À la conquête de la capitale américaine

Le New York Times a classé en première position Washington D.C. comme meilleure destination pour voyager en 2020. La capitale des USA située dans le district de Columbia séduit tous les profils. Si la visite des institutions officielles et des monuments historiques, est un immanquable, Washington D.C. est aussi une destination fun et culturelle avec ses musées, espaces verts et restaurants branchés. Cette ville sans gratte-ciel est la promesse de changer d’air, le temps d’un week-end.

1. Week-end pour les amoureux

Promenades bucoliques et incontournables à D.C.

Amoureux à Washington D.C., vous pouvez vous balader main dans la main dans le quartier de Georgetown. Situé au nord-ouest du district de Columbia, près la rivière Potomac, Georgetown est l’un des quartiers les plus connus et les plus en vogue de Washington D.C. Avec ses maisons anciennes, ses vieux bâtiments industriels et ses boutiques pittoresques, Georgetown est une véritable carte postale du passé, un des incontournables de Washington D.C. Le Chesapeake and Ohio Canal, abrégé C&O Canal, offre une balade bucolique et s’explore à pied ou à vélo. Puis, pour les petits plaisirs à offrir, les rues commerçantes de Georgetown rassemblent beaucoup de magasins de vêtements. Enfin, un dîner dans le patio romantique de Billy Sud vous comble de sa cuisine française avec sa ratatouille, son thon à la niçoise ou encore son confit de canard.

Lire aussi : Une journée à Georgetown, le quartier branché de Washington D.C

Washington D.C. a été construit sur un marais d’eau saumâtre et d’herbes hautes. Vous ne saurez jamais tout cela à moins de venir au Kenilworth Aquatic Gardens, le seul parc national des États-Unis consacré aux plantes aquatiques. Découvrez l’histoire humide et marécageuse de Washington D.C., cherchez les barrages de castors, les nuages d’oiseaux, les nénuphars et lotus. Ce jardin est un joli refuge pour les amoureux en plein coeur de la capitale américaine.

idee-weekend-washington-dc (2)

Une faim de loup

Savoir où vos appétits d’inséparables amoureux seront comblés participe à la réussite de tous week-ends. Pour les originaux, Meridian Hill Park est le parc idéal pour un pique nique. Il abrite l’une des plus belles fontaines de Washington D.C., aussi la plus longue fontaine en cascade d’Amérique du Nord. Vous pouvez acheter vins, snacks fromages et baguette à Trader Joe’s ou Harris Teeter à quelques pâtés de maisons.

Niché en haut d’un escalier à l’arrière de la Blagden Alley, le bar Colombia Room propose les meilleurs cocktails de Washington D.C. Sirotez un cocktail Old Fashioned ou à base de vin chaud d’orange, dans la bibliothèque ou le jardin sur le toit, asseyez-vous sur la banquette capitonnée derrière la porte coulissante pour un peu plus d’intimité.

Lire aussi : Les meilleurs rooftops à Washignton D.C.

idee-weekend-washington-dc (1)

2. Week-end entre amis

Histoire américaine et musique éclectique à D.C.

Un week-end entre amis à Washington D.C. peut être synonyme de fun et d’excès mais aussi de culture et d’histoire. Le Smithsonian National Museum of African American History and Culture expose presque tous les aspects de l’expérience afro-américaine avec sa collection d’arts, couvrant l’esclavage, le mouvement des droits civiques, l’athlétisme, etc. La collection du musée est stupéfiante avec des articles remarquables comme un châle donné à Harriet Tubman, une militante en faveur de l’abolition de l’esclavage des Afro-Américain, par la reine Victoria, un avion d’entraînement utilisé par le Tuskegee Institute et un boombox appartenant à Chuck D de Public Enemy. Vous pourrez également découvrir l’émergence de certaines des plus belles formes d’art américaines et les étonnantes expressions créatives qui en découlent comme la musique.

Pour les envies musicales justement, la salle de concert The Anthem est unique à Washington D.C. L’espace peut accueillir jusqu’à 6000 personnes et ressemble à un mélange entre un petit club, un théâtre et une petite arène. Phoenix, LCD Soundsystem, Bob Dylan et St. Vincent y sont passés.

idee-weekend-washington-dc (3)

Le 4h et l’apéro

Pour les envies du 4h, Astro Doughnuts vaut le détour. Il est le mariage parfait entre deux classiques américains : les beignets et le poulet frit. Insolite mais délicieux. L’endroit a été fondé par deux amis d’enfance qui avaient l’habitude de jouer au hockey avant d’aller déguster des beignets. Le plus populaire au menu est le beignet à la crème brûlée, sacré “meilleur beignet de DC” par le Washington Post.

Pour l’apéro, vous l’aimez givrée, mousseuse, houblonnée ou aigre… quelle que soit votre préférence, vous pouvez déguster la parfaite bière à votre goût dans l’une des brasseries locales de Washington D.C. Blue Jacket est l’une d’elle. La liste rassemble plus de 20 bières et cinq bières en fût. Innovantes et surprenantes, elles contentent tous les amateurs.

Rencontrez ou devenez un espion

Carol Bessette est agent de renseignement à la retraite de l’Armée de l’air originaire du New Jersey. Elle a dirigé les Spies of Washington Tour® à D.C. pendant plus de 20 ans. Chaque visite couvre une zone différente de Washington, de Capitol Hill à Georgetown. Au fil de la visite faite par un espion, vous découvrez des outils et des astuces que les agents et agents doubles ont utilisés pour vivre en double vie, se cacher à la vue, collecter, vendre et échanger des informations classifiées. Ils vous livrent une histoire et image de Washington D.C. comme vous l’avez jamais vu.

Tout cela vous donne envie de vous glisser dans la peau d’un espion. Alors réservez une séance dans l’une des meilleures Escape Room Live de Washington D.C. Dans Glover Park, vous pourrez vous frayer un chemin et trouver des objets cachés en étant un expert sur les anecdotes des années 1980, et découvrir l’identité d’un tueur. À Georgetown, les jeux se concentrent sur les films, les plateaux de tournage et les intrigues. Enfin, à Old Town Alexandria, en Virginie, les jeux sont liés à Sherlock Holmes, aux sorciers et au paranormal.

idee-weekend-washington-dc (4)

3. Week-end en famille

Le grand air et l’emblème américain

Lorsque la canicule estivale est terminée et que le beau mois de septembre sonne la rentrée, les week-end en famille reprennent leur cours. C’est le temps parfait à Washington D.C. pour profiter d’un pique nique familial dans les parcs de la capitale américaine. L’arboretum national des États-Unis est un endroit idéal pour pique niquer à Washington D.C. Lors de votre visite, vos enfants peuvent profiter du jardin des enfants où ils pourront explorer différentes plantes et voir le jardin aux papillons. Les colonnes du Capitole sont aussi un terrain de jeu privilégié pour une partie de cache-cache. Si vous n’avez pas eu le temps de préparer vos repas à la maison, l’Union Market est situé à proximité. Dans ce marché couvert, chacun choisit son stand : bagel, pâtes et “fish & chips”, il y a en a pour tous les goûts.

idee-weekend-washington-dc (7)

Le quartier populaire du front de mer dans la ville historique de Georgetown est un endroit idéal pour pique-niquer et jouer en famille. Ce parc de 4 hectares possède une fontaine en arc à l’entrée. Les enfants joueront pendant des heures dans l’eau.

La maison blanche est un incontournable de Washington D.C. Pour les grands comme les petits, la visiter reste un must lors d’une visite à la capitale. Au White House Visitor Center, vous pouvez effectuer une visite interactive des lieux et profiter d’une exposition qui rassemble plus d’une centaine d’objets retraçant l’histoire de cet édifice emblématique.

idee-weekend-washington-dc (8)

Les appétits des grands et des petits

Georgetown cupcakes c’est le rendez-vous gourmand des petits et grands. Cette pâtisserie à Wahsington D.C., créée en 2008 par deux sœurs passionnées de cupcakes, est très girly et propose des cupcakes de toutes sortes. Cependant, Il faut prévoir une longue attente.

Pour les dîners en famille Ted’s Bulletin propose une cuisine américaine classique avec des plats savoureux faits maison et une ambiance conviviale de quartier. Les pop tarts maison, l’assiette steak & frites, les grill-cheese et muffins combleront les apétits de toute la famille.

idee-weekend-washington-dc (6)

Copyright: https://www.georgetowncupcake.com/

Votre enfant, un espion ?

The Spy Museum à Washington D.C. c’est l’équilibre parfait entre culture et divertissement pour les enfants. Le musée retrace l’histoire de l’espionnage depuis les temps bibliques jusqu’à nos jours. Vous découvrez l’évolution de l’espionnage en Russie, les machines pour brouiller les messages, les gadgets utilisés par les espions dignes des grands films et l’histoire de six célèbres espions. Instructif et ludique, ce musée ravie l’ensemble de la famille. Pensez au petit détour par la boutique de souvenirs : fausses moustaches, verres grossissants et autre gadgets pour rester un grand enfant.

4. Week-end pour les artistes

L’art haut en couleurs

Culture House est une église dans le quartier historique qui est devenu un collectif d’arts psychédéliques. Elle a été construite en 1886 par d’anciens esclaves et est l’un des bâtiments les plus anciens du sud-ouest. Elle a abrité la Congrégation Friendship Baptist. Selon un article du Washington Post de 1960, la District Redevelopment Land Agency a racheté 98,5% de la zone au milieu des années 1950, expulsé des résidents et détruit presque tout, y compris plus de 20 églises noires. Selon le Historic American Building Survey, Friendship Baptist a été épargné. Après d’autres péripéties, par miracle les murs de cette église ont survécu et ont été peint par l’artiste Hense. Forte de 130 ans d’histoire, Culture House attire un public bohème et jeune.

Renwick Gallery est la première galerie d’art construite à cet effet aux États-Unis et ouverte en tant que centre d’artisanat. Le bâtiment lui-même est un monument historique national. Il a été à l’origine calqué sur l’ajout des Tuileries aux Louvres et certains l’ont appelé “Le Louvre américain” pendant sa construction.

idee-weekend-washington-dc (9)

Copyright: culturehousedc.org

Nourrir l’âme des poètes

Busboys and Poets est une communauté, un endroit pour faire une pause et nourrir l’esprit, le corps et l’âme, un espace où l’art, la culture et la politique se rencontrent. Il offre également un restaurant à service complet, un bar, une librairie, un café et un lieu d’événements à Washington, D.C. Il a été fondé en 2005 par Andy Shallal.

Kramerbooks & Afterword a ouvert ses portes en 1976. À l’époque, l’établissement était la seule librairie du pays à offrir un menu dîner, déjeuner, petit-déjeuner et des boissons en soirée. Les poètes, écrivains et autres artistes peuvent se nourrir de mots, de vin et d’un traditionnel petit-déjeuner américain. Leur sélection de livres de poésie, d’histoire et de voyage est vaste. Des musiciens s’y produisent en soirée, du mercredi au samedi.

5. Week-end pour les sportifs

À vos marques, prêt… explorez

Le National Mall est un incontournable à visiter à Washington D.C. avec baskets et bonne allure car ce qu’il y a à voir est bien vaste. MLK y a donné son discours le plus puissant et les plus beaux musées de la capitale le bordent. C’est un point de repère pour les Américains et les touristes. Vous pouvez y visiter le Washington Monument, le United States Capitol et le United States Botanic Garden.

idee-weekend-washington-dc (11)

Après l’effort, le réconfort

Sportif vegan amateur des restaurants healthy, Fancy Radish est situé à la base d’un immeuble de condos urbains. Cet espace industriel-chic propose une cuisine vegan à Washington D.C.. Vous vous laisserez tenter par la fondue au rutabaga, miso et mayonnaise au tofu servie en pot avec légumes marinés et pain bretzel chaud ou encore les beignets aux griottes.

Pour les sportifs, les vrais, les purs, les passionnés, Astro Beer Hall est un bar/restaurant où vous pourrez suivre les matchs des sports américains en buvant une bonne bière et une assiette de chicken wings.

idee-weekend-washington-dc (10)

Être sportif et pas à demi

D.C. Half and Half Marathon c’est l’activité insolite de Washington D.C. Un test suprême d’intestin et de jeu dans lequel des coureurs doivent manger une saucisse demi-fumée avec des frites avant de terminer une course de 21 kilomètres. Une demi-fumée, originaire de D.C., est une saucisse épicée qui est généralement servie dans un pain à hot-dog garnie de piment et de condiments.

Ben’s Chili Bowl, une institution locale célèbre pour ses demi-fumées, sponsorise le marathon depuis 2011. Le parcours est conçu de manière à ce que le point à mi-chemin soit l’emplacement du restaurant. Ici, les participants s’arrêtent pour manger leur demi-fumée avant de faire demi-tour et de revenir sur leurs pas sur les 10,5 kilomètres restants. Si vous ne terminez pas votre demi-fumée (garnie de piment, moutarde et oignons) et de frites, plus de marathon pour vous.

Vous souhaitez visiter Washington D.C.?
Écrivez-nous!

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Laisser un commentaire