Le paradis de l’enfance.

Inauguré en 1955, Disneyland a vu défiler 1 million de visiteurs sa première année, avant d’atteindre 10 millions de visiteurs par an en 1970, et environ 16 millions de nos jours. Parmi tous ces gens, qui serait capable de citer l’un de ses secrets bien gardés sur le parc mythique de Mickey ?
Une seule personne, vous.

1. La suite secrète des p’tits chanceux

Initialement dessinée pour accueillir Walt Disney et sa famille, la magnifique suite située dans le château de Cendrillon est à couper le souffle : avec des carreaux au sol de 24 carats, des vitraux comme fenêtres et une télé cachée dans un miroir. Les seules personnes à y résider sont aujourd’hui les heureux gagnants de rares concours se soldant par une nuit au Château.

2. Walt Disney, sa vie, son oeuvre

Assis au Park Griffith à regarder ses filles entamer un 12ème tour de manège, Walt Disney regrettait de ne trouver aucun endroit où enfants et parents pouvaient passer du temps ensemble… Le banc sur lequel il rêvait à ce projet est aujourd’hui situé dans le parc, en souvenir du grand homme. La présence de Walt est également symbolisée dans le parc par une lumière, allumée initialement lorsque Walt se trouvait sur les lieux, et qui est aujourd’hui en permanence allumée, derrière une fenêtre du Disneyland Fire Dept. 105., symbolisant sa présence éternelle.

3. Laissez-vous guider par votre nez

L’odeur d’un gâteau qui sort du four ça vous met généralement l’eau à la bouche, celle d’un arbre en fleurs vous ramène dans votre enfance ; n’avez-vous pas remarqué ce même effet à Disneyland ? Sachez que le parc est truffé de « smellitizers », qui diffusent les bons parfums aux bons endroits : une touche océanique autour de l’attraction de Pirates des Caraïbes, des petites notes de cuisine toute chaude à l’approche de Main Street et ses différents restaurants… Rien n’est laissé au hasard.

4. Les plus belles des poubelles

Après avoir reniflé à pleines narines les odeurs de cuisine, vous vous êtes donc dirigés en grande hâte vers le stand de hot dogs le plus proche de vous. Sachez alors que vous éviterez de marcher trop longtemps avec les preuves de votre parenthèse culinaire à la main, puisque les poubelles sont ensuite stratégiquement placées à 25 pas des stands de hot dog, car c’est exactement le temps qu’il fallait à Walt Disney pour avaler son encas à l’époque.

5. Tout en artifice

Le plus gros consommateur de feux d’artifices aux Etats-Unis reste les forces armées américaines, Disneyland le talonnant de près. Le parc prépare des spectacles étincelants depuis 1956, au moins tous les weekends, si ce n’est également pendant la semaine. Chaque spectacle coûte environ 41,000$, et les meilleurs endroits pour les admirer restent face au Château de Cendrillon, de « it’s a small world », sur Main Street, entre Central Plaza et Main Street Station Train ou encore le long des Rivers of America, a Frontierland.

6. Discret comme une souris

Reconnaissables de tout le monde, les oreilles de Mickey sont bien plus qu’un symbole, c’est l’âme même de Disney, celle avec qui tout a commencé : une souris et un bout de fromage, à l’origine de ce qui est aujourd’hui l’empire du divertissement et de la féérie. C’est pourquoi les oreilles de Mickey sont dissimulées partout dans le parc, sous la forme de pierres, d’une serrure, d’une décoration…

7. Clair comme un mot de morse

De passage à côté de la gare de New Orleans Square, vous entendrez sans doute un bruit étrange, un cliquetis plus ou moins régulier, provenant du bureau du télégraphe. Il s’agit en réalité d’un message en morse, retranscrivant une partie du discours tenu par Walt Disney le jour de l’inauguration du parc, où il vante les pouvoirs de l’endroit à raviver des souvenirs plaisants aux plus âgés, et à faire goûter aux plus jeunes les promesses du futur.

8. L’arbre génialogique de la famille Dominguez

Construit en un peu plus d’un an, le parc Disneyland est sorti de terre en 1955, premier de tous les parcs, et seul Royaume Enchanté conçu entièrement par le Père de Mickey. Le parc se situe sur une ancienne orangerie située à Anaheim qui appartenait à la famille Dominguez, et a été vendue sous une condition, une seule. Que Walt Disney n’abatte pas l’arbre familial, que Dominguez Père et Mère avaient reçu en cadeau de mariage. L’arbre domine toujours Jungle Cruise dans Adventureland, et l’un des fils Dominguez a même fait partie de l’aventure Disney, jusqu’à devenir Président du parc.

9. Un Disneyland peut en cacher un autre

Tout comme New York avec son métro, Disneyland possède une véritable ville sous-terraine composée de couloirs et de croisements où se déplace tout le staff de Disney, tel des petites souris. Le Château de Cendrillon repose par exemple sur 2 sous-sols qui plongent loin sous terre, où s’y pressent autant de techniciens de surface qu’une Petite Sirène en pause.

10. Appelons un chat un chat

Le parc se compose de plusieurs rues, qui portent toutes les noms de personnes ayant vraiment existé, qui ont souvent travaillé pendant de longues années au parc. De même, Disney n’a jamais voulu que les employés du parc soient appelés par leur nom de famille, lui-même détestant qu’on l’interpelle sous le nom « Mr Disney » ; aussi portent-ils tous des tags avec leurs prénoms uniquement. A Disney, toutes les souris s’appellent Mickey.

Infos pratiques

Disneyland Park
1313 Disneyland Dr
Anaheim, CA 92802

Pour en savoir plus sur Disneyland, rendez-vous sur :
Disneyland.disney.go.com

Crédits photos : piclist.com ; glassdoor.com

Disneyland ne sera jamais achevé tant qu’il restera dans ce monde une parcelle d’imagination.

Laisser un commentaire