Harvard University Walking Tour

Quelques heures dans la peau d’un étudiant d’Harvard.

Je suis née en 1636, j’ai déjà formé 271,000 etudiants d’élites aux Etats-Unis, ma couleur est le rouge cramoisi ; qui suis-je ? La prestigieuse université d’Harvard à Cambridge. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez vous mettre dans les chaussures cirées d’un étudiant à la raie sur le côté et fouler le sol sacré de la Reine des Universités. Petit bonus avec ce Harvard University Walking Tour ? Vous avez l’entrée gratuite aux magnifiques musées de la faculté. A vous donner envie de reprendre les études !

La Harvard University

S’il y a bien un endroit où il y a de la culture et de l’histoire, c’est à Harvard, le plus vieil établissement d’enseignement supérieur des Etats-Unis.

Fondée en 1636, Harvard est l’une des universités à faire partie de l’ « Ivy League », et reste la grande rivale de Yale. Créée pour former les membres du clergé unitarien et du clergé congrégationaliste, elle s’est ensuite diversifiée et produit aujourd’hui principalement les juristes de demain et les avocats les plus calés du pays.

Harvard c’est donc 360,000 anciens élèves répartis dans 190 pays, 28 lauréats des Prix Nobel, 2,400 membres administratifs de la faculté et 18,9 millions de volumes dans sa librairie…

Lire aussi : Le top 5 des universités américaines

Le tour complet de la culture

Le tour débute au Harvard Yard, la partie de l’université la plus ancienne : ce terrain vert s’étend sur environ 10 hectares et constitue le centre de l’établissement ; il a été classé au Centre des monuments nationaux en 1973. Le tour continue le long des dortoirs, de la librairie et des salles de classe, avant de passer devant le Old Yard, où se situent la majorité des dortoirs des première année – c’est donc là où tout se passe.

Viennent ensuite le Massachusetts Hall, le plus vieil édifice du campus construit en 1720 et qui figure parmi les plus anciens locaux universitaires des Etats-Unis, et le New Yard. Vous passerez également par des établissements historiques comme le Memorial Hall, la Widener Library, et le Harvard Lampoon, ainsi que la statue impressionnante du fondateur de l’école, John Harvard.

Et pendant tout ce temps, le guide vous abreuve de faits historiques et d’anecdotes sur le quotidien dans l’Université.

Le musée d’Histoire Naturelle

En plus du tour des prémisses de l’Université, vous avez accès au musée d’Histoire Naturelle de l’Université d’Harvard.

Etabli en 1998, le Harvard Museum of Natural History regroupe en réalité 3 musées : le Museum of Comparative Zoology, le Harvard University Herbaria et le Mineralogical and Geological Museum de l’Université. Le tout comprend alors de plus de 21 millions de spécimen, dont une seule partie est exposée dans les galeries, le reste étant jalousement gardé.

Fondé en 1859, le Museum of Comparative Zoology a été établi grâce au scientifique qui a forgé le terme d’ « Age de Glace », Louis Agassiz. Ce musée de zoologie comparée étudie l’évolution et les particularités des animaux, qui sont classés en différentes collections ; les amis des insectes passeront pas la section entomologie, les craintifs des reptiles ou des amphibiens éviteront la section herpétologie, les individus branchés branchies trouveront tout sur le royaume du mollusque au rayon malacologie, et davantage chez les poissons à la section ichtyologie. Les mammifères aussi ont leur département, ainsi que les vertébrés et les fossiles.

mcz.harvard.edu

Avec plus de 5 millions de spécimens, le Harvard University Herbaria figure parmi les 10 herbiers les plus importants au monde. Depuis 1842, et ses grands débuts grâce à Asa Gray, l’herbier de l’Université comprend 5 librairies, regroupées sous le nom de « Botany Librairies ». A retenir, l’expo « Glass Flowers », véritable trésor qui contient des milliers de fleurs en verre, au réalisme irréprochable et à la délicatesse incroyable.

 huh.harvard.edu

Le Mineralogical and Geological Museum regroupe plus de 300,000 spécimens, des pierres précieuses, des météorites, des pierres rares, des minéraux et des minerais (le minéral étant le composant d’une roche et le minerai un assemblage de minéraux.)

 Geomus.fas.harvard.edu/icb/icb.do

Infos pratiques

Tour à 18,95$ ou 33,95$ avec repas.

Départ à la Main Harvard Red Line Subway Station au kiosk d’information.

Tickets disponibles avec go Boston Card 

« La culture ne s’hérite pas, elle se conquiert. »

Laisser un commentaire