve ! J’ai égelement été très heureux de vivre dans ‘L’American Way of Life », enfin un pays qui a une véritable culture du quotidien… j’adore ! Et le temps n’est pas non plus pour déplaire. Ici, à Los Angeles, tout n’est pas parfait, mais il l’est bien assez pour être heureux.

  • Philippe Hautin

    on verra ca dans 5 a 10 ans, quand toute la zone sera complètement sèche, à force de gaspiller de l’eau en cultivant en plein milieu du desert…