Le marché immobilier de la Silicon Valley

Le marché immobilier de la Silicon Valley

Mots Clés :

baie, cupertino, immobilier, investissement, Palo Alto, propriété, san francisco, silicon valley
Le marché immobilier de la Silicon Valley

Recherche désespérément maison, chambre (tente ?) dans la Vallée.

Dingue. Flambante. Mirobolante. Telle est la Silicon Valley et sa myriade d’entreprises high-tech à l’avenir brillant. Les prix des logements de ce micro-territoire méga-puissant eux aussi ont la vie belle et connaissent une envolée spectaculaire ses derniers années. A quel prix habite t-on dans la Vallée ? Est-ce encore accessible ? Etat des lieux de l’immobilier au pays des licornes.

Mais pourquoi est-ce si cher ?

siliconvalley-820x400C’est la faute aux GAFA ! (traduisez Google, Apple, Facebook , Amazon, si vous êtes de l’ancienne génération) et à leurs millionnaires. En effet, la Silicon Valley est un vivier de grandes entreprises de nouvelles technologies telles que Pandora, LinkedIn, Groupon, Zynga et de nombreux autres. L’arrivée de ces méga-firmes sur les marchés financiers permet à leurs jeunes propriétaires (entre 21 et 35 ans en moyenne) de devenir millionnaires rapidement. Ils cherchent ensuite une résidence à la hauteur de leur compte bancaire ce qui a pour effet d’augmenter considérablement le nombre des transactions de plus de 1 millions de dollars dans le coin. D’ailleurs, l’immobilier de prestige se porte à merveille vers la baie et dans la vallée.

San Francisco arrive en tête de ce classement avec environ 2 500 ventes entre juillet 2013 et juin 2014. Un peu plus loin sur la baie, la ville de Atherton, a vu ses ventes à 1 million (et plus) doubler en un an. Idem pour Sparks, petite ville de 100 000 habitants du Nevada dont les maisons les plus basiques affichent des prix supérieurs à 1 million de dollars. Pourquoi ? Car le géant Tesla y a installé ses usines et a créé des milliers d’emplois. Pourtant, les prix augmentent en continu (+13% entre 2014 et 2015) dans la Silicon Valley et rien ne semble décourager les acheteurs.

 

T’as un  million, t’as plus rien

Menlo Park, Palo Alto, Los Altos Hills, Cupertino, Santa Clara, Mountain View, ce sont bien là que vivent les patrons des grandes sociétés de l’internet et des hautes technologies…alors pourquoi pas vous ?

Sachez cependant qu’il faudra débourser en moyenne 1,13 millions de dollars pour une maison basique de 3/4 personnes, selon Zillow, une société qui trace l’évolution du marché immobilier et recense les biens immobiliers sur le marché. A Cupertino, là où se trouve Apple, les prix ont grimpé de 12% en un an, et c’est un peu pareil à Mountain View (+3,1%), où sont notamment installés Google et LinkedIn.

Vous préférez louer au début et ne pas vous engager ? Comptez alors 3 500 dollars pour appartement d’1 pièce à San Francisco. Mails ce type de bien étant le plus demandé, son prix a augmenté de 89% en un an (et ce n’est pas fini). Et si c’est toujours trop cher pour vous, vous pourrez toujours dormir sous une tente dans le jardin d’un propriétaire, pour 800 dollars par mois (annonces régulières sur AirBnB). A ce prix là, vous avez quand même le droit d’utiliser la salle de bains de votre loueur…

Un investissement dans la Vallée peut rapporter des montagnes

On l’a compris, acheter un bien dans la Silicon Valley est un investissement important. Mais c’est aussi un placement qui peut s’avérer juteux à moyen terme, au vu de l’implantation régulière de grandes entreprises dans la Vallée, et du nombre impressionnant de salariés qu’elles emploient.

A Santa Clara par exemple, ville de la Silicon Valley, les prix immobiliers affichent une hausse constante de 11% par an depuis les années 90. Jusqu’où? Jusqu’à quand? C’est la vallée qui le décide…

Photos

All Content by French District is licensed under a
Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.
© 2017 French District. All Rights Reserved, tous droits réservés.