La Samuel Adams Brewery à Boston

B comme Boston, Bulles, et Bières.

Blondes, blondes, rousses, douces ou fortes, elles sont toutes dans la nature, alors autant les essayer : les bières. Vous pourrez avoir un aperçu de ce que les bostoniennes vous réservent en la matière, en participant à un tour (gratuit !) de la Samuel Adams® Brewery – Où, quand et comment, voici quelques précisions.

 

Samuel Adams – Les premières gorgées

Initialement apparue sous la forme d’une lager (bière à fermentation basse), la Samuel Adams Boston Lager® a été imaginée par Louis Koch, dans le Missouri. Vendue sous le nom de Louis Koch Lager jusqu’à la Prohibition, puis jusqu’au début des années 50, la bière Sam Adams a connu moult rebondissements avant de devenir ce qu’elle est aujourd’hui, à savoir l’une des plus populaires aux Etats-Unis.

Dans les années 80, Jim Koch, arrière-petit fils de Louis, entre à l’Université avec en tête de déroger à la règle familiale mais son instinct reprend le dessus, il plaque tout et se consacre à la sauvegarde du business familial.

Il nomme la bière en l’honneur de Samuel Adams, l’un des Pères Fondateurs des Etats-Unis originaire de Boston, et qui aurait, lui aussi, consacré quelques unes de ses journées à regarder les céréales fermenter.

 

A la santé de Sam

Dans les années 70, la culture de la bière était déjà bien ancrée aux Etats-Unis, mais avait sérieusement été déstabilisée par l’entrée en vigueur de l’amendement 18 à la Constitution, en 1919, installant cette période obscure de la Prohibition. Quelques géants de la bière avaient alors le monopole, et produisaient des bières qui manquaient de caractère – et encore plus de goût.

En 1976, la première petite « micro brewery » depuis la Prohibition voit le jour, et relance l’industrie et le goût pour la bière, la vraie, la bonne. Précurseur du mouvement qui s’amorçait alors, Jim Koch arpente les bars pour présenter sa bière, une version revisitée de celle de son ancêtre, et consolide ainsi l’héritage familial.

En un an, la Sam Adams a dépassé les frontières des quelques bars de Boston dans lesquels elle était initialement servie, pour être distribuée du Massachusetts au Connecticut, et même en Allemagne. En 1988, 36,000 barils étaient vendus, sur la côte est comme la côte ouest. La Sam Adams, c’est aujourd’hui plus de 50 bières différentes, disponibles dans les 50 états et dans plus de 20 pays du monde entier.

Les Sam Adams Brewery Tours

Toutes ces démonstrations vous ont donné soif ? Les tours organisés à la Brewery officielle de la Sam Adams combinent agréablement présentation du breuvage et sa dégustation.

Des tours des prémisses sont organisés tous les jours sauf le dimanche, grâce auxquels vous pouvez découvrir les fin fonds de la brewery (pas si grande que ça en réalité), ainsi que le petit musée et l’éternelle boutique de souvenirs.

Ne manquez pas de poursuivre votre tournée en passant par Doyle’s (prenez le petit trolley pour éviter le ¼ d’heure de marche), où vous recevez un verre Sam Adams pour toute bière de la même marque achetée.

Le petit plus ? Les tours sont gratuits, ainsi que les dégustations de bière – Les donations sont cependant largement encouragées.

Infos pratiques

Les tours partent toutes les 45 minutes environ et durent 1 heure.

Du lundi au jeudi et le samedi : 10h – 15h.
Vendredi : 10h – 17h30.
Fermé le dimanche.

Samuel Adams Brewery
30 Germain Street
Boston, MA 02130

617 368 5080

SamuelAdams.com

Crédits photos : Page Facebook de Samuel Adams Brewery ; Boston.com

L’avoine fait le cheval, la bière le héros, et l’or le gentilhomme.

Laisser un commentaire