A chaque saison son festival, à chaque festival son quartier.

Ils sont 242, officiellement reconnus par la ville : les quartiers d’Atlanta. Tous ont une identité, des spécificités, et des festivals, qui créent des souvenirs et une harmonie pour des centaines d’habitants. En voici notamment quelques uns qui participent à transformer des individus en communautés.

Atlanta Dogwood Festival – Gloire aux Cornouillers

Calqué sur les premiers jours de beau temps et l’arrivée des bourgeons, l’Atlanta Dogwood Festival rend hommage aux cornouillers qui s’ouvrent doucement au printemps.

Originellement étalé sur 9 jours, le festival se tient aujourd’hui un weekend au début du mois d’avril. Depuis 80 ans, il regroupe des artistes et des artisans, qui exposent leur savoir-faire et leurs créations au beau Piedmont Park.

Infos pratiques

Du 13 au 15 avril 2018
Dogwood.org

Inman Park Festival – Festival printanier, festival ensoleillé

festivals-quartiers-atlanta-inman-parkImaginé en 1880 pour redonner un coté vert à un quartier d’affaires, Inman Park compte aujourd’hui environ 300 maisonnettes, dont les familles sont généralement assez impliquées dans la vie de quartier.

En témoigne le Inman Park Festival, qui célèbre l’arrivée du printemps pendant 2 jours, avec des parades, des spectacles, des portes ouvertes dans les maisons du quartier… De quoi commencer le printemps du bon pied.

Infos pratiques

Les 28 et 29 avril 2018.
InmanParkFestival.org

East Atlanta Beerfest – A chacun sa bière

Depuis plus de 10 ans, les bières de tous les horizons se dégustent à l’ombre des arbres au Brownwood Park, avec des stands présentant plus de 175 bières différentes, des groupes en live et des DJs pour aller avec.

Tous les profits reviennent à des associations locales, qui veillent à ce que East Atlanta reste un quartier agréable à vivre. Les clubs pour enfants, le Farmer’s Market d’East Atlanta, des bibliothèques, la Martha Brown United Methodist Church… Tous profitent des fonds levés et se sont modernisés au fil des ans.

Infos pratiques

mai 2018
EastAtlantaBeerFest.com  (information pour 2018 à venir).

Si le mois de mai rime avec sorties gaies, consultez ici les autres festivals et activités qui ont lieu à Atlanta pendant le plus beau mois de l’année.

Virginia-Highland Summerfest – L’été reflété chaque année

Eté, légèreté et gaieté sont au menu du festival Virginia-Highland Summerfest depuis plus de 30 ans. De nombreux artistes exposent leurs œuvres, les plus sportifs peuvent se lancer dans une 5K Race, les jeunes musiciens montent sur scène à l’occasion du KidFest Band Stage…

Le Festival est orchestré d’une main de maître par la Virginia-Highland Civic Association, qui en réalité profite de l’événement pour organiser sa levée de fonds annuelle, et continuer à subventionner les écoles, les parcs et les bibliothèques publiques du quartier.

Infos pratiques

Les 9 et 10 juin 2018.
Vahi.org

Flux Night – Le temps coule, les souvenirs restent

Jeune organisation, Flux Projects prépare des soirées artistiques et des événements temporaires tout au long de l’année à Atlanta. Depuis 2010, Flux Projects s’est développé dans environ 18 quartiers, exposant les œuvres de plus de 300 artistes.

L’un des ces événements, Flux Night, s’est forgé une sérieuse réputation ; plus de 25,000 personnes se sont réunies pour l’édition 2013, à Castleberry Hill. C’est aujourd’hui l’un des événements artistiques les plus importants de la ville.

Infos pratiques

En octobre 2016, voir la date sur le site : www.fluxprojects.org

Chomp n Stomp – À vos fourchettes, prêts, partez

festivals-quartiers-atlanta-chomp-and-stompQuartier au passé industriel et ouvrier, Cabbagetown est aujourd’hui réputé pour ses boutiques à la mode et son style de ville un peu bohème.

Le quartier brille chaque année lors du Cabbagetown Festival, qui met en avant les racines du quartier, avec de la musique blue grass, un chili cook off, et un 5K pour les plus courageux – à tenter avant la dégustation de chili.

Infos pratiques

Novembre 2018.
ChompAndStomp.com (information pour 2018 à venir).

Je n’aimerais guère vivre dans la Lune. Ça m’embêterait de changer de quartier, tous les neufs jours.

Laisser un commentaire